Orchis

(Orchidaceae)

 

Orchis est un genre d'orchidées (famille des Orchidaceae) comprenant plusieurs espèces d'orchidées européennes sauvages terrestres; ce genre, créé par Linné en 1753, regroupait alors de nombreuses espèces dont certaines ont ensuite été séparées pour être transférées dans de nouveaux genres Dactylorhiza et Himantoglossum. En 1997, des analyses génétiques ont conduit à la distribution de certaines espèces supplémentaires du genre Orchis dans les genres Anacamptis et Neotinea.

Caractères diagnostiques :

Plante vivace ; deux tubercules ovoïdes, entiers ; tige de 20 à 45 cm de hauteur, robuste, ronde mais un peu anguleuse, lavée de violet au sommet. Feuilles vert brillant, non tachetées, les basilaires en rosette, au nombre de 3 à 5, oblongues-lancéolées, longues de 8 à 18 cm et larges de 2 à 5 cm, étalées à subdressées, embrassantes, la dernière enveloppante ; parfois 1 à 4 feuilles caulinaires plus petites, engainantes, bractéiformes. Inflorescence en épi ovale puis cylindrique, à fleurs lâches ; longue de 6 à15 cm, plus ou moins dense, composé de 10 à 40 fleurs ; bractées florales membraneuses, violacées, longues de 1,5 à 5 mm, ovales-lancéolées, aiguës au sommet ; fleurs à sépales et pétales connivents en casque, blancs ou rosés, allongés, acuminés ; sépales ovales, soudés entre eux dans leur moitié inférieure, blanchâtres ou rose lilas à l'extérieur, marqués de veines pourpres à la face interne ; pétales linéaires, beaucoup plus étroits et un peu plus courts que les sépales, entièrement imbriqués avec eux ; labelle pendant, long de 10 à 15 mm, pourpre-violacé, avec une zone médiane blanche ou rose pâle ponctuée de nombreuses papilles violet clair, avec le lobe médian divisé en deux lobes séparés par une dent, élargis, plus larges que les latéraux, qui sont étroits et allongés près du casque ; éperon plus ou moins égal à la moitié de l'ovaire, cylindrique, obtus, incurvé vers le bas ; floraison d'avril à juin.

Confusions possibles :

Peut être confondu avec Orchis simia dont il se distingue par la forme de l'inflorescence (elle est subcylindrique pour O.militaris et en épi pour O.simia), une floraison débutant par le bas pour O.militaris (par le haut pour O. simia), et par la largeur plus importante des lobes du lobe médian par rapport aux lobes latéraux alors que chez O.simia ils ont de même largeur que les latéraux. Espèce présentant une assez grande variabilité ; le labelle, en particulier, peut avoir des formes et des couleurs variables. De plus, de nombreux hybrides ont été signalés avec les espèces voisines, en particulier avec O.simia, mais également avec O.purpurea. On rencontre même assez régulièrement l'hybride intergénérique avec Aceras anthropophora. Ces hybrides sont parfois difficiles à distinguer de l'un ou l'autre des parents putatifs.

Caractères biologiques :

Plante vivace, géophyte bulbeux. L'Orchis militaire partage avec d'autres Orchidées la particularité d'être une plante "trompeuse" : la fleur est un leurre pour l'insecte qui croit butiner une plante nectarifère. Les touffes de poils sombres du labelle stimulent les soies abdominales d'abeilles et de bourdons divers (posés sur le labelle la tête dirigée vers l'entrée de l'éperon), ce qui semble entraîner une réaction de butinage réflexe.

Aspects des populations sociabilité :

Peut occuper de vastes surfaces, parfois avec un grand nombre d'individus.

Caractères écologiques :

Espèce héliophile ou de demi-ombre (forêt claire) ; en plaine et en montagne, s'élevant jusqu'à 1700 m d'altitude ; sur substrat calcaire, sec à frais ; en général dans les groupements herbacés, les pelouses, les prairies maigres, les prairies naturelles et non amendées, mais aussi dans les bois de feuillus clairs.

Habitats concernés :

Essentiellement dans les groupements de pelouses sur sols calcaires des Brometalia, parfois dans les prairies plus humides et plus acides des Molinietalia.

Répartition géographique :

Espèce à aire de répartition eurosibérienne, de l'Atlantique à la Sibérie, au nord jusqu'en Hollande, en Pologne, en Russie ; plus rare dans la zone méditerranéenne : absente du Portugal, rare en Espagne et douteuse aux Baléares, nulle en Corse, rare en Grèce, et sans doute absente de Turquie. En France, irrégulièrement répartie : absente des grandes régions granitiques, Bretagne, Vendée, Cotentin, Limousin, absente ou rare dans les grandes plaines alluviales (Flandre, Bresse, Limagnes), elle est aussi absente d'une partie de l'Auvergne, des Landes et du Pays basque, et rare ou nulle dans les régions méditerranéennes (Bas-Languedoc, Provence, Corse).

Etat des populations :

Espèce en régression sensible.

Menaces potentielles :

Ce sont comme pour beaucoup d'espèces celles qui pèsent sur les milieux : ici, ce sont d'une part la destruction des pelouses (mise en culture, reboisements divers…) et d'autre part l'abandon du pâturage extensif qui freinait l'installation des arbustes et des arbres et permettait le maintien de nombreuses espèces herbacées rares.

Orchis

4867

Orchis mâle (Orchis mascula)

Classification

Règne

Plantae

Sous-règne

Tracheobionta

Division

Magnoliophyta

Classe

Liliopsida

Sous-classe

Liliidae

Ordre

Orchidales

Famille

Orchidaceae

 

Genre

Orchis

Liste d'espèces

Selon Kew Garden World Checklist [archive] (26 avr. 2010) :

Espèces renommées

Orchis papilionacea a été renommée en Anacamptis papilionacea, Orchis collina en Anacamptis collina, Orchis morio en Anacamptis morio, Orchis coriophora en Anacamptis coriophora, Orchis lactea en Neotinea lactea, Orchis conica en Neotinea tridentata subsp. conica, Orchis ustulata en Neotinea ustulata, Orchis tridentata en Neotinea tridentata, et Orchis langei en Orchis mascula subsp. laxifloriformis.

Ennemis

Les papillons de nuit (hétérocères) suivants se nourrissent d'orchidées du genre Orchis :

Classification :

4868

4869

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire