APOTHÉCIE

L'apothécie est la fructification des discomycètes. L'apothécie est parfois appelée pézize (bien que ce terme soit ambigu).

Elle a la forme d'une coupe garnie intérieurement d'un hyménium nu (zone fertile) constitué d'asques (cellules reproductrices) et de paraphyses (filaments stériles entre les asques).

Chez les lichens (organismes composés d'un champignon en association symbiotique avec une algue et/ou une cyanobactérie), les apothécies et les périthèces constituent les deux types de reproduction sexuée.

 

6514

Coupe d'une apothécie avec des asques à différents stades et des paraphyses.

Étymologie

Le terme apothécie vient du grec ancien : ἀποθήκη (apothêkê, « réserve, entrepôt »). Ce dernier mot est lui même composé de ἀπό (apó, « hors de ») et de θήκη (thếkê, « boîte, coffre »).

Apothécies chez les discolichens

Différents types morphologiques

Il existe plusieurs types d'apothécies chez les discolichens, dont :

  • Les apothécies lécidéines sont des apothécies qui sont dites non bordées. Cela signifie que le cortex supérieur (couche supérieure du lichen) ne borde pas la coupe que forme l'apothécie. Ces apothécies sont facilement reconnaissables (à la loupe) car elles n'ont qu'une couleur. En général, les apothécies lécidéines sont de couleur noire ou foncée.
  • Les apothécies lécanorines sont des apothécies qui sont dites bordées. Cela signifie que le cortex supérieur (couche supérieure du lichen) borde la coupe que forme l'apothécie. Ces apothécies sont facilement reconnaissables (à la loupe) car elles ont deux couleurs.
  • Les lirelles sont des apothécies allongées en forme de lèvre.
  •  

6515

Apothécies de Cladonia fimbriata

 

6516

Apothécie verruqueuse de Cladonia pyxidata.

 

6517

Apothécies oranges plus intenses que les thalles chez Xanthoria parietina.

 

6518

Apothécies ciliées de Teloschistes chrysophthalmus.

Terminologie

Lorsque les lichens se reproduisent en formant des apothécies on dit que ce sont des discolichens. Dans le cas de formation de périthèces (fructifications sphériques), ils sont appelés : pyrénolichens. Ces deux termes : « discolichens » et « pyrénolichens », ont un sens morphologique et non physiologique ou phylogénétique.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire