Arum palaestinum

Arum palaestinum

 L'arum de Palestine (Arum palaestinum) est une espèce de plante vivace herbacée fleurie de la familles des Aracées du genre Arum, endémique à la Palestine. (Également connue sous le nom de calla noire). L’Arum de Palestine est une plante vivace à souche tubéreuse, au port touffu et étalé et au feuillage caduc. D’une croissance rapide, il mesure jusqu’à 45 cm de haut.

Le genre compte 25 espèces de plantes vivaces. L’ Arum de Palestine dégage un parfum désagréable de charogne. Toutefois, la couleur très sombre de ses fleurs, proche du noir, compense ce désagrément et en fait une plante de choix dans les massifs. Son nom latin, Arum, vient du grec « aron » qui désigne une espèce alimentaire. Cela fait référence au fait qu’autrefois l’on consommait les tubercules en cas de disette, après qu’ils aient subi une préparation spéciale afin d’enlever leur amertume et leurs oxalates. Attention, c’est une plante toxique par ingestion dans son intégralité. Il est idéal en massif en massif ombragé, bordure, sous-bois ou potée.

Elle a été naturalisée en Amérique du Nord, en Afrique du Nord, en Europe, en Asie occidentale et en Australie.

La famille des Aracées comprend d'autres plantes bien connues telles qu’Anthurium, Caladium et Philodendron.

Arum palaestinum est peut-être mieux connu pour sa longue histoire au Moyen-Orient comme nourriture et pour son utilisation dans la médecine traditionnelle du Moyen-Orient.

Culture et entretien de l’Arum de Palestine

La plantation s’effectue en automne ou au printemps. Le sol de votre jardin doit être riche, drainé et frais. L’exposition doit être mi-ombragée ou ombragée. Il n’y a aucun entretien à prévoir. L’arum de Palestine est peu rustique et tolère des températures hivernales de l’ordre de – 5°C. Il supporte mal la sécheresse extrême. Arrosez-le en cas de période de sécheresse.

 

Multiplication de l’Arum de Palestine

Semis en automne.

Division de souche après la floraison ou après la fructification.

 

Floraison de l’Arum de Palestine

La floraison apparaît à la fin du printemps. Elle se compose d’une inflorescence faite d’une spathe violet foncé entourant un spadice de la même couleur. Les fruits sont des baies charnues rouge réunies en épis, apparaissant en fin d’été / début d’automne. Attention, ces baies sont très toxiques.

 

 

Arum palaestinum

1143

Arum Palaestinum

Classification

Règne

Plantae

Classe

Magnoliopsida

Ordre

Arales

Famille

Araceae

Genre

Arum

 

Nom binominal

Arum palaestinum
Boiss.

Classification phylogénétique

Classification phylogénétique

Ordre

Alismatales

Famille

Araceae

 

Description

Il s'agit de plantes herbacées vivaces et tubéreuses, portant 2 ou plusieurs cataphylles, aux feuilles simples et entières, plus ou moins sagittées ou hastées, avec un pétiole à la base engainante. Les fleurs, actinomorphes et unisexuées (monoécie), sont groupées en spadices axillaires subcylindriques et hétérogènes, axillées par une spathe cymbiforme, concave ou réfléchie, à la base tubulaire. Apérianthées, les mâles se composent de 3-4 étamines libres, aux filets courts et aux anthères déhiscentes par un pore apical, les femelles d'un ovaire supère et uniloculaire, renfermant de nombreux ovules sur 2-3 placentas pariétaux. Les fruits sont obvoïdes.

 

1144

Fruits d'Arum palaestinum.

Elle atteint 10-25 centimètres de hauteur et fleurit de mars à avril. La fleur est constituée d’un axe d'inflorescence, d'une couleur entre le noir et le pourpre foncé, avec de minuscules fleurs, et d’une spathe enroulée en forme de cornet d'une couleur brun rougeâtre. Comme d'autres plantes du genre Arum, sa forte odeur attire les mouches, qui assurent la pollinisation. Alors que la plupart des autres membres de la famille sentent le fumier et la charogne, cette plante peut aussi sentir le fruit pourri. Le fruit contient des graines qui sont généralement consommées et dispersées par les oiseaux (ornithochorie).

Histoire

Des dessins gravés de diverses espèces d'Arum sont vus dans le Temple de Thoutmosis III à Karnak (Égypte), décrivent la plante lorsqu'elle a été apporté de Canaan en -1447 avant JC.

La plante est également mentionnée dans la Mishnah, où sa culture et son utilisation en tant que nourriture ont été décrites.

L'enquête de Theophrastus sur les plantes a décrit la nécessité de lessiver les racines et les feuilles avant qu'elles puissent être mangées.

Toxicité

Arum palaestinum est toxique à faibles doses, et cela a été traditionnellement considéré comme dû aux sels d'oxalate.

Les symptômes causés par l'exposition à la plante crue comprennent l'irritation des muqueuses et des brûlures. La consommation de doses plus importantes provoque des nausées, diarrhées et des crampes. L'exposition sur la peau peut provoquer une irritation, elle est a manipuler avec des gants.

Usages

Médecine traditionnelle

Dans la médecine traditionnelle chez les Arabes en Palestine, les extraits d'Arum palaestinum ont été utilisés comme remède contre le cancer, les vers intestinaux, les infections des plaies ouvertes, les obstructions des voies urinaires et les calculs rénaux. Les Juifs en Irak l'ont traditionnellement utilisé pour traiter les vers, les plaies de la peau, la syphilis, les rhumatismes, la tuberculose et la diarrhée. Il a également été utilisé un remède contre la toux et la constipation.

Les données ethnobotaniques ont montré que l'Arum palaestinum était l'une des plantes les plus couramment utilisées en Cisjordanie, notamment utilisée par plus de la moitié des personnes interrogées.

1145

Arum palaestinum

Culinaire

En Israël, on utilise les feuilles de la plante dans la cuisine, à Jérusalem et sa région notamment, elle est communément consommée sous forme d'un ragoût, dans la soupe aux lentilles ou haricots, en accompagnement des viandes et du kebbeh.

Plus généralement dans la cuisine de Moyen-Orient, les feuilles sont coupées et soigneusement cuites avec du citron ou de l'oseille.

El est généralement consommée avec du pain plat ou du boulgour, et aurait un goût similaire à la bette à carde.

1146

1147

                

 

 

                     

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire