Créer un site internet

Pelargonium citronellum

Pelargonium citronellum

Geraniaceae

Plante herbacée vivace pouvant atteindre une hauteur de 1 m. Floraison rose pâle, au printemps-été. Le feuillage dégage une odeur aromatique de citronnelle, qui éloigne les moustiques.

Pelargonium citronellum, le géranium citronnelle ou pélargonium citron est un arbrisseau appartenant à la famille des Géraniacées. Le pélargonium citron est originaire d’Afrique du Sud, où il croît souvent en bordure des ruisseaux. Le géranium citronnelle est une plante très facile à cultiver en pot ce qui permet de profiter de son feuillage aromatique au parfum citronné intense, extrêmement agréable.

Plante herbacée vivace Forte odeur de citronnelle qui éloigne les moustiques.

Le genre Pelargonium comprend environ 200 espèces, originaires des régions du Cap de Bonne-Espérance. Pelargonium citronellum est l'une de ces espèces, originaire d'Afrique du Sud et découverte par Van Leenen, botaniste néerlandais. Cette plante herbacée vivace peut atteindre une hauteur de 1 m pour une largeur de 40 cm. Feuilles simples, vertes, palmées, à lobes pointus. Floraison rose pâle, au printemps-été. Le feuillage dégage une odeur aromatique de citronnelle, qui éloigne les moustiques. À planter dans un sol normal. Exposition au soleil. Rustique jusqu'à -5°C. En régions froides, culture en pot avec hivernage dans un local lumineux à une température comprise entre 5°C et 12°C. Pour obtenir un effet insectifuge, installez la plante en pot, au soleil, à proximité des ouvertures (portes ou fenêtres).

Cette espèce de Pelargonium, au feuillage aromatique sentant la citronnelle, est réputée pour éloigner les moustiques. Mises en sachet, ces tiges fleuries serviraient également à éloigner les guêpes et les mites.

Le Pelargonium citronellum ou pélargonium citronnelle est un arbrisseau pérenne, à feuillage à odeur de citronnelle, de la famille des Geraniaceae, originaire d'Afrique du Sud.

Étymologie et histoire

Le nom générique Pelargonium, en latin scientifique, dérive du grec pelargós (πελαργός), désignant la cigogne, la forme de leur fruit évoquant le bec de l'échassier. L'épithète spécifique citronellum renvoie à la citronnelle dont l'huile essentielle contient un monoterpène nommé citronellol, présent aussi dans l'huile essentielle de Pelargonium.

Cette espèce a longtemps été confondue avec Pelargonium scabrum. Ce n'est qu'en 1983 que Vorster et Van der Walt en donnèrent une description. Les fleurs de P. citronellum sont plus grandes et plus sombres et les feuilles ont une odeur de citron plus prononcée que celles de P. scabrum.

Description

Le Pelargonium citronellum est un arbrisseau formant une boule compacte, pérenne, au feuillage persistant, aux rameaux d'abord herbacés puis se lignifiant avec l'âge. Il peut atteindre 2 m de haut et s'étaler sur 1 m de large.

Les feuilles et les rameaux sont légèrement couverts de poils ras et de poils glanduleux. La feuille est palmée, avec des lobes largement unis à la base. Les lobes ont un apex pointu. Lorsqu'on froisse les feuilles, elles dégagent une forte odeur de citronnelle.

Les fleurs sont roses, avec des marques rouge magenta sur les deux pétales supérieurs.

En Afrique du Sud, la floraison a lieu le printemps et l'été (d'août à janvier, dans l'hémisphère austral), le summum se situant en septembre-octobre.

Il existe un cultivar nommé 'Mabel Grey' largement cultivé.

Pelargonium citronellum

1625

 

Classification

Règne

Plantae

Division

Magnoliophyta

Classe

Magnoliopsida

Ordre

Geraniales

Famille

Geraniaceae

Genre

Pelargonium

 

Nom binominal

Pelargonium citronellum
J.J.A. van der Walt, 1983

Classification phylogénétique

Classification phylogénétique

Ordre

Geraniales

Famille

Geraniaceae

 

Distribution

Pelargonium citronellum pousse dans une petite zone près du village de Ladismith dans le sud-est du Cap-Occidental, en Afrique du Sud. Il est commun sur les contreforts nord des monts Langeberg.

Il croît sur le bord des cours d'eau.

Composition chimique de l'huile essentielle

Le profil chromatographique de l'huile essentielle de P. citronellol indique la domination de deux composés, le géranial (42,6 %) et le citronellol (30,5 %), suivis par le linalol (3,7 %) et le néral (2,6 %).

Le géranial ou citral A est le constituant majeur de l'huile essentielle de citronnelle et d'autres plantes du genre Cymbopogon. Il est également présent dans les huiles essentielles de verveine, d'orange, de citron…Il a une forte odeur de citron.

Le citronellol est un composant important de l'huile essentielle de rose et de géranium rosat mais ce dernier contient du géraniol et non du géranial.

Ces composés terpéniques donnent à l'huile essentielle de P. citronellum de grande potentialité comme agent antimicrobien non toxique pouvant être utilisé pour la conservation des aliments.

Origine des pelargoniums

Le genre Pelargonium est originaire d'Afrique Australe et ces plantes aux parfums et floraisons bien spécifiques ont été introduites en Europe à la fin du 18ème siècle. Les géraniums odorants proviennent des zones géographiques semi-arides, ce qui explique leur résistance à la sècheresse, même cultivés en pot. Le géranium odorant citronnelle a été obtenu par un croisement naturel parmi des 280 espèces sauvages puis amélioré par la sélection. Le nom Pelargonium vient du grec "Pelargos" qui signifie "Cigogne" en rappel de la forme de ses fruits qui font penser à un bec de cigogne. Le géranium citronnelle est surtout cultivé pour la production d'huile essentielle servant à la fabrication de répulsif à insecte.

