Cortaderia selloana (Herbe da la pampa) (gynerium)

Famille des Poaceae

 

L'herbe de la pampa ou herbe des pampas (Cortaderia selloana) ou roseau à plumes est une grande plante herbacée vivace de la famille des Poaceae, sous-famille des Danthonioideae. Originaire d'Amérique du Sud, elle est souvent cultivée comme plante ornementale. C'est une espèce invasive.

L'adjectif spécifique selloana lui a été donné en 1818 par le naturaliste Alexander von Humboldt (1769-1859), en hommage au botaniste et naturaliste allemand Friedrich Sellow qui étudia la flore d'Amérique du Sud, en particulier celle du Brésil.

 

Description

L'herbe de la pampa est une grande graminée pouvant atteindre trois mètres de haut, poussant en bouquets denses. L'espèce est dioïque, c'est-à-dire que les fleurs mâles et femelles sont portées par des individus distincts. Originaire d’Amérique du Sud, l’herbe de la pampa fut introduite en Europe et en Amérique du Nord pour être cultivée comme plante ornementale principalement, mais également comme plante de pâturage. Provenant de pays au climat humide en hiver et chaud en été, l’herbe de la pampa se développe particulièrement bien sur le littoral, tant océanique que méditerranéen. Toutefois, lorsqu’elle est bien acclimatée, elle supporte des sécheresses importantes.

L’herbe de la pampa peut atteindre trois mètres de haut et pousse en bouquets denses. Très coupante et résistante aux maladies et à la sécheresse, son feuillage lui confère, même en hiver, un port majestueux. Les panicules, plus souvent nommées plumeaux ou plumets, sont composées de fleurs mâles ou de fleurs femelles portées par des plants différents. Les fleurs femelles se différencient des fleurs mâles, car elles produisent des plumeaux plus denses.

Dès 1857, l’herbe de la pampa est cultivée au jardin des plantes de Montpellier. De nos jours, sa présence est fréquente autant dans les jardins publics que privés, mais l’on peut également prélever quelques-uns de ses plumets pour confectionner d’imposants bouquets secs à l’intérieur des maisons.
Malheureusement c’est une espèce invasive: L’herbe de la pampa est hautement adaptable et peut croître dans une large gamme de milieux et de climats. Elle est aussi très prolifique, chaque pied pouvant produire plus d’un million de graines au cours de sa vie.

En France l’interdiction pure et simple de produire et de vendre cette plante est prévue sur tout le territoire au motif qu’elle s’est échappée des jardins. Le Ministère de l’Écologie et du Développement durable a lancé la définition d’une stratégie de lutte contre les espèces exotiques envahissantes, ayant « un impact négatif sur la biodiversité ».

 

Les feuilles persistantes, longues et élancées de 1 à 2 m de long et 1 cm de large, ont les bords très coupants et doivent être manipulées avec précaution. Leur couleur va du vert-bleuâtre au gris argent.

Les fleurs sont groupées dans des panicules blancs très denses, de 20 à 40 cm de long, portés par des tiges hautes de 2 à 3 mètres.

Cortaderia selloana