Clematis alpina « Francis Rivis »

(Renonculaceae)

Fleurs aux longs sépales de 5 à 8 cm en forme de clochettes. Floraison abondante d’une riche teinte bleue en avril-mai.

 

6291

 

Les clématites sont très souvent considérées comme les reines des plantes grimpantes. Cela vient du fait du très grand nombre de variétés est cultivars que possède le genre CLEMATIS et du fait qu’elles soient également très volubiles. 

Le genre ne comprend pas moins de 300 espèces ! 

Les fleurs des Clématites ne sont pas composées de pétales mais de sépales (les botanistes les appellent les tépales). Les fleurs sont composées de 4 à 6 ou encore 8 pétales pour certaines variétés. Les fleurs prennent différentes formes : simple, double ou encore en clochettes.

Le port est grimpant. Le type d'accroche se fait grâce aux vrilles ou aux tiges très volubiles.

La hauteur est de 1m70 à 2m, pour une largeur de 1m.

Le feuillage est semi-persistant à persistant. Les feuilles sont disposées de façon opposée et sont composées de plusieurs folioles.

La floraison débute dès le mois de mars, jusqu'au mois d'avril. Les fleurs sont de couleur bleue au centre blanc avec des anthères de couleur jaune. Elles sont en forme de clochettes avec des pétales pointues et légèrement recourbées vers l'extérieur. Variété très florifère avec un diamètre de fleur de 7 à 8 cm ; elles sont disposées en grappes de façon solitaire.

La plantation se fait en situation ensoleillée et mi-ombragée. C'est dans un sol sec à frais qu'elles se plaisent le plus.

Cette Clématite fait partie du groupe 1. Les clématites de ce groupe sont caractérisées par une floraison très précoce, dès le mois de mars et jusqu'au mois de mai. Cette famille de clématites ne nécessite la plupart du temps aucune taille, voire une légère taille d'entretien.

 

Les clématites du groupe 1 ne demandent qu'une très légère taille :

1 - on peut éviter la taille pour cette famille de clématites. Elles fleurissent sur le bois de l'année précédente. Du coup une taille trop sévère en automne ou vers le mois de mars annulera tout espoir de floraison. On peut simplement supprimer les bois morts de l'année au courant de l'hiver.

2- On peut éventuellement raccourcir les branches de 1/3 juste après la fin de la floraison ; cela aura pour effet de favoriser une meilleure ramification, ce qui est très important au début.

La Clematis alpina Francis Rivis est une variété qui a fait ses preuves, directement issue de la clématite des Alpes, dont elle a hérité la précocité et la rusticité. C'est une plante grimpante solide, de taille moyenne, fleurissant dès le mois de mars-avril, et remontant, toutefois de façon moins spectaculaire, en septembre. Ses fleurs en forme de clochettes pendantes offrent une teinte bleu-violacé vif, mise en valeur par une petite coupe blanche au centre. Cette grimpante de taille modeste se plaît sur de vieux murs, des treillages, des grillages mais aussi dans les arbres. En effet, ses nombreuses vrilles lui permettent de grimper partout ! Idéale en association avec un rosier blanc!

Les Clématites (Clematis) forment un genre de la famille des renonculacées. Il comprend environ 30 espèces de vivaces herbacées à souche ligneuse et de  plantes grimpantes, semi-ligneuses, persistantes ou caduques. On les trouve dans les deux hémisphères, notamment en Europe, dans l'Himalaya, en Chine, en  Australie, en Amérique du Nord et centrale. La Clematis 'Francis Rivis' est un  célèbre cultivar anglais, datant de 1965, récompensée en 1993 par un "Award of Garden Merit" de la société royale d'horticulture d'Angleterre. Elle est issue de la Clematis alpina (section Clematis Tetragene), montrant des fleurs plus grandes. Elle appartient au Groupe 1 (clématites à floraison précoce) des Clématites qui en comporte 3. C'est une plante vivace semi-ligneuse et grimpante, qui atteindra 2.50 m à 3 m de hauteur, pour un étalement de 1m. Les groupes sont définis en fonction des exigences de culture.

Cette clématite Francis Rivis porte de belles fleurs campanulées étroites, de 5-6 cm de diamètre, à l'aisselle des feuilles, sur les pousses de l'année précédente. Elles éclosent à partir du mois de mars si le temps est clément. Les fleurs, bisexuées, sont solitaires. Elles ne possèdent pas de pétales mais présentent 4 tépales légèrement tordus. Au centre de la corolle se trouve des staminodes blanches (étamines stériles disposées en une sorte de petite coupe), entourant de vraies étamines blanc-crème. La floraison est suivie de fruits plumeux, décoratifs, gris argenté. Les feuilles, parfois opposées, parfois alternes, glabres, sont simples, tripalmées, avec le bord irrégulièrement découpé. Cette clématite s'accroche au support ou à la plante hôte par le biais de pétioles transformés en vrilles.

 Nous l'avons installé sur une pergola avec un rosier blanc. Ses fleurs sont du plus bel effet avant l'apparition des roses, et elles se marient harmonieusement en fin d'été, lorsque ces deux plantes refleurissent de concert. 

Le nom "clématite" vient du grec "klema" = sarment de vigne, car ses vieilles tiges en ont l'aspect ligneux et tourmenté avec des exfoliations de son liège. Une demi-douzaine de clématites spontanées pousse en France (sans compter celles cultivées dans les jardins). Parmi elles, la Clématite des Alpes (ou Attagène des Alpes), et la clématite des haies (Clematis vitalba), dont les feuilles fraîches sont très vésicantes: en effet, par simple contact, en les broyant, des "brûlures" apparaissent sur la peau. Autrefois, les mendiants professionnels frottaient la clématite des bois ("herbe aux gueux") sur leurs plaies pour créer des ulcères superficiels et étendues, le but étant d'apitoyer les donateurs.

6292

Plantation

Plantez la clématite de préférence au soleil ou à mi-ombre, dans un sol fertile, humifère, bien drainé, en ombrageant les racines et la base de la tige (avec une tuile plate par exemple). Les espèces herbacées préfèrent le plein soleil. La clématite flétrit en sol trop humide. Les clématites aiment avoir les pieds au frais. Installez votre plante en recouvrant la motte de 3 cm de terre, dans un sol travaillé sur 20 cm, allégé avec un bon terreau. Les premières semaines, arrosez beaucoup et régulièrement. . Paillez toutes les clématites en février avec du compost de jardin ou du fumier bien décomposé, en évitant le contact direct avec les tiges. Recouvrez le pied des clématites grimpantes avec une petite butte de terre, ceci afin de réduire les risques de flétrissement, tout en favorisant l'émission de pousses vigoureuses depuis la souche. Après la plantation, rabattez les tiges des clématites grimpantes caduques, à environ 30 cm de base au-dessus d'une belle paire de bourgeons.   Nous vous conseillons de ne pas trop arroser, l'eau stagnante peut provoquer le développement d’un champignon au collet. Palissez les tiges, sans les serrer, jusqu'à ce que la plante s'agrippe d'elle-même. Les clématites aiment aussi pousser en liberté sur les plantes voisines.

Taillez les clématites du « groupe 1 » après la floraison, à 75 cm. Supprimez les tiges mortes ou abîmées, raccourcissez les autres si nécessaire. Cela favorise la formation de nouvelles pousses pour l'année prochaine. Les campagnols et les vers gris peuvent s'attaquer aux clématites et dévorer les tiges. Les pucerons et aleurodes des serres sont également des parasites potentiels des clématites.

6293

 

6294

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire