Créer un site internet

Rosa « Celile Brünner »

Rosa « Celile Brünner »

 

'Cécile Brünner'

1200
Fleurs de 'Cécile Brünner'


Type

Polyantha

Obtenteur

Pernet-Ducher

Pays

France

Année

1881

Synonymes

'Mignon', 'Malteser Rose', 'Mademoiselle Cécile Brünner', 'Sweetheart Rose'

   
 
 

 

Rosier 'Cécile Brünner' est un cultivar de rosier polyantha créé en France par Marie Ducher et présenté par son gendre Joseph Pernet-Ducher en 18811. Il est issu d'un croisement de Rosa multiflora et d'un hybride de thé, soit 'Souvenir d'un Ami', soit 'Madame de Tartas'. Il doit son nom à la sœur ou à la fille d'Ulrich Brünner.

Description

'Cécile Brünner' a de toute petites fleurs doubles en forme de pompons de 2 à 6,5 cm de diamètre d'un rose pâle qui devient de plus en plus clair avec l'âge, le cœur étant d'un rose plus profond. Les fleurs peu parfumées fleurissent en bouquets abondants surtout en juin-juillet et timidement à l'automne.

Son buisson, de 60 à 120 cm de hauteur et 60 cm de largeur en moyenne, est compact et vigoureux avec peu d'aiguillons, son feuillage est vert tendre. Il tolère la mi-ombre en climat chaud et une terre pauvre et il résiste bien aux maladies. Sa zone de rusticité est 5b (-26°).

Il existe deux variétés de grimpants: 'Mademoiselle Cécile Brünner Climbing', découvert en 1894 par Franz P. Hosp en Californie, et 'Cécile Brünner Climbing’, sport découvert en Australie par Richard Ardagh, en 1904. Une variété naine à la couleur blanche a été présentée par Fraque en 1909, 'White Cécile Brünner', et il existe plusieurs sports au rose plus prononcé (dont 'Madame Jules Thibaud').

Les variétés grimpantes sont très vigoureuses et dépassent les 6 mètres, atteignant parfois même 10 mètres. Début mars, il faut tailler les vieilles branches (2-3 ans), les rameaux de deux ans étant les plus florifères.

Distinctions

1201

Fleurs de 'Cécile Brünner Climbing' (Ardagh, 1904)

  • Rose ancienne reconnue en 1988 dans l’ Old Rose Hall of Fame
  • Son sport grimpant, 'Cécile Brünner Climbing', a remporté le Award Garden Merit de la Royal Horticultural Society en 1993 et sa forme originale en 1994.

    1202

  •  

    1203

    1204

    1205

    1206

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Extrêmement vigoureuse et facile à cultiver, cette Polyantha presque sans épines se défait et grimpe sur des treillis, des arcades et des clôtures - atteignant facilement les 20 pieds de hauteur! Au printemps, les fleurs parfaitement roses, très volumineuses et légèrement parfumées apparaissent en abondance presque scandaleuses pour un premier spectacle glorieux suivi de petites poussées tout au long de l'année - tout au long de l'hiver, dans des climats sans gel! Exceptionnellement résistant aux maladies et aux parasites, résistant à la sécheresse, et pas du tout pointilleux sur le sol - c'est le grimpeur idéal pour ceux qui aiment beaucoup de fleurs sans faire d'histoires.

     

     

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire