Créer un site internet

Kalanchoe thyrsiflora

Kalanchoe thyrsiflora

Kalanchoe thyrsiflora, le Kalanchoe à fleurs en thyrse est une plante succulente de la famille des Crassulaceae, originaire d'Afrique du Sud.

Le Kalanchoe à fleurs en thyrse fait partie des plantes succulentes pouvant être sorties sur une terrasse, un balcon ou au jardin durant les beaux jours mais qui doivent être rentrées à la maison dès que les températures baissent un peu puisqu’en dessous de 4°C, la plante aura du mal à résister.

1500

Le Kalanchoe à fleurs en thyrse a un port en rosettes s’étalant avec des rejets. Ses feuilles vert pâle marginées de rouge couvertes d’une sorte de duvet blanc argenté, mesurent autour de 15 cm de long, elles sont ovales à lancéolées avec le bout arrondi, émoussé, et poussent par paires soudées à la base.

En fin d’hiver ou début de printemps (février-mars), essentiellement dans leur milieu d’origine, des petites fleurs jaunes, parfumées, tubulaires, de 1 à 2 cm de long, érigées, en panicules semblables à des cymes se développent, ce qui explique son nom : Kalanchoe à fleurs en thyrse puisqu’un thyrse est une inflorescence formant une grappe de cymes, comme un bâton rappelant un sceptre.

Malgré sa croissance lente, ce Kalanchoe à fleurs en thyrse offre un aspect graphique et très contemporain à votre intérieur en termes de décoration.

  • Famille : Crassulacées
  • Type : vivace
  • Origine : Afrique du Sud
  • Couleur : fleurs jaunes
  • Semis : oui
  • Bouture : oui
  • Plantation : printemps
  • Floraison : printemps
  • Hauteur : 60 cm

Sol et exposition idéals pour le Kalanchoe à fleurs en thyrse

Le Kalanchoe à fleurs en thyrse se cultive en pleine lumière ce qui lui donne ses tons rouges, pas nécessairement au soleil direct, dans un sol sablonneux, humifère et bien drainé. Un mélange de terre à cactées composée d’1/3 de sable, 1/3 de terreau et d’1/3 de terre franche conviendra.

Date de semis, de bouturage et de plantation du Kalanchoe à fleurs en thyrse

C'est en mars que vous sèmerez le Kalanchoe à fleurs en thyrse à peine couvert dans un mélange sableux, à 21°C.

Des boutures de tiges ou de feuilles s’entreprennent de mars à juin dans du sable, et le prélèvement des rejets se fait également au printemps, tout comme la plantation et le rempotage.

Conseil d’entretien et de culture du Kalanchoe à fleurs en thyrse

L’entretien du Kalanchoe à fleurs en thyrse est facile. En général, un rempotage annuel est bienvenu.

Prévoir un arrosage une à deux fois par semaine, durant le printemps et l’été, puis tous les quinze jours d’octobre à mars, mais adaptez en fonction de l’environnement de sorte que le substrat sèche entre deux arrosages sans se dessécher totalement. La plante ne doit pas être dans un environnement où la température descend sous les 10°C, elle doit être idéalement plutôt entre 10 et 15°C en hiver et entre 15 et 25°C en été.

Maladies, nuisibles et parasites du Kalanchoe à fleurs en thyrse

Les cochenilles et les pucerons sont à craindre comme chez beaucoup de succulentes. Mais l’excès d’eau peut aussi provoquer taches foliaires et pourrissement des racines et du collet.

Emplacement et association favorable du Kalanchoe à fleurs en thyrse

C'est une plante qui se cultive en solitaire, en pot, essentiellement en intérieur.

1501

Kalanchoe thyrsiflora

 

1505

Classification

Règne

Plantae

Sous-règne

Tracheobionta

Division

Magnoliophyta

Classe

Magnoliopsida

Sous-classe

Rosidae

Ordre

Rosales

Famille

Crassulaceae

Genre

Kalanchoe

 

Nom binominal

Kalanchoe thyrsiflora
Harv., 1862

Classification phylogénétique

Classification phylogénétique

Clade

Angiospermes

Clade

Dicotylédones vraies

Clade

Noyau des Dicotylédones vraies

Ordre

Saxifragales

Famille

Crassulaceae

 

Description

Kalanchoe thyrsiflora est une plante succulente, vivace, produisant une tige de 60 cm à 1 m de hauteur, mourant après la floraison au bout de 3 à 4 ans (plante monocarpique). La tige, la hampe florale et les feuilles sont couvertes d'une poudre farineuse blanc argenté.

Elle forme une rosette basale de grandes feuilles arrondies, obovales-spatulées, à base cunée, sans pétiole, charnues, d'un vert grisâtre, avec des bords rouges, recouvertes d'une pruine d'un blanc poudreux. Il y a une certaine ressemblance avec Cotyledon orbiculata. Les feuilles supérieures sont très relevées, presque verticales. L'épicuticule est couverte d'une "cire" formée de triterpénoïdes pentacycliques dont le constituent majeur est la β-amyrénone.

De la rosette de feuilles, émerge une longue inflorescence terminale, dressée à 1 - 1,30 m. La hampe florale porte une grappe de cymes compactes (ou thyrse) de fleurs d'un vert cireux, de 15 mm de long. Les fleurs supérieures sont érigées, les autres sont horizontales ou pendantes. Les quatre sépales sont triangulaires. La corolle est en forme d'urne, terminée par quatre lobes étalés, jaunes. Les étamines, au nombre de 8, sont fixées en deux verticilles sur la corolle.

En Afrique du Sud, la floraison s'étend de février à juin. Elle peut persister longtemps jusqu'au dépérissement de la plante. La plante produit généralement quelques rejets avant de mourir. La pollinisation est assurée par les fourmis et les abeilles qui visitent les fleurs en milieu de journée.

Distribution

Kalanchoe thyrsiflora est localement abondant du Cap-Oriental au Lowveld. Cette espèce préfère les zones rocheuses ensoleillées. Elle est commune dans le veld entre des rochers et peut supporter de fortes températures.

Usages

  • Médecine traditionnelle :
    • au Lesotho, le Kalanchoe à fleurs en thyrse est utilisé en cataplasme chaud contre le mal de dent. Les racines bien cuites sont prescrites contre les nausées de la grossesse. Les Basotho s'en servent comme amulette, porte-bonheur.
  • Horticulture :

K. thyrsiflora est cultivé dans les jardins en Afrique du Sud. Dans les régions tempérées, il se cultive en potée sous véranda et en extérieur, l'été, dans les rocailles. Il est de faible rusticité (4 °C). Il se multiplie par Kalanchoe thyrsiflora est une très belle plante grasse de la famille des Crassulacées, originaire d’Afrique du sud. Elle se développe sur les collines ou sur des pentes rocheuses très ensoleillées.

Kalanchoe thyrsiflora est vendue couramment par les jardineries, car elle fait une jolie plante d’appartement, mais souvent confondue avec l’espèce très proche Kalanchoe luciae, vendue également sous le nom de Kalanchoe thyrsiflora. Cette belle plante grasse, adaptée pour les situations très chaudes et ensoleillées peut être cultivée devant une fenêtre, en véranda, ou à l’extérieur pendant l’été.

Description de Kalanchoe thyrsiflora

Ce Kalanchoe forme une magnifique rosette de grandes feuilles arrondies sans pétioles. Les feuilles sont charnues mais très aplaties. Les feuille sont opposées et se déploient ou se serrent contre le tronc en fonction de la chaleur et de l’ensoleillement. Lorsque les feuilles sont resserrées, la rosette est aplatie verticalement, et protège une grande partie de l’épiderme de la plante des rayons du soleil. L’épiderme de Kalanchoe thyrsiflora est recouvert d’une cire blanche, appelée pruine, qui filtre les rayons lumineux. Le tronc est épais et les entrenœuds courts. Elle atteint au plus une taille de 60 cm de hauteur.

La plante est monocarpique : elle se développe entre 2 et 4 années avant de fleurir en fin d’hiver, puis meurt. Elle produit une forte hampe florale qui peut s’élever à plus de 1,30 m. Les fleurs sont tubulaires, couverte de pruine, avec 4 lobes jaunes qui se recourbent. La plante pollinisée par des insectes dans son milieu naturel, produit de fines graines, dispersées par le vent. L’inflorescence peut murir pendant des mois avant que la plante ne meurt. Le tronc a généralement produit quelques rejets avant.

Culture du Kalanchoe à fleurs en thyrse

Ce Kalanchoe est une plante facile à vivre. On le cultive dans un substrat drainant avec une forte part minérale de type 1/3 terre argileuse, 1/3 terreau bien décomposé, 1/3 sable grossier. La transplantation se fait pendant la croissance de la plante, d’avril à aout. Les arrosages sont relativement parcimonieux : une fois par semaine ou par quinzaine dès que la température monte au-dessus de 20°C. Entre chaque arrosage, la terre doit sécher complètement.

Kalanchoe est d’autant plus beau s’il bénéficie de lumière intense. En plein soleil, ses grandes feuilles rougissent, et sont serrées avec des entrenœuds courts. Au contraire par manque de lumière, le Kalanchoe se montre plus étiolé : les entrenœuds sont longs, les feuilles peu pruinées, donc plus vertes, et moins épaisses.

En hiver, la plante est en repos et les arrosages sont presque totalement interrompus. On peut éventuellement humidifier la terre si les feuilles semblent trop se faner. Pas plus d’une fois par mois. Il lui faut une pièce fraiche entre 4 et 15°C.

Comment multiplier le Kalanchoe thyrsiflora ?

Par bouturage des rejets qui se développent à la base du tronc.

Le bouturage de grosses feuilles bien gonflées peut être tenté, en prenant soin de prélever une petite partie de tronc avec la feuille (comme un talon). Les feuilles sont déposées, mais non enterrées sur un substrat sableux légèrement humide.

Par semis : les graines sont très fines, elles germent facilement entre 25 et 35 °C, dans un substrat fin et sableux, gardé humide. Les plantules sont sensibles à la fonte des semis, la potée doit être bien aérée et asséchée dès que la plupart des graines sont germées.

Espèces et variétés de Kalanchoe

100 à 150 espèces dans ce genre
Kalanchoe delagoensis, portant de nombreuses plantules sur ses feuilles étroites
Kalanchoe beharensis, une grande espèce très velue
Kalanchoe rhombopilosa, une charmante miniature
Kalanchoe blossfeldiana, le Kalanchoe des fleuristes
Kalanchoe luciae très proche de Kalanchoe thyrsiflora

Le Kalanchoe à fleurs en thyrse est une plante succulente au port en rosette érigée et au feuillage persistant. D’une croissance moyenne, il mesure 60 centimètres de haut au maximum.

Floraison

La floraison apparaît en hiver ou au printemps. Elle se compose de fleurs tubulaires jaunes, au sommet d’une grande hampe florale. La plante meurt après la floraison mais généralement elle émet des rejets avant de mourir.

 

Sol

Un terreau spécial cactées et plantes grasses est idéal. Sinon utilisez un mélange composé d’1/3 de sable, 1/3 de terre argileuse et 1/3 de terreau.

 

Exposition

L’emplacement doit être très lumineux, toute l’année. Une exposition en plein soleil à l’extérieur est conseillée si les températures le permettent. Plus il y a de lumière, plus les feuilles rougissent.

En hiver, placez votre Kalankoe  à fleurs de thyrse dans une pièce fraîche aux températures comprises entre 5 et 15°C. Attention, il ne supporte pas les températures inférieures à 4°C.

 

Entretien

L’arrosage doit être modéré. Une fois par semaine en été si la température est supérieure à 20°C. Si non une fois tous les 10 jours. Laisser sécher la terre complètement entre deux arrosages.

En hiver, n’arrosez qu’une fois par mois si il placé dans une pièce plus fraîche. Le rempotage s’effectue au printemps.

1502

 

1503

 

1504

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire