Acer negundo - Érable negundo

 

L'Érable negundo ou Érable négondo (Acer negundo) est une espèce végétale de la famille des Aceraceae. Cet érable d’une dizaine de mètres de hauteur est originaire de l’est de l'Amérique du Nord. On l'appelle aussi Érable à giguère, peut-être par déformation du nom « érable argilière » qu'utilisaient les Français de l'Illinois, en 1814. Il est appelé parfois Érable à feuilles de frêne ou Érable américain. Cette essence peu intéressante pour son bois a été introduite sur d'autres continents en tant qu'arbre d'ornement pour les parcs et jardins. Elle s'est révélée être localement envahissante.

Acer negundo

 

Description de cette image, également commentée ci-après

Érable negundo

Classification de Cronquist (1981)

Règne

Plantae

Sous-règne

Tracheobionta

Division

Magnoliophyta

Classe

Magnoliopsida

Sous-classe

Rosidae

Ordre

Sapindales

Famille

Aceraceae

Genre

Acer

 

Nom binominal

Acer negundo
L., 1753

Classification APG III (2009)

Ordre

Sapindales

Famille

Sapindaceae

 

Description

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a7/Acer-negundo-total.JPG/180px-Acer-negundo-total.JPG

Port de l'érable négundo

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/38/Acer_negundo_bud_Budapest_2010.JPG/180px-Acer_negundo_bud_Budapest_2010.JPG

Rameau et bourgeon d'érable negundo

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/82/Acer_negundo.jpg/180px-Acer_negundo.jpg

Feuilles et fruits de l'érable negundo

Appareil végétatif

C'est un petit arbre de 10 à 15 m de haut en moyenne avec un tronc d'environ 30 à 50 cm de diamètre (voire jusqu'à un mètre) et qui présente une croissance très rapide. Il peut être vite déraciné en cas de vents forts car ses racines sont peu profondes, et ne dépasse en général pas l’âge de 80 ans.

Lorsqu’il pousse en terrain dégagé, il présente des ramifications assez bas sur le tronc, qui parait alors court ; lorsqu'il entre en concurrence avec d'autres arbres, son port est plus élancé, et le tronc parait plus long, les premières branches étant plus hautes. L'écorce est grise à beige, lisse sur les jeunes arbres mais portant de profondes rides chez les arbres plus âgés. Les rameaux sont rigides, vert olivâtre parfois teintés de pourpre ou de brun, d'aspect luisant, un peu cireux, ils peuvent parfois être très finement pubescents. Les cicatrices foliaires sont très étroites, en forme de croissant, et s'étendent sur près de la moitié de la circonférence des jeunes rameaux. Ils portent des bourgeons ovoïdes, de 3 à 6 mm de long, souvent finement pubescents.

Le feuillage de cet érable est vert clair mais peut présenter des marbrures roses ou violettes lorsqu'il est jeune. Ses feuilles opposées imparipennées sont composées en général de trois à cinq folioles ovales, acuminés, ce qui constitue une originalité parmi les érables. La foliole terminale est plus large que les autres. Chaque feuille a une bordure qui, dans la moitié terminale, est dentée de façon irrégulière, parfois même lobée. La face supérieure est vert jaunâtre, dépourvue de poils et assez terne, alors que la face inférieure est plus pâle, souvent pubescente au niveau des nervures. Le pétiole est mince, souvent pubescent, à base élargie en croissant. Il mesure de 6 à 8 cm de longueur.

Appareil reproducteur

Les fleurs dioïques jaune-verdâtre apparaissent par fascicules en avril ou mai, avant l’apparition du feuillage ou lors de l'apparition de celui-ci.

Les fleurs mâles se présentent en groupe de 5 à 15. Elles sont disposées sur un pédicelle pendant de 2,5 à 5 cm de long, jaunâtre et souvent pubescent. Le calice en cloche d'environ 1 mm de long, vert-jaunâtre, forme 5 lobes. La corolle est absente. Chaque fleur possède de 4 à 6 étamines à filet long et mince et à anthère rougeâtre.

Les fleurs femelles se présentent par groupes de 4 à 9. Elles sont disposées en racèmes pendants sur un pédicelle d’environ 1 cm de long. Le calice est le même que chez les fleurs mâles et, là encore, la corolle est absente. L'ovaire est vert, à deux lobes, et porte deux stigmates longs et fins de couleur jaunâtre. La pollinisation est réalisée par le vent.

Les fruits ailés sont des samares groupées en grappes pendantes. Ils apparaissent au début de l'été mais restent sur l'arbre jusqu'à la fin de l'automne, voire jusqu'à l'hiver. Chaque samare présente deux ailes écartées de moins de 90°. De couleur jaune paille à maturité, elle mesure de 2,5 à 5 cm de long pour environ 1 cm de large, chaque aile mesurant de 2 à 4 cm de long. La graine a pour dimensions 1,3 à 1,5 × 0,3 à 0,4 cm2. La dissémination des graines sera réalisée par l'action conjuguée de la gravité et du vent.

Habitat