Le géranium citronnelle dans la cuisine

Le géranium odorant citronnelle s'utilise en infusion avec des feuilles fraiches ou séchées, dans la cuisine pour parfumer les sauces, les vinaigrettes, les confitures ou le vinaigre, les entrées comme les salades ou les crudités, les plats de poissons et de crustacés, les pâtisseries comme les madeleines, les crèmes ou le gâteau au yaourt et au Pelargonium. On peut aussi utiliser ses feuilles pour faire des pots pourris. Cette plante aromatique au feuillage velouté a un parfum proche de celui de la verveine citronnelle ou de la mélisse citronnelle. Certaines études ont montré une possibilité d'intoxication avec les pelargoniums s'ils sont consommés en grande quantité.

Le géranium, plante médicinale

Le géranium odorant citronnelle est aussi une plante médicinale reconnue pour de nombreuses vertus : antibactériennes, antimycosiques, cicatrisantes, antifongiques, astringentes, hémostatiques et toniques. Il contient du citronellol et du géraniol. Il entre aussi dans la fabrication de nombreux parfums en remplacement de l'huile essentielle de citronnelle de Guinée. C'est aussi un bon répulsif d'insectes.

Comment cultiver le géranium citronnelle

Comme de nombreux pélargoniums, il est très résistant à la sécheresse, mais vous devrez cultiver cette plante aromatique en pot pour pouvoir le conserver à l'abri du froid l'hiver. Ses tiges sont cassantes et peuvent être détériorées par les coups de vent sous les orages d'été. Pour éviter cela, nous vous conseillons de le tailler fréquemment pour lui donner une forme compacte. En repos végétatif, le géranium citronnelle peut supporter des températures proche de 0°C et en pleine terre dans un terrain bien drainant, des plants qui avaient subit le gel à -6°c sont repartis du pied. Il est au moins aussi résistant que la verveine citronnelle. N'oubliez pas d'apporter un engrais organique à la plantation que vous devrez renouveler chaque année dans le cadre d'une culture en pot.

Pelargonium citronellum est une plante haute jusqu’à 2 m dans sa contrée d’origine, mais plus raisonnablement élevée de 40 à 100 cm en culture. Elle forme un tronc et des branches basses qui se lignifient, tandis que ses rameaux plus jeunes portent un feuillage bien fourni, extrêmement odorant, d’autant plus encore lorsqu’il fait chaud. Ses feuilles sont palmées, aux larges lobes pointus et dentés, relativement gaufrées et parfois crispées ; leur limbe est rugueux.

Les fleurs s’épanouissent au printemps et en été. Elles sont disposées en racèmes légers, longuement pétiolées. Ce sont des fleurs asymétriques, montrant 2 larges pétales en haut, blancs, maculés de brun-pourpre, et de 3 pétales en spatule, plus fins et orientés vers le bas. Les fleurs sont fécondées par les insectes et produisent facilement des graines à aigrette qui s’envolent puis se plantent plus loin dans la terre.

Il existe une forme de pélargonium citron à feuilles panachée.

Très facile à maintenir, Pelargonium citronellum est planté en pot toute l’année ou en pleine terre pendant la belle saison et rentré en pot à l’abri pour l’hiver. On l’installe dans un terreau de plantation ou dans un mélange terreau de plantation et terre de jardin, qui se dessèche moins rapidement. Le pélargonium citron apprécie le soleil direct, mais accepte également l’ombre claire, même si alors il fleurit peu et reste moins compact.

S’il demande une saison chaude très régulièrement arrosée, l’hiver, Pelargonium citronellum est maintenu en pose végétative, entre 2 et 10 °C, plutôt au sec, avec sa terre à peine humectée une fois par mois. Il peut être hiverné dans une pièce fraiche hors gel : grenier, véranda, garage...

Entretien : chaque printemps (avril), on lui enlève les feuilles séchées durant l’hiver, puis il sera rempoté dans un nouveau sol, l’ancien étant probablement épuisé. Le géranium citronnelle se limite à la hauteur qu’on lui donne, puisqu’‘il répond très bien à la taille. Attendre qu’il se réhydrate complètement au printemps avant de tailler permet de bouturer facilement les fragments coupés.

 

Pelargonium citronellum a un effet répulsif sur les insectes, utilisé pour protéger une plante compagne ou pour décourager les insectes d’entrer dans la maison, mais il faut savoir que c’est aussi est une plante médicinale et culinaire :

Les feuilles au parfum citronné très agréable peuvent être utilisées fraiches pour agrémenter un thé ou faire une tisane, agréable au gout et favorable à la digestion. En externe, en médecine traditionnelle, le géranium citron en cataplasme soigne les affections de la peau, infections ou irritations.

Comment multiplier le géranium citronnelle ?

Semis : les graines se sèment déposées en surface, car elles ont besoin de lumière pour germer, sur un sol drainant et bien humide, entre 20 °C et 30 °C. Elles sont maintenues à l’ombre claire, tandis que le pot de semis est couvert d’un film plastique transparent. Lorsqu’elles germent 2 à 3 semaines plus tard, le pot de semis est découvert.

Bouturage : toute la belle saison, les boutures de bois mures ou semi-mûrs s’enracinent en 4 à 6 semaines. Les boutures, débarrassées de la moitié de leurs feuilles (coupées aux ciseaux) sont groupées dans un pot, enfoncées de moitié dans la terre, et mises en sac à l’étouffée. Au bout de 2 mois, elles sont repiquées en pot individuel.

1626

 

1627

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×