Hydrocotyle sibthorpioides

Hydrocotyle sibthorpioides

Type : Vivace

Taille adulte (H): 0.05m

Période de floraison : Juillet, Août

Utilisation : Plante de bassin

Vivace aquatique d'eau profonde ou d'aquarium à petites feuilles panachées.

 

1576

 

On distingue deux types de plantes flottantes : celles qui sont enracinées (nénuphar, Aponogeton ...) et celles qui ne sont pas enracinées (azolla, châtaigne d'eau ...). Dans un bassin, quelque soit sa taille, les plantes flottantes font figure d'élément décoratif essentiel. Il ne faut toutefois pas oublier que nombre d'entre elles sont indispensables pour maintenir l'équilibre biologique d'un bassin. Les plantes enracinées à feuilles flottantes s'installent dans un panier ou dans un fond de vase, quand on a la chance de disposer d'un bassin naturel. Le rhizome ou les racines doivent être placées hors gel, c'est à dire suffisamment profondément pour que le gel ne détruise pas la souche. La terre doit être lourde, argileuse afin qu'elle ne se dilue pas dans l'eau et la souille. Nul besoin de substrat et de panier pour installer celles qui flottent totalement dans l'eau : il suffit de les déposer simplement à la surface d'un bassin et ensuite, elles font leur vie, se déplaçant au gré des courants (faibles) et du vent. Toutefois, ces plantes ont besoin d'une eau riche en éléments nutritifs pour se développer. Très utiles pour la filtration de l'eau, elles se nourrissent des déchets en suspension dans l'eau. Leur ombre filtre les rayons du soleil et évite à l'eau de se réchauffer trop vite. Les racines de certaines d'entre elles (Pistia, Salvinia ...) offrent un refuge aux poissons qui y pondent et aux alevins. Les plantes flottantes prennent donc une part active au maintien de l'équilibre biologique d'un bassin. La plupart d'entre elles disparaissent l'hiver. Les graines ou spores des plantes annuelles hivernent au fond de l'eau. D'autres, non rustiques sous nos latitudes (Salvinia, Eichhornia, Pistia ...), doivent soit être remplacées l'année suivante, soit abritées dans un bâtiment pendant l'hiver et préservées dans un bac ou un aquarium dont l'eau sera à 15°C au moins. Il suffira de les remettre à l'extérieur dès que l'eau du bassin sera suffisamment réchauffée. Elles sont donc plus faciles à utiliser dans les petits bassins où l'eau monte facilement en température dès qu'il y a un rayon de soleil. Attention : les plantes flottantes peuvent facilement devenir envahissantes. Trop nombreuses, elles empêchent la lumière d'atteindre les plantes immergées, souvent utiles pour l'oxygénation de l'eau, et les poissons. Il faut donc contrôler leur développement. Dans un bassin, quelque soit sa taille, les plantes flottantes font figure d'élément décoratif essentiel. Il ne faut toutefois pas oublier que nombre d'entre elles sont indispensables pour maintenir l'équilibre biologique d'un bassin. Les plantes enracinées à feuilles flottantes s'installent dans un panier ou dans un fond de vase, quand on a la chance de disposer d'un bassin naturel. Le rhizome ou les racines doivent être placées hors gel, c'est à dire suffisamment profondément pour que le gel ne détruise pas la souche. La terre doit être lourde, argileuse afin qu'elle ne se dilue pas dans l'eau et la souille. Nul besoin de substrat et de panier pour installer celles qui flottent totalement dans l'eau : il suffit de les déposer simplement à la surface d'un bassin et ensuite, elles font leur vie, se déplaçant au gré des courants (faibles) et du vent. Toutefois, ces plantes ont besoin d'une eau riche en éléments nutritifs pour se développer. Très utiles pour la filtration de l'eau, elles se nourrissent des déchets en suspension dans l'eau. Leur ombre filtre les rayons du soleil et évite à l'eau de se réchauffer trop vite. Les racines de certaines d'entre elles (Pistia, Salvinia ...) offrent un refuge aux poissons qui y pondent et aux alevins. Les plantes flottantes prennent donc une part active au maintien de l'équilibre biologique d'un bassin. La plupart d'entre elles disparaissent l'hiver. Les graines ou spores des plantes annuelles hivernent au fond de l'eau. D'autres, non rustiques sous nos latitudes (Salvinia, Eichhornia, Pistia ...), doivent soit être remplacées l'année suivante, soit abritées dans un bâtiment pendant l'hiver et préservées dans un bac ou un aquarium dont l'eau sera à 15°C au moins. Il suffira de les remettre à l'extérieur dès que l'eau du bassin sera suffisamment réchauffée. Elles sont donc plus faciles à utiliser dans les petits bassins où l'eau monte facilement en température dès qu'il y a un rayon de soleil. Attention : les plantes flottantes peuvent facilement devenir envahissantes. Trop nombreuses, elles empêchent la lumière d'atteindre les plantes immergées, souvent utiles pour l'oxygénation de l'eau, et les poissons. Il faut donc contrôler leur développement.

La vivace hydrocotyle sibthorpioides est une écuelle d'eau, initialement maritime, qui s'est adaptée à de nombreux milieux. Originaire d'Asie du Sud-est, on retrouve l'hydrocotyle sibthorpioides en Île de France (elle se trouve aussi dans « L'herbier de Commerson »).

 

1577

Hydrocotyle sibthorpioides
 

Comme les autres écuelles d'eau, Hydrocotyle sibthorpioides est une belle plante mais elle reste très difficile à maintenir en aquarium. Elle exige impérativement une lumière très forte. Indifférente aux conditions physico-chimique de l'eau (pousse aussi bien en acide.html" class=mot>milieu acide et à faible minéralisation qu'en milieu salin à forte alcalinité), on la retrouve à l'état naturel dans des lieux parfois très secs, juste inondés de temps en temps, ou dans des marais.

variétés: Le botaniste John William Colenso (1811-1899), en 1888, a redéfini cette plante en se basant sur Hydrocotyle maritima (parfois appellation commerciale erronée de Hydrocotyle sibthorpioides), si bien que plusieurs variétés ont été acceptées se basant, tantôt sur la description de Lamarck, tantôt sur celle de Colenso (il faut le préciser dans le taxon pour éviter les confusions): Hydrocotyle sibthorpioides var. calcicola, Hydrocotyle sibthorpioides var. dichondroides, Hydrocotyle sibthorpioides var. pauciflora, Hydrocotyle sibthorpioides forma. pilosa, Hydrocotyle sibthorpioides var. tuberifera.

Au niveau horticole, on trouve la variété Hydrocotyle sibthorpioides 'Variegata'.


Descriptif

Le genre Hydrocotyle compte une centaine d'espèces issues des régions chaudes et tempérées. C'est une vivace rampante que l'on retrouve en milieux humides aquatiques et berges. La variété Hydrocotyle Sibthorpioides Variegata présente des feuilles à la forme arrondie en panaché au coloris vert et aux contours souvent jaunis. Elle se plante dans un sol de préférence lourd et marécageux ou immergé (10 cm de profondeur) offrant une exposition ensoleillée et tolère la mi-ombre. En dessous des -3°C il est préférable de la couvrir.

Les + Produits

Tapissante. Plante aquatique et d'aquarium.

Les plantes flottantes sont facilement envahissantes et peuvent empêcher la lumière d'atteindre les plantes immergées. Ne multipliez pas trop les espèces dans votre bassin.

Disposer cette plante tapissante pour créer une surface habillée de jolies feuilles.

Classification

  • Espèce : sib. Variegata
  • Famille : Apiacées
  • Mode de vie : Vivace
  • Genre : Hydrocotyle
  • Nom commun : Ecuelle d'eau panachée

Caractéristiques générales

  • Exposition: Mi-ombre ; Soleil
  • Type de sol : Humide
  • Plante méditerranéenne : Non
  • Résistances au froid : Oui
  • Commentaires de résistance aux froids : -5 à -10 °C
  • Dimension moyenne à maturité (cm): H 15 cm
  • Port de la plante : Couvre-sol
  • Poids du produit emballé (Kg): NC

Feuillage

  • Type de feuillage : Caduc
  • Commentaires du feuillage : Feuillage lancéolé, ondulé panaché de vert et blanc
  • Feuillage décoratif : Oui

Plantation

  • Période de plantation : De Mars à Octobre
  • Commentaires sur période de plantation : A planter de Mars à Octobre dans un sol ordinaire et humide
  • Apport conseillé à la plantation : Terreau pour plantes aquatiques

Soin et entretien

  • Résistant aux maladies : Oui

Données commerciales

  • Facilité d'entretien : Facile

Hydrocotyle sibthorpioides : est une petite plante originaire de l’Asie du Sud-Est. On l'appelle aussi marshpennywort de pelouse.  C'est un dicot , traditionnellement placé dans la famille des Apiaceae , mais plus récemment suggéré d'appartenir aux Araliaceae . Il pousse en grande abondance lorsque les conditions sont propices. Hydrocotyle sibthorpioides est originaire de l’Asie du Sud-Est, mais se répand lentement aux États-Unis et dans d’autres régions du monde. Il peut pousser dans une grande variété d'habitats. Cette plante a été utilisée à des fins médicinales en Asie.

 

Description 

La largeur des feuilles varie de 0,5 à 2 cm. La plante a un taux de croissance modéré [4] et produit de petites fleurs. Les fleurs sont jaune pâle avec une pointe de pourpre. [5] Les grappes de fleurs sont simples et arrondies ou à sommet plat. Il y a des bractées involucrales discrètes à la base de chaque fleur et des sépales indistincts. Les feuilles sont simples, avec de petites excroissances feuillues à la base, en forme de rein ou rondes. Les bords des feuilles sont festonnés. Les feuilles de H. sibthorpioides sont larges et alternes. Les feuilles de peltate sont souvent décrites comme ayant la forme d'un œuf ; toutes les feuilles sont dépourvues de poils et elles ont souvent cinq à sept lobes peu profonds sur le bord. H. sibthorpioides a des fruits plats et qui se divisent en deux quand la plante atteint sa maturité. Une fois que le fruit est ouvert, il y a une graine de chaque côté. [6] Les fruits sont elliptiques à ronds avec de fines crêtes et aucun tube d'huile (vitta), caractéristique des fruits des plantes ombellifères. 

Taxonomie 

L'hydrocotyle sibthorpioides est traditionnellement traitée dans la famille des Apiacées  bien que des résultats récents le situent dans les Araliacées. Une phylogénie moléculaire montre que H. sibthorpioides est étroitement apparenté à H. americanaH. bonariensisH. bowlesioidesH. hirsute et H. umbellata, entre autre.

Distribution et habitat 

Hydrocotyle sibthorpioides est le plus souvent trouvée en Asie du Sud-Est. Bien que originaire d'Asie, cette plante prospère dans certaines régions des États-Unis, notamment dans l'est des États-Unis et dans certaines régions de la Californie. [9] Récemment, on a signalé que H. sibthorpioides prospérait dans le sud-est de l'Australie, où il est présent à Brisbane et à Sydney. Cependant, cette plante ne se trouve pas en Australie occidentale. Cette espèce est capable de croître dans une grande variété d'habitats, des zones sèches aux endroits parfois submergés. Il peut également être trouvé entre les fissures de trottoir, et se produit de plus en plus comme une mauvaise herbe. 

Culture 

Pour que la plante atteigne sa croissance complète, elle doit être exposée au plein soleil.  Il peut tolérer des températures comprises entre 10 et 30 degrés Celsius, mais croît mieux lorsque la température reste entre 20 et 28 degrés Celsius. Le pH du sol varie de 5 à 7. La multiplication de cette plante se fait principalement par bouturage. 

Statut de conservation 

L'état de conservation d’Hydrocotyle sibthorpioides est le moins préoccupant; il continue de croître et de se répandre à travers les États-Unis, ainsi que dans d'autres régions du monde, comme l'Australie. 

Utilisations médicales 

Hydrocotyle sibthorpioides est utilisée pour traiter l’asthme dans certaines régions du Népal. Les villageois du Bengale utilisent toute la plante pour soigner les fractures osseuses. L'extrait de plante a également été utilisé pour traiter l'œdème, la fièvre, les maux de gorge, le psoriasis et le virus de l'hépatite B. 

Marshpennywort pelouse

1578

Classification scientifique

Royaume:

Plantae

Clade :

Angiospermes

Clade :

Eudicots

Clade :

Astéroïdes

Ordre:

Apiales

Famille:

Araliaceae

Genre:

Hydrocotyle

Espèce:

H. sibthorpioides

Nom binomial

Hydrocotyle sibthorpioides

Lam.

Synonymes 

  • Chondrocarpus sibthorpioides Doux
  • Hydrocotyle keelungensis Liu, Chao et Chuang
  • Crochet Hydrocotyle monticola. F.
  • Hydrocotyle rotundifolia Roxb. ex DC.
  • Hydrocotyle tenella Buch.-Ham. ex D. Don
  • Hydrocotyle tuberifera Ohwi
 

1579

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire