Embranchement des embryophytes

Les embryophytes sont typiquement des plantes terrestres. L’habitat terrestre se traduit au niveau de l’appareil végétatif par des rameaux dressés, par l’apparition de nouvelles molécules protectrices, cutines, sporopollénines, anthocyanes ; au niveau de l’appareil reproducteurs et du cycle de développement, par des organes nouveaux, anthéridie, archégone, embryon.

1/ Axes aériens dressés.

Les plantes aquatiques peuvent se contenter de structures foliacées, filamenteuses, cordiformes ou thalles, flottant au sein de l’eau.

Faute de pression d’Archimède l’habitat terrestres se traduit par des structures rigides, souvent ramifiées et feuillées, favorisant la captation de la lumière et les échanges gazeux. Cette tendance apparaît chez les bryophytes.

De véritables tiges, de véritables feuilles et des racines n’apparaîtront cependant que chez les Trachéophytes avec l’acquisition d’un appareil vasculaire assurant la circulation des liquides entre le sommet de la plante et sa base, fixée dans le sol par les racines.

2/ Cutines, sporopollénines, anthocyanes

Les épidermes, pour éviter une rapide dessication, se recouvrent d’une cuticule, couche vernissée hydrophobe riche en cutines. Le cytoplasme particulièrement fragile des spores mâles est protégé par de nouvelles molécules très résistantes imprégnant la paroi, les sporopollénines.

3/ Anthéridies, archégones

Les gamètes et les spores, au lieu d’être formés dans des cellules, directement au contact de l’eau (gamétocystes et sporocystes des algues), le sont désormais dans des organes formés d’une enveloppe de cellules protectrices. Ces structures sont appelées gamétange et sporanges. Par exemple dans un gamétange la cellule à l’origine des gamètes donnent d’abord naissance à un nombre de cellules d’enveloppe lesquelles protègent les gamètes du milieu extérieur, puis la ou les cellules-mères centrales engendrent les gamètes proprement dits.

Le gamétange mâle est appelé anthéridie : le gamétange femelle archégone, d’où le nom de Plantes à archégones également  donné aux Embryophytes.

6464

4/ Embryon, cycle de développement

Chez les Embryophytes, l’œuf ou zygote à 2n chromosomes, au lieu de donner immédiatement naissance à quatre spores chacune à l’origine d’une nouvelle plante haploïde à n chromosomes, comme chez de nombreuses algues vertes ne le fait qui après un certain temps. Ce retard permet au zygote de se développer en un ensemble tissulaire diploïde à 2n chromosome ou embryon.

Au cours de l’évolution des Embryophytes, ce retard va devenir de plus en plus grand. L’alternance d’une génération diploïde appelée sporophyte et d’une génération haploïde appelée gamétophyte. De plus, le jeune embryon ce développe en parasite sur le gamétophyte.

5/ Caractères hérités

Les embryophytes sont issus d’algues vertes présentant un cycle à dominance haploïde : leur ancêtres communs sont les charophytes, algues vertes l’oogamie (le gamète femelle ou oosphère, devenu immobile et porte par la plante, est fécondé par des anthérozoïdes, petits, nombreux et flagellés) ; au point de vue biochimique, la synthèse de la cellulose grâce à un complexe en rosette et celle de dérivés phénoliques ; au point de vue cellulaire, les peroxysomes, organites qui métabolisent l’acide glyoxylique et améliorent, les peroxysomes, organites qui métabolisent l’acide glyoxylique et améliorent l’efficace de la photosynthèse, l’absence de centriole et la disparition de la membrane nucléaire lors de la mitose, la séparation des cellules-filles à la télophase grâce à un phragmoplaste. Les Embryophytes partagent avec les charophytes l’acquisition de plasmodesmes assurant des communications intercellulaires, la croissance en longueur des axes végétaux par une cellule apicale.

6/ Classification

Les embryophytes rassemblent les Plantes terrestres ou Plantes à archégones.

6465

Schéma de la classification des Embryophytes

Les bryophytes et les ptéridophytes sont paraphylétiques ; les Gymnospermes et les Angiospermes sont monophylétiques.

Date de dernière mise à jour : 28/04/2021

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire