Pilularia globulifera – La pilulaire

(Marsileaceae)

Très petite plante ressemblant de loin à un fin gazon vert tendre. Vue de près, on distingue un rhizome rampant sur le sol et des feuilles filiformes d’abord enroulées en crosse puis érigées à la verticale. Les spores sont dans de petits organes sphériques (sporocarpes) situés à la base des feuilles auxquels la plante doit son nom.

Habitat : fond argileux dénudé des fossés ou des étangs exondés par la baisse du niveau de l’eau au printemps.

Répartition : Ouest de la France et bassin de la Loire.

Statut : espèce protégée.

Classification :

Classification

Règne

Plantae

Sous-règne

Tracheobionta

Division

Pteridophyta

Classe

Polypodiopsida

Ordre

Salviniales

Famille

Marsileaceae

Genre

Pilularia

 

Espèce

Pilularia globulifera
L., 1753

 

Description

5606

Vue synthétique de la pilulaire

Cette fougère très particulière et très discrète possède des frondes réduites à leur plus simple expression ne comportant qu’un pétiole. Son rhizome rampant à la surface du sol forme parfois des gazons denses. Les sporocarpes sont gros (3 à 4 mm), disposés à la base des frondes, mais difficiles à observer en raison de grande quantité de plantes stériles. Cette plante se rencontre sur le bord des mares, dans les ornières et les landes humides.

Quelques caractéristiques :

  • Dimensions :

https://www.florealpes.com/img/t_f.png

Taille frondes
5-10cm

  • Type végétatif : vivace
  • Floraison : de Juin à Octobre
  • Altitudes : 0 à 1200 mètres
  • Répartition : Europ.
  • Présence en France : OUI

La plante fougère Pilularia globulifera s'identifie par la présence de globules, une allusion au sporocarpe de 3 à 4 mm de diamètre à la base de certaines feuilles. La pilulaire à globules est l'espèce la plus commune du genre Pilularia, originaire des zones continentales de l'Atlantique Ouest et Europe centrale.
La fougère semi-aquatique Pilularia globulifera, très proche du trèfle d'eau Marsilea, se rencontre en Europe et en Afrique (pourtour méditerranéen), avant tout dans les lacs et tourbières à niveau variable. La pilulaire est une plante vivace dont l'axe de la tige rampante a une épaisseur d'environ 1,5 mm. Il y a une à cinq feuilles sur chaque nœud. Les feuilles sont dressées, vert clair à vert foncé et ressemblent à du jonc, mais enroulées en spirale lorsqu'elles sont jeunes. Les feuilles mesurent 3 à 10 centimètres de long et seulement 1 millimètre d'épaisseur.

 Les sporocarpes de la fougère pilulaire commune ne se forment qu'en automne et uniquement sur les emplacements qui se sont asséchés. La plante reste également souvent stérile. Leur développement optimal s'achève rapidement en automne, puis par propagation végétative, en ce sens qu'ils peuvent former des pelouses fermées jusqu'à 1 mètre carré; cependant, il reste souvent presque absent pendant des années.


Sa croissance est plus aisée en culture émergée. Elle s'adapte néanmoins à l'aquarium sous réserve que la température ne dépasse pas 20 °C (eau douce, et légèrement acidesol nutritiflumière intense, renouvellements d'eau fréquents). Elle supportera provisoirement des températures élevées et appréciera un enrichissement en CO2.

Pilularia globulifera a une meilleure croissance en culture émergée qu'immergée, mais avec les racines dans une zone très humide, voire mouillée occasionnellement.
La pilulaire commune prospère sur les sols limoneux, humiques et sableux et boueux dans des endroits temporairement inondés tels que les rives des lacs, les bords des étangs, sur les fossés et dans les points de tourbe, également sur les sols de bruyère, sur les champs de maïs humides et dans les étangs.
La pilulaire à globules se propage par stolons sur lesquels prennent naissance de nouvelles plantules aux feuilles étroites et filiformes, tout d'abord enroulées en crosse comme chez toutes les fougères.  Elle finit par former un tapis végétal très décoratif.

Les sporocarpes se trouvent à la base des feuilles; ils sont sphériques avec un diamètre d'environ 3 millimètres et reposent sur une tige courte et verticale. Ils sont initialement jaune-vert, puis brun-noir et quadruples. Chaque sujet contient un sores. La maturité est atteinte entre juillet et août.
La pilulaire à globules est considérée comme menacée dans toute l'Europe avec une forte baisse. En Suisse, tous les gisements naturels ont disparu.

La cause du danger est, entre autres, l'intensification de la gestion des étangs, avec l'expansion des étangs associée, le stock élevé de poissons, etc. Un contrôle régulier des stocks ainsi qu'une gestion extensive des étangs favorisent la préservation de cette espèce et permettent des mesures de conservation.
Les plantes Pilularia forment un genre de fougères aquatiques appartenant à la famille des trèfles d'eau Marsileaceae, communément appelées les pilulaires. Les 6 espèces du genre ont pour particularité d'avoir des...
 La description et les espèces du: genre Pilularia.
Les plantes Marsileaceae sont des fougères avec 3 genres de plantes principalement aquatiques enracinées dans le substrat. Environ 75 espèces sous-cosmopolites sont trouvées presque partout dans le monde. Les...
 La description et les genres de: la famille Marsileaceae.
Les plantes de l'ordre Salviniales, anciennement connue sous le nom de Hydropteridales et comprenant les anciennes Marsileales, sont des fougères dans la classe Polypodiopsida. Les Salviniales sont toutes...
 La description et les familles de: l'ordre Salviniales.


Les plantes de la classe Filicopsida sont des fougères, le plus grand groupe de fougères avec quelques 11000 espèces dans le monde. Il existe trois autres grands groupes de fougères autres que les filicopsidées. Il...
 La description et les ordres de: la classe Filicopsida.
 

Appareil végétatif

Cette fougère herbacée, aquatique, a tendance à passer inaperçue lorsqu'elle est au milieu des joncs. En effet, ses frondes linéaires rappellent ces derniers, mais elles partent d'un rhizome rampant portant de fines racines. Comme chez la plupart des fougères, les jeunes feuilles sont enroulées en forme de crosse.

Appareil reproducteur

Les sporocarpes sont situés à la base des feuilles, et attachés au rhizome. Ils sont bruns à maturité, et portent un duvet fin et court. Ils comportent 4 loges contenant des microsporanges produisant des microspores mâles, et des macrosporanges produisant des macrospores femelles (hétérosporie).

Répartition et habitat

Cette plante vit sur la bordure des étangs.

5607

 

 

5608

 

5609

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire