Allamanda blanchetii

Allamanda blanchetii

 

Nom scientifique : Allamanda blanchetii A. DC.
- synonyme(s) :
- Allamanda violacea Gardner & Fielding.
- Allamanda purpurea (hort.)
- Nom commun : Allamanda pourpre.
- Nom anglais : Purple allamanda.
- Ordre : Gentianales.
- Famille : Apocynaceae - Apocynacées :: 31 espèces sur le site.
- Sous-famille : Rauvolfioideae.
- Tribu : Plumerieae.
- Genre : Allamanda L.
- Origine : Brésil.

 

Allamanda blanchetii A. DC, l'Allamanda pourpre appartient à la famille des Apocynaceae et au genre Allamanda L., qui comprend une dizaine d'espèces originaires d'Amérique Centrale et d'Amérique du Sud. Le nom du genre Allamanda L., est dédié au botaniste suisse Dr. Frédéric-Louis Allamand (1735-1803), qui fut le premier à offrir des graines de ce genre botanique, à Carl von Linné.

Origine et distribution de Allamanda blanchetii.

Allamanda blanchetii A. DC., est une plante originaire du Brésil, l'espèce est largement cultivée pour l'ornement dans les régions tropicales, elle s'est naturalisée en Australie (Queensland).

Allamanda blanchetii à La Réunion.

Allamanda blanchetii est une espèce présente à La Réunion uniquement à l'état cultivé pour l'ornement.

Description d’Allamanda blanchetii.

Allamanda blanchetii est un arbuste sarmenteux aux rameaux grêles, pubescents, cylindriques.

Les feuilles persistantes sont simples, entières, subsessiles, disposées en verticille par 3 ou 4. Le limbe est étroitement elliptique à obovale, brusquement acuminé, pubescent sur les deux faces, en particulier sur la nervure principale. La marge entière est pubescente.

Les inflorescences en grappes axillaires et terminales. Les fleurs infundibulaires (en forme d'entonnoir), formées de cinq lobes, sont mauves, violacées, rose-orangé à blanc-crème. Le calice est pubescent, la corolle mesure de 6 à 9 cm de long pour un diamètre de 5 à 6 cm.

Les fruits sont des capsules épineuses, globuleuses.

Entretien et culture d’Allamanda blanchetii.

Allamanda blanchetii a besoin de lumière et soleil, d'un sol léger et riche. Il préfère une humidité atmosphérique élevée et une exposition chaude. Il ne supporte pas le gel. Il faut palisser les rameaux, l'Allamanda pourpre n'a pas de vrille, les rameaux s'enroulent sur le support, les rameaux se tordent dans une certaine direction, ne pas contrarier le sens d'enroulement.

Toxicité d’Allamanda blanchetii.

Tous les Allamanda ont une sève qui provoque des allergies cutanées et la consommation de toutes parties de la plante entraîne des maux d'estomac.

L’Allamanda pourpre, Allamanda blanchetii est un arbuste de la famille des Apocynaceae originaire du Brésil.

L’Allamanda blanchetii est un arbuste au port buissonnant et au feuillage persistant. D’une croissance rapide, il peut mesurer jusqu’à 2 m de haut en pot.

La floraison apparait de l’été à l’automne. Elle se compose de nombreuses fleurs roses en trompette.

Le genre compte 12 à 15 espèces d’arbustes ou de plantes grimpantes.

L’Allamanda pourpre est toxique. Sa sève laiteuse peut provoquer des irritations de la peau et des muqueuses. Elle a également des propriétés purgatives et est prescrite dans certaines pharmacopées traditionnelles.

C’est un arbuste assez rare en culture d’intérieur mais il offre une floraison abondante.

Catégorie - arbuste, grimpante

Dimensions

  Hauteur 3.00 m

  Etalement 3.00 m

Températures minimales

  La plante meurt à partir de 0.0 °C

  Les parties aériennes sont atteintes à partir de 5.0 °C

Exposition - lumière, soleil

Feuillage – persistant

Floraison -

  Couleur(s) : rose, violet

Méthodes de multiplication - bouture

  Boutures herbacées ou ligneuses, à l'étouffée, chaleur de fond et hormones. Semis au printemps entre 18 et 20 °C, et chaleur de fond.

  Les graines sont nombreuses, ailées.

Toxicité

  Attention, cette plante contient des parties toxiques.

  Contient des parties irritantes, urticantes ou piquantes.

 

Entretien : L’exposition doit être lumineuse toute l’année. Il a besoin d’un minimum de 4 h de plein soleil chaque jour pour croître et fleurir.

Étant une plante tropicale, il a également besoin de beaucoup de chaleur et d’humidité, ce qui peut être difficile à apporter en intérieur. Durant la période de croissance, maintenez le substrat humide en permanence sans pour autant le détremper. L’arrosage doit être modéré et régulier. En hiver, réduisez les arrosages de façon à ce que le substrat sèche légèrement entre deux apports d’eau. Il lui faut des températures constantes pour bien croître. Ne l’exposez jamais à une température inférieure à 16°C.

Pour lui offrir une bonne humidité atmosphérique, placez le pot sur une soucoupe remplie de galets humides.

Allamanda blanchetii requiert les expositions suivantes : lumière, soleil

Allamanda se contente d'un sol normal, léger et riche. Il préfère une humidité atmosphérique élevée, et une exposition chaude. Le sol doit être frais pendant la période de croissance.

En serre, les araignées rouges et les aleurodes sont les parasites les plus courants.

 

Multiplication de l’Allamanda pourpre

Bouturage à l’étouffée en février/mars, entre 24 et 28°C.

 

Rempotage de l’Allamanda pourpre

Le rempotage s’effectue tous les ans au printemps. Utilisez un mélange de terreau et d’un peu de terre de bruyère.

1124

1125

Allamanda blanchetii

1126

Allamanda blanchetii dans un jardin en Guadeloupe

Classification

Règne

Plantae

Sous-règne

Tracheobionta

Division

Magnoliophyta

Classe

Magnoliopsida

Sous-classe

Asteridae

Ordre

Gentianales

Famille

Apocynaceae

Genre

Allamanda

 

Nom binominal

Allamanda blanchetii
A. DC. (1844)

 

Synonymes

  • Allamanda violacea Gardner

Description

1127

Feuilles en verticille

Allamanda blanchetii est un arbuste de 2 m de haut.

Allamanda blanchetii syn. A. violacea est un arbuste sarmenteux originaire du Brésil. Ses rameaux grêles en font un buisson facile à palisser et sa floraison ornementale est appréciée.

Tous les Allamanda ont une sève qui provoque des allergies cutanées et la consommation de toutes parties de la plante entraîne des maux d'estomac.
Ne supportant pas le gel, cet Allamanda sera réservé à la serre tempérée.
Note - Le genre Allamanda est dédié au Dr Allamand, qui fut le premier à procurer des graines à Linné.

Les feuilles sont persistantes, simples, entières, subsessiles, elliptiques à obovales, souvent verticillées par 4, longues de 8 à 12 cm de long.

Les fleurs en forme de trompettes, formées de cinq lobes rose violacé, apparaissent en grappes terminales en été.

Le fruit est une capsule déhiscente.

Les feuilles sont implantées par quatre en verticille.

Grandes fleurs pourpres caractéristiques.

Distribution

Endémique à l'état de Bahia au Brésil

Utilisation

L'Allamanda pourpre est cultivé dans les régions tropicales comme plante ornementale.

1128

Seul de son genre à ne pas montrer de fleur jaune, l'Allamanda pourpre est originaire du Brésil, il reste un arbuste de bonne taille qui nécessite une taille régulière pour garder une forme compacte. Sa floraison rose violacée offre des fleurs en trompette d'une dizaine de centimètres en diamètre, il fleurit toute l'année. Très bel arbuste lorsqu'il est couvert de fleurs.

Tout comme les autres Allamandas,  la sève laiteuse provoque des allergies cutanées et le fait d'ingérer n'importe quelle partie de la plante provoque des maux d'estomac.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire