Ceratostigma minus

Un Plumbago très inhabituel et rustique qui est également très rare dans le commerce. Il forme un grand cadre aérien pendant l'été et commence en août avec des masses de fleurs bleu ciel étoilées en automne. Les petites feuilles sont velues sur le dessous. Il est préférable d'attendre que la croissance printanière ait repris pour la réduire fortement. À 3 'de hauteur formant une forme nuageuse arrondie. Les fleurs naissent sur de longues tiges raides. Plein soleil à ombre légère dans un sol riche et bien drainé avec une humidité estivale occasionnelle.

Ceratostigma est un genre de plantes de la famille des Plumbaginacées.

Ceratostigma

1600

Ceratostigma plumbaginoides

Classification

Règne

Plantae

Sous-règne

Tracheobionta

Division

Magnoliophyta

Classe

Magnoliopsida

Sous-classe

Caryophyllidae

Ordre

Plumbaginales

Famille

Plumbaginaceae

 

Genre

Ceratostigma
Bunge, 1833

Classification phylogénétique

Classification phylogénétique

Clade

Angiospermes

Clade

Dicotylédones vraies

Clade

Noyau des Dicotylédones vraies

Ordre

Caryophyllales

Famille

Plumbaginaceae

 

Position taxinomique et historique

En 1833, Alexander Andrejewitsch von Bunge décrit le genre avec comme espèce type : Ceratostigma plumbaginoides.

En 1842, Christian Ferdinand Friedrich Hochstetter red écrit le genre sous le nom de Valoradia, avec deux espèces africaines (qui sont en fait synonymes).

Le genre Valoradia Hochst. est un genre synonyme.

Description

Il s'agit de petits arbustes ou plantes herbacées vivaces.

Les feuilles sont bordées de poils incurvés.

Le calice des fleurs est tubulaire, les étamines adhérentes à la corolle.

Distribution

Le genre est originaire est originaire d'Afrique de l'Est et d'Asie.

L'utilisation ornementale de certaines espèces a répandu ce genre à l'ensemble des pays à climat tempéré.

Liste des espèces

La liste des espèces a été constituée à partir des index IPNI (International Plant Names Index et Tropicos (Index du jardin botanique du Missouri à la date de décembre 2011 :

  • Ceratostigma abyssinicum (Hochst.) Schweinf. & Asch. (1867) - synonymes : Valoradia abyssinica Hochst., Valoradia patula Hochst.
  • Ceratostigma asperrimum Stapf ex Prain (1906)
  • Ceratostigma griffithii C.B.Clarke (1882)
  • Ceratostigma minus Stapf ex Prain (1906)
    • Ceratostigma minus f. lasaense T.X.Peng (1983)
  • Ceratostigma plantaginoides J.W.C.Kirk (1927)
  • Ceratostigma plumbaginoides Bunge (1833) - synonymes : Plumbago larpentae Lindl., Valoradia plumbaginoides (Bunge) Boiss.
  • Ceratostigma polhillii Hort. ex Bulley (1901)
  • Ceratostigma speciosum Prain (1906)
  • Ceratostigma stapfianum Hosseus (1911)
  • Ceratostigma ulicinum Prain (1906)
  • Ceratostigma willmottianum Stapf (1914)

     

Distribution

Asie himalayenne (Chine : sud Gansu, ouest Sichuan, et et sud Xizang, nord Yunnan). Rocailles, broussailles, entre 1000 et 4800 m.

Description

Sous-arbrisseau caduc (haut : 30-150 cm), très ramifié, aux rameaux naissant pubescents. Feuilles sessiles, obovales à spatulées ou subrhobiques (long : 20-30 mm, large : 8-16 mm), au revers légèrement pubescent, à la base atténuée, à l'apex aigu à mucroné. Fleurs au calice tubulaire (long : 6-10 mm), la corolle pourpre, aux lobes obdeltoides (long : 6-7 mm), groupées par 1-13 en épis composés terminaux et axillaires, subcapités.

Informations

Cette espèce est utilisée en médecine traditionnelle.

Le Ceratostigma minus est un sous-arbrisseau buissonnant et étalé et au feuillage caduc. Une croissance rapide il mesure de 40 cm à 1 m de haut.

Le Ceratostigma minus est un arbrisseau idéal en jardin sec dans les massifs arbustifs, haies basses ou en sujet isolé. Il est très apprécié pour sa croissance rapide, pour sa floraison bleue ainsi que pour son feuillage au rouge en automne.

La plantation s’effectue au printemps ou en automne, en dehors des périodes de gel.

Le sol de votre jardin doit être ordinaire et bien drainé. L’exposition doit être ensoleillée ou mi-ombragée.

Il n’y a aucun entretien à prévoir. Le Ceratostigma minus est très rustique et tolère des températures hivernales de l’ordre de – 15°C. Il supporte très bien la sécheresse. Pour une question esthétique, vous pouvez supprimer les inflorescences fanées ainsi que les branches dégarnies.

Multiplication

Semis.

Bouturage.

Division de touffe.

Marcottage.

 

Floraison

La floraison apparaît du printemps à l’automne, selon le climat. Elle se compose d’une multitude de petites fleurs bleues à calice tubulaire, réunies en bouquets axillaires à l’extrémité des tiges.

1601

 

1602

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 28/02/2020