Abronia fragrans

Abronia fragrans

Abronia fragrans est une espèce végétale de la famille des Nyctaginaceae. Cette plante pérenne est originaire d’Amérique du Nord.

Abronia fragrans

Description de l'image Abronia fragrans habitus1.jpg.

Classification de Cronquist (1981)

Règne

Plantae

Sous-règne

Tracheobionta

Division

Magnoliophyta

Classe

Magnoliopsida

Sous-classe

Caryophyllidae

Ordre

Caryophyllales

Famille

Nyctaginaceae

Genre

Abronia

 

Nom binominal

Abronia fragrans

Description

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f5/Abronia_fragrans_drawing.png/220px-Abronia_fragrans_drawing.png

Représentation schématique des différents organes d'Abronia fragrans

Appareil végétatif

C'est une plante herbacée qui présente des tiges rampantes à l'extrémité redressée, atteignant de 30 à 120 cm de longueur mais ne s'élevant guère au-dessus du sol. Ces tiges ramifiées sont couvertes de poils courts et fins, parfois blanchâtres, légèrement collants. Elles peuvent présenter une coloration rougeâtre à la base ou au niveau des nœuds.

Les feuilles ont une disposition opposée, formant ainsi des paires inégales. Elles sont portées par un pétiole mesurant de 1 à 7 cm de longueur. Simples mais de forme variable (ovale, triangulaire ou lancéolée, à bout arrondi ou pointu), les feuilles sont un peu charnues, plus ou moins couvertes de poils collants. Elles sont de dimensions variables, généralement de 3 à 12 cm de longueur pour 1 à 8 cm de largeur. Leur bordure peut être entière ou légèrement ondulée et leur face inférieure est plus claire que la face supérieure, à cause de la présence de poils clairs plus denses et plus longs.

Appareil reproducteur

La période de floraison s'étend du printemps à l'automne.

Les fleurs sont réunies par groupes de 30 à 80. Elles poussent au sommet d'une tige florale plus longue que les pétioles des feuilles et issue d'un bourgeon axillaire. L'inflorescence est précédée par 5 à 7 bractées non soudées, de forme ovale à lancéolée et à bout pointu. Elles mesurent de 0,8 à 2 cm de longueur pour 0,4 à 1,2 cm de largeur. Ces bractées peuvent être blanchâtres ou parfois rosâtres ou violacées.

Les fleurs, parfumées, présentent un calice ressemblant à une corolle blanche ou rosée. Il est à la base en forme de tube de 1 à 2,5 cm de long, vert à rouge violacé et s'élargit au sommet, se terminant par 5 lobes libres blancs ou rosés. Ces lobes étalés forment la "fleur" de 6 à 10 mm de diamètre (parfois moins). La véritable corolle est absente. Il y a 5 étamines qui ne dépassent pas la hauteur du tube. Les fleurs s'ouvrent en fin d’après-midi et se ferment au cours de la matinée suivante. Lorsque les fleurs fanent, il arrive qu'elles soient marcescentes et demeurent sur leur tige florale.

Le fruit est un akène qui reste inclus dans la base toujours marcescente du calice, qui peut présenter 4 à 5 ailettes ; ces ailettes peuvent être absentes. L'akène a une forme variable qui dépend de sa position dans l'inflorescence, critère qui agit sur la présence ou non d’ailes sur la base du calice, le développement de ses dernières et la forme des graines. L'akène mesure environ 5 à 12 mm de longueur pour 2,5 à 7 mm de largeur. Il est brun ou noir, d'aspect lustré et ne contient qu'une seule graine.

Répartition et habitat

L'aire de répartition d’Abronia fragrans couvre une partie de l'ouest des États-Unis (ArizonaColoradoDakota du NordDakota du SudKansasMontanaNebraskaNouveau-MexiqueOklahomaTexasUtahWyoming) et du nord du Mexique (État de Chihuahua)2.

Elle pousse en milieu aride sur sol généralement sableux, au niveau de prairies sèches ou de friches, dans des vallons, sur des dunes ou sur des bords de route. On ne la trouve pas au-dessus de 2000 m d'altitude.

Abronia fragrans et l'homme

Usages traditionnels

Les Amérindiens utilisaient l'infusion refroidie de cette plante pour baigner les enflures de type ecchymosespiqûres d'insectes ou furoncles. Les fleurs fraîches étaient mangées pour lutter contre les maux d'estomac et la racine moulue pouvaient être mêlée à de la farine pour augmenter l'appétit.

Les fleurs étaient aussi utilisées comme ornement pour réaliser des colliers lors de cérémonies.

Abronia fragrans

L'Abronia fragrans est une très belle plante tapissante, aux petites feuilles ovales vertes.

En été, apparition de grands capitules blancs très parfumés en forme de boules de neige. Les fleurs s'ouvrent en fin de journée pour se refermer le matin.

'Abronia fragrans' est une plante du genre Abronia (Sand Verbena) avec un nom scientifique d’Abronia fragrans.

Il pousse principalement comme une plante vivace, de sorte qu'il va durer au moins jusqu'à plusieurs années dans son climat indigène.

Normalement pousse avec une habitude de couverture de sol.

Abronia fragrans Snowball Sand Verveine

Abronia fragrans (sable de verveine doux, sable verveine boule de neige, boule de neige de prairie, verveine odorante)  est une espèce de verveine de sable .

 

La description

Abronia fragrans, verveine sucrée, est une plante herbacée vivace à port dressé ou étalé, atteignant 8 à 40 pouces (environ 20 à 102 cm).  Il se développe à partir d'une racine pivotante avec des tiges poilues et poisseuses qui poussent de 7,1 pouces à 3,3 pieds (18-100 cm) de long.

Les fleurs sont constituées de 4 à 5 sépales pétaloïdes et de bractées sépales avec une corolle tubulaire en grappes de 25 à 80 à l'extrémité des tiges. Les fleurs sont généralement blanches mais peuvent être vertes, lavande ou teintées de rose. Les feuilles collantes sont simples et opposées, jusqu'à 3,5 "(8,89 cm) de long et 1,2" (3 cm) de large, et elliptiques ou linéaires. Les akènes sont des akènes en forme d'œuf d’environ 0,25 cm de long, brillants et noirs ou bruns. L'acène est enfermée dans une base en forme de calice coriace  qui peut être ailée ou non.

 

Taxonomie

Il existe un différend quant à la classification de Abronia fragrans, certains reconnaissant Abronia elliptica comme une espèce distincte (Kartesz, Weber) et d'autres croyant que les deux sont la même plante (Gallois). La séparation des deux espèces est basée sur des variances de plusieurs caractéristiques, y compris la forme du fruit, la pilosité de diverses parties des plantes, et la propagation rhizomateuse. [5]

Cette espèce a été recueillie par Thomas Nuttall en 1834 près de la rivière Platte et a été nommée par lui dans la description de Hookers1853.  Le nom d'espèce, fragrans, signifie «parfumé» et se réfère à la douce odeur des fleurs, tandis que le nom du genre vient du grec«abros» qui signifie délicat. 

Distribution et habitat

L'aire de répartition naturelle de l'abronie douce s'étend du nord de l' Arizona à l'ouest du Texas et de l' Oklahoma au nord, en passant par les régions des Rocheuses et des plaines occidentales des États-Unis et au sud jusqu'à Chihuahua , au Mexique . L' abronie sucrée est présente dans les prairies , les plaines et les savanes où elle pousse dans des sols sableux secs et meubles. 

Fleurs

Les fleurs de cette plante s'ouvrent le soir et se referment le matin, une habitude qui donne à la famille Nyctaginaceae son nom commun de Four O'clocks. 

    Un Abronia fragrans  est une plante merveilleuse, merveilleusement parfumée, parfois abondante sur des plateaux de sable et des buttes. Il est facile à repérer avec ses masses attrayantes de feuilles vertes et ses grandes têtes de fleurs de boule de neige. Par une journée calme, son parfum vous attire vers lui. On ne conteste pas sa beauté, mais il existe un désaccord considérable quant à sa classification scientifique.  

     Un Abronia fragrans et Abronia elliptica sont reconnus comme deux espèces distinctes par Kartesz, la  flore de l'Amérique du Nord , et Weber, mais ils sont combinés dans A. fragrans par Welsh dans sa 4e édition de A Utah Flora . La caractéristique la plus acceptée qui sépare les deux espèces distinctes est la forme de la graine:  A. fruits fragrans sont (selon Weber) "à parois épaisses, dures, les ailes coriaces, non pliées ensemble".  Les fruits d’A. Elliptica sont (encore selon les mots de Weber): "à parois minces, délicates, les ailes non rigides ou rigides, 2 d'entre elles pliées ensemble pour former une rainure".   FNA indique en outre que le fruit de A. fragrans est en forme de pointe de flèche en forme de cœur chez A. elliptica.

    Le gallois indique que l'espèce (A. fragrans) est "extrêmement variable", et bien qu'il reconnaisse que d'autres ont séparé A. fragrans en deux espèces (ou en sous-espèces) sur la base des fruits et d'autres caractéristiques, il indique que les deux types de les fruits peuvent être trouvés dans la même tête. Le gallois conclut par conséquent que "la séparation [en deux espèces ou sous-espèces] semble être arbitraire et n'est pas corrélée avec d'autres caractéristiques".

    Une communication personnelle de Bob Sivinski (botaniste renommé du Nouveau-Mexique) indique qu'au moins une des photographies ci-dessous (deuxième à partir du bas) montre A. elliptica, pas A. fragrans, comme en témoigne au moins l'étalement des plantes. , probablement des racines souterraines.   Bob indique que bien que "aucun des manuels floristiques ne le dise ...,  A. elliptica a des tiges souterraines qui se ramifient dans la plupart des cas - il suffit de creuser profondément pour les trouver". Le gallois aborde ce point: «La reconnaissance des plantes rhizomateuses occasionnelles, qui se produisent sporadiquement à travers l'aire de répartition de l'espèce, à n'importe quel niveau taxonomique, ne semble pas justifiée». 

    Une autre caractéristique que l'on dit parfois pour séparer la plante en deux espèces est la pilosité des tiges, des feuilles et / ou des pédoncules. Mais je ne trouve aucun accord d'une autorité à l'autre sur ces caractéristiques.

   Ceux qui cassent la plante en deux espèces ou sous-espèces ne sont généralement d'accord que sur l'aire de répartition. Les deux Kartesz et cytoponction montrent A. fragrans comme une plante des plaines du Colorado, dans l' est du Wyoming, à seulement quelques comtés de l' ouest du Kansas et du Nebraska, une grande partie du Nouveau - Mexique, le nord de l' Arizona, et seulement le comté de San Juan (tout au sud - est) de l' Utah .  FNA est d'accord avec Kartesz, sauf qu'il omet la plupart de l'Arizona et comprend presque tout le Colorado. Les deux sont plus d'accord sur la gamme de A. elliptique a: On trouve, disent-ils, dans le nord de l'Arizona, la plupart de l'Utah (Kartesz dit "tout de l'Utah"), le coin nord-ouest du Nouveau-Mexique et le centre et le sud-ouest Wyoming. Kartesz le place également dans onze comtés de l'Idaho et trois dans le Montana. 

    Bien que Kartesz et FNA indiquent que Abronia elliptica se trouve dans une grande partie ou la totalité de l’Utah ( en fait avoir l' Utah comme noyau central de la distribution), l'expert reconnu sur la flore de l' Utah, Stanley Welsh, déclare qu'il n'y a pas elliptica Abronia, ni Abronia fragrans variété elliptica, dans son état; Toutes les plantes, dit Welsh, sont Abronia fragrans .

    Un dernier détail sur tout cela: Dans le manuel des plantes du Colorado de Harrington (1964), Harrington indique que A. fragrans pousse dans le Colorado, mais il donne deux espèces, A. fragrans elliptica et A. fragrans glaucescens, séparées de chaque des autres et de A. fragrans sur la base de la pilosité des plantes. Harrington définit également deux autres espèces, A. carletoni (que Kartesz indique n'existe que dans quelques comtés du Nouveau-Mexique et de l'ouest du Texas) et A. salsa (que Kartesz indique comme synonyme de A. elliptica).

 Abronia fragrans Nuttall ex Hooker, J. Bot de Hooker. Kew Gard. Divers 5: 261. 1853.

Verveine blanche parfumée

Plantes vivaces. Tiges couchées à demi-teintes, légèrement à modérément ramifiées, allongées, parfois rougeâtres à la base et aux nœuds, glandulaires-pubescentes, visqueuses. Feuilles: pétiole 0,5-8 cm; limbe ovale à triangulaire ou lancéolé, 3-12 × 1-8 cm, bords entiers à subsinuate et légèrement ondulés, surface adaxiale glandulaire-pubescente, surface abaxiale plus dense et plus pubescente plus longue, ou parfois villeuse. Inflorescences: pédoncule plus long que le pétiole sous-tendant; bractées linéaires-lancéolées à ovales-ovales, de 7-25 × 2-12 mm, scarieuses, glandulaires-pubérulentes à villeuses courtes; fleurs 30-80. Périanthe: tube verdâtre à violet rougeâtre, 10-25 mm, limbe blanc, (2-) 6-10 mm de diamètre. Fruits ailé ou non, fusiforme et apparaissant profondément cannelé sans ailes, sans ailes déformées, de forme filiforme, conique à la base, avec bec proéminent à large encoche à l'apex, 5-12 × 2,5-7 mm, induré, rugueux, veiné ou , si les ailes sont déformées, les fruits ont un profil ± rhombique et sont effilés aux deux extrémités, ou obdeltés et tronqués à l'apex, avec un bec proéminent; ailes 4-5, épaisses, étroites, non dilatées à l'apex, cavités s'étendant partout; fruits périphériques souvent déformés, en forme de S en vue latérale.

Floraison printemps-automne. Sols sableux secs, broussailles et prairies; 400-2000 m; Ariz., Colo., Kans., Mont., Nebr., N.Mex., N.Dak., Oklahoma, S.Dak., Tex., Utah, Wyo ; Mexique (Chihuahua).

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire