Dracunculus canariensis – Le serpentaire des Canaries

Dracunculus canariensis – Le serpentaire des Canaries

 

Dracunculus canariensis est une espèce de plantes de la famille des Araceae, proche du genre Arum. Elle a été dénommée par Karl Sigismund Kunth en 1841.

Description

Dracunculus canariensis est une espèce endémique de Madère et des îles Canaries. Elles peuvent atteindre une hauteur de 1 à 1,5 mètre.

La floraison a lieu de mai à juin, l'unique inflorescence présente un spadice de couleur blanche crème qui une fois féconde produira des baies de couleur rouge.

Elle peut supporter des températures jusqu’à −7 °C (USDA zone 9).

Dracunculus canariensis

1612

Classification APG III (2009)

Règne

Plantae

Embranchement

Tracheophyta

Classe

Liliopsida

Ordre

Alismatales

Famille

Araceae

Genre

Dracunculus

 

Nom binominal

Dracunculus canariensis
Kunth1841

100 (150) cm, Canary Dragon Aroid fabrique une spathe étroite, blanche et pure, et un spadice jaune au-dessus de plusieurs feuilles vertes fraîches divisées sur une tige vert uni. Dracunculus canariensis est originaire de l'ouest des îles Canaries (Espagne), alors qu'il est éteint à Madère (Portugal). Il pousse dans des endroits riches en humus, partiellement ombragés ou ensoleillés. Il n’est pas suffisamment rustique en Europe centrale ou en Amérique du Nord. Il est donc préférable de le cultiver dans un endroit ensoleillé, dans une serre fraîche et sans gel, à un minimum d’environ 5 ° C et un arrosage soigné. V-VI. 

1613

 

Dracunculus canariensis est un endémisme des îles. Il s’agit d’une plante jusqu’à 1,5 m, à feuilles penta-a heptalobuladas et à pétiole de 20 à 40 cm. Petites fleurs, nées dans un spadice jaune pâle, entourées d'une spathe de couleur blanc verdâtre ou crème. Les fruits sont des baies rouge orangé. On l'appelle " tacarontilla ou taraguntía ".

1614

 

1615

 

 

La serpentaire des Canaries est une plante vivace à racine tubéreuse, au port érigé et au feuillage caduc. D’une croissance rapide, elle mesure 1 à 1,50 m de haut.

Le genre compte trois espèces. La Serpentaire des Canaries produit des baies toxiques par ingestion. Il est préférable de les supprimer pour éviter que les enfants les consomment. Comme beaucoup d’autres Araceae, ses fleurs produisent de la chaleur au moment de la floraison. De même, les premiers jours, elles dégagent une odeur de charogne, attirant ainsi de nombreux insectes utiles pour la pollinisation. Ces insectes se retrouveront piégés et ne ressortiront que le lendemain. Son nom latin, Dracunculus, vient du grec « drakos » qui signifie dragon.

La plantation s’effectue en automne.

La Serpentaire des Canaries tolère tous les types de sol à condition que celui-ci soir bien drainé.

Son emplacement dans votre jardin doit être ensoleillé ou mi-ombragé. Il y a peu d’entretien à prévoir. La Serpentaire des Canaries est peu rustique et tolère ds températures hivernales de l’ordre de – 5°C. Elle se cultive en extérieur que dans les régions aux hivers doux.

 

Multiplication de la Serpentaire des Canaries

Séparation des rejets.

 

La floraison apparaît à la fin du printemps. Elle se compose d’une longue inflorescence blanche en spadice.

Les baies sont rondes et rouge orangé à maturité.

1616

 

1617

 

1618

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire