Cucurbita maxima – Giraumon

Cucurbita maxima

Image272

Potiron turban

Classification

Règne

Plantae

Division

Magnoliophyta

Classe

Magnoliopsida

Ordre

Violales

Famille

Cucurbitaceae

Genre

Cucurbita

 

Nom binominal

Cucurbita maxima
Duchesne1786

Classification phylogénétique

Classification phylogénétique

Ordre

Cucurbitales

Famille

Cucurbitaceae

 

Le giraumon est une variété de potiron, appartenant à l'espèce Cucurbita maxima, de la famille des Cucurbitaceae. Sa forme et ses couleurs très particulières lui ont valu le surnom de « potiron turban » ou de « bonnet turc ». Aux Antilles-Guyane, le terme « giraumon » désigne l'espèce Cucurbita moschata.

Description

La partie inférieure, hémisphérique, porte une sorte de calotte à trois bosses dont elle est séparée par un liseré liégeux. Gris ou vert, le giraumon peut aussi être bariolé de rouge, de vert et de blanc, ce qui lui donne un aspect décoratif recherché et indéniable. Sa chair est ferme, sucrée et farineuse.

Utilisations

Il se décline en salade, en purée (chatinis), en compote (migan) dans les potages pour les rendre plus consistants. La chair une fois cuite est très onctueuse mais quelque peu farineuse.

En Haïti, on l'utilise pour faire la fameuse soupe de l'indépendance, soit le 1er janvier, date d'anniversaire de l'indépendance d'Haïti.

En Guyane, il existe un plat traditionnel appelé « giraumonade », c'est un plat fait à base de purée de giraumon.

Son écorce évidée est utilisée comme récipient.

Étymologie

L'orthographe « giraumont » est également admise. Étymologiquement, le terme dérive de jirumum, emprunté à la langue tupie qui désignait une sorte de courge cultivée dans les îles des Antilles par les Indiens caraïbes. Il est attesté dès l'an 1614 sous la forme giromon.

Variété de potiron, le Giraumon est une plante annuelle coureuse originaire d’Amérique du Sud. Quand il se plaît, le Giraumon prend ses aises et s’étale très vite jusqu’à occuper 2m de longueur. Ses larges feuilles persistantes, découpées en cinq lobes, sont portées par de longues tiges vrillées. Les fleurs femelles, jaunes, donnent de gros fruits de 3 à 4 kg.

Image273

 

 

A l’allure générale de potiron, le giraumon est bariolé de rouge, orange et vert. Une fois vidé de sa chair, ce beau mélange coloré permet au giraumon de bénéficier d’une seconde vie en tant que saladier décoratif. Sa forme panachée lui vaut le surnom de turban ou bonnet turc. Sa chair à la fois ferme, sucrée et farineuse est riche en caroténoïdes et en fibres qui permettent tant de protéger les cellules contre le vieillissement, que de faciliter le transit intestinal.

  • Famille : cucurbitacées
  • Type : annuelle
  • Origine : Amérique du sud
  • Couleur : fleurs jaune
  • Bouture : non
  • Plantation : semis en mars-avril
  • Floraison : été
  • Hauteur : s’étale sur plus de 2 mètres

    Sol et exposition idéale pour la culture du giraumon au jardin potager

    Le giraumon apprécie un sol riche, humifère, bien drainé et ne manquant surtout jamais d’eau. Une exposition ensoleillée lui permettra une bonne maturation.

    Semis, plantation, et repiquage des giraumons

    Le giraumon se sème en mars-avril directement en place. Regroupez les graines en poquets de 3 ou 4, que vous devrez espacer d’au moins 1m50 les uns des autres. 
    Pour une récolte plus tôt dans le temps, il vous faut semer sous abri en janvier-février, puis repiquer en mai.

    Conseil d’entretien et de culture du giraumon

    Désherbage et binage régulier. Vous pouvez également aider la plante à ne pas trop s’étaler et à ne pas envahir l’espace vital de ses voisins.

    Maladies, nuisibles et parasites des giraumons

    L'oïdium, pourriture grise, pucerons.

    Emplacement et association favorable du giraumon

    La culture en pot est possible, vous devrez en revanche pincer la tige pour limiter la production à 2 fruits par pied. Au jardin, vous pouvez planter vos giraumons près de pommes de terre ou de maïs.

    Variétés de giraumons conseillées pour une plantation au jardin

    Le giraumon étant lui-même une variété de potiron, il ne se décline pas en beaucoup d’espèces, mis à part le turban d’Aladin dont les panachures sont un peu plus marquées, et les fruits un peu plus petits.

     

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire