Symphytum (Consoude)

Famille des Boraginaceae

 

Symphytum gussonei F. W. Schultz

 

Les Consoudes (genre Symphytum) sont des plantes herbacées vivaces appartenant à la famille des Boraginacées (bourrache, myosotis). Affectionnant principalement les lieux humides, elles sont natives de l'Europe ou de l'ouest de l'Asie (Turquie, Hongrie, Caucase, Géorgie, Iran).

Le nom français « consoude » provient des capacités de ces plantes à accélérer la consolidation des fractures grâce à leur teneur en allantoïne. Elles étaient en effet très utilisées autrefois pour cet usage.

Symphytum

 

Description de cette image, également commentée ci-après

Symphytum officinale (Consoude officinale)

Classification

Règne

Plantae

Division

Magnoliophyta

Classe

Magnoliopsida

Ordre

Lamiales

Famille

Boraginaceae

 

Genre

Symphytum
 

Classification phylogénétique

Classification phylogénétique

Ordre

aucun

Famille

Boraginaceae

Description de cette image, également commentée ci-après

Consoude de Russie

Étymologie

Le nom de la famille Boraginaceae vient de la bourrache, qui est l'espèce de référence de la famille.

Le genre Symphytum est issu du grec Symphyse qui se traduit par union, cohésion. Symphytum peut ainsi se traduire par cicatrisant lorsqu'il est utilisé en rapport à une blessure1.

Le nom vernaculaire vient du latin Consolida, qui au fil du temps s'est transformé en Consoude2

Histoire

Connues depuis l'antiquité comme plantes médicinales, les consoudes ont été propagées le long des grandes routes européennes par les pèlerins et les gens du voyage. En vogue au XIXe siècle en Angleterre, elles ont connu un engouement depuis les années 1960 aux États-Unis et ailleurs pour leur intérêt thérapeutique et pour le jardin. Enfin, les horticulteurs ont développé des variétés ornementales dans le but d'obtenir des effets de massifs intéressants. On peut donc rencontrer les consoudes dans la nature, mais aussi dans les jardins, près des habitations, échappées des cultures ou au bord des chemins.

Description générale

 

 

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e0/Symphytum_floral_diagram.jpg/220px-Symphytum_floral_diagram.jpg

Diagramme floral du genre Symphytum

 

 

 

 

Les feuilles sont velues et épaisses, élancées et rudes au toucher, soutenues par un solide pétiole.

Les racines généralement charnues sont, suivant l'âge, brunes à noires à l'extérieur et blanches à l'intérieur. Certaines variétés possèdent des racines dont la taille peut atteindre 180 cm.

Au milieu de la touffe de feuilles émergent des tiges florifères garnies de clochettes de couleur variable suivant les variétés. Les tiges sont souvent ailées (les ailes des pétioles se prolongeant le long de la tige)

La corolle est formée par 5 pétales soudés ensemble. Les sépales et les étamines également au nombre de 5, donnent naissance à 4 graines noires (akènes ou nucules)<