Caralluma schweinfurthii

Caralluma schweinfurthii

Origine et habitat: Orbea schweinfurthii provient du Zaïre, de la Tanzanie, de la Zambie, du Zimbabwe et du Rwanda.
Habitat et écologie: Il pousse à l’intérieur des tiges d’arbustes clairsemés, comme on le voit habituellement avec la plupart des membres des Styphelieae. Contrairement à la plupart des autres espèces du genre Orbea, cette espèce n'est pas pollinisée par les mouches charognards mais par les petites mouches des fruits (Drosophila). La fleur d’Orbea schweinfurthii, qui sent le fruit trop mûr, trompe une source de nourriture et un lieu propice à la ponte des œufs de drosophile.
Remarques: Les plantes du Zimbabwe étaient connues sous le nom de Caralluma piaranthoides (1935) jusqu'à ce que l'on se rende compte qu'elles étaient identiques à celles du nord, C. schweinfurthii, décrites en 1910.

Synonymes:

    Orbea schweinfurthii (A.Berger) Bruyns
        Angolluma schweinfurthii (A.Berger) Plowes
        Caralluma schweinfurthii A.Berger
        Pachycymbium schweinfurthii (A.Berger) M.G.Gilbert


Description: Orbea schweinfurthii est une plante succulente vivace distincte formant un tapis.
Tiges: Principalement prosternées, légèrement effilées à la base, 8-10 cm de long / haut, section 4- à 5 côtes, fortement tuberculées. Tubercules de 8-15 mm de long, étalés à légèrement ascendants.
Feuilles: rudimentaires, légèrement pliées vers le haut, avec des rudiments stipulaires.
Inflorescence: Les tiges des fleurs se développent latéralement à la partie apicale des tiges. Fleurs 2-5 par ouverture rapide et rapide.
Fleurs: Hermaphrodites, actinomorphes. Bourgeons arrondis, obtus. Bractées, triangulaires lancéolées de 2,5 mm de long, 1,5 mm de large, obtuses. Pédoncule robuste, environ 3-4 mm de long, 1,5.

Culture et propagation: Orbea schweinfurthii pousse bien dans un sol légèrement granuleux avec un drainage très libéral. Ils doivent à tout moment être arrosés avec parcimonie (meilleure eau de pluie avec quelques engrais occasionnels), et en hiver, ils en ont à peine besoin. Ils ont besoin d'une culture en plein air ou d'une serre chaude et étroite tout en se développant au début de l'été. Ils peuvent ensuite être mûrs et conservés dans une serre. Mais comme ils fleurissent principalement en automne, la chaleur est désirable pour leur permettre d'étendre leurs fleurs.
Une température hivernale minimale de 5 à 10 ° C est acceptable, à condition que les plantes soient parfaitement sèches. Ils préfèrent l'ombre claire que le plein soleil, bien que les tiges ne puissent pas se colorer à l'ombre.
Propagation: Les plantes sont généralement multipliées par des boutures, qui, étant très succulentes, devraient sécher pendant une semaine après avoir été enlevées, lorsqu'elles peuvent être immédiatement mises en pots.
Ravageurs et maladies: gardez leurs racines libres de cochenilles, car les champignons provoquent souvent des attaques fongiques à la suite de dommages causés aux tiges par les insectes. Une couche de sable à la surface du compost empêche l'humidité de s'accumuler autour de la base des tiges et minimise les risques d'attaque fongique des racines.
Utilisations traditionnelles: Cette espèce est collectée sporadiquement pour la nourriture par la population locale.

1276

1277

1278

1279

Orbea schweinfurthii est une espèce de la sous-famille de la famille des plantes (Asclepiadoideae). La maison est située en Tanzanie, au Rwanda, au Zaïre, en Zambie et au Zimbabwe.

Description
Caractéristiques végétatives
Orbea schweinfurthii se développe comme une plante succulente vivace à feuilles plates. Les aisselles succulentes du tronc, situées principalement à la base, sont légèrement rajeunies à la base et mesurent environ 8 à 10 cm de long / hauteur et ont une section transversale de quatre à cinq côtes. Les verrues de 0,8 à 1,5 cm de long sont saillantes à légèrement ascendantes. Les petites feuilles sont légèrement pliées vers le haut avec des folioles marginales.


Caractéristiques génératives
L'inflorescence formée au sommet de l'axe de la tige contient deux à cinq fleurs dressées. Les Vorblätter ont une longueur d'environ 2,5 mm et une largeur d'environ 1,5 mm de triangle lanzettlich. Le pédoncule a une longueur d'environ 3 à 4 mm et un diamètre d'environ 1,5 mm.
Les fleurs hermaphrodites sont fünfzählig et à symétrie radiale à double périanthe. Les cinq sépales mesurent 2 à 3 mm de long et 1 à 1,2 mm de large. La corolle est étalée à plat d’un diamètre de 1 à 1,5 pouces. La Kronröhre est très plate et entourée d’un large annulus à cannelures épaisses.
Orbea schweinfurthii est présent en Tanzanie, au Rwanda et au Zaïre. L'aire de répartition s'étend au sud jusqu'à la Zambie et le Zimbabwe.


Synécologie
Contrairement à la plupart des autres espèces du genre Orbea, Orbea schweinfurthii n'est pas pollinisée par les carrionelles mais par de petites mouches drosophilides. Les fleurs dégagent une odeur qui ressemble à une orange ou à un ananas trop mûrs [1]. Les Taufliegen se nourrissent de substances végétales en fermentation et y pondent également leurs œufs. Orbea schweinfurthii fait semblant d'être une source de nourriture et un lieu propice à la ponte Les pollinies étant particulièrement petites, elles peuvent être déchirées et transportées par de petites mouches.

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire