Equisetum fluviatile – La prêle des bourbiers

(Equisetaceae)

Plante pouvant dépasser un mètre. Architecture caractéristique des prêles : tige dressée, côtelée, formée d’articles cylindriques avec une gaine foliaire dentée masquant chaque nœud. Lacune centrale très grande atteignant les 4/5 du diamètre. Nombreux rameaux verticillés partant des nœuds.

Les prêles sont réputées pour leur vertus médicinales et notamment leurs propriétés diurétiques et reminéralisantes.

Habitat : mares, fossés, bords des étangs.

Répartition : partout sauf en région méditerranéennes.

Statut : espèce commune.

Ne pas confondre avec : la prêle des marais (Equisetum palustre) qui pousse également en milieu marécageux mais sur sol plutôt neutre ou alcalin (sol calcaire, sable dunaire). Se distingue par une lacune centrale très étroitement. La prêle des champs (Equisetum arvense) pousse également en terrain humide mais possède des rameaux fertiles nettement différents des autres.

 

5600

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 18/07/2020