Aesculus x carnea « Briotii »

Hippocastanaceae

 

Le Marronnier rouge ou AESCULUS x carnea 'Briotii' se distingue par ses grandes panicules de grandes fleurs rouge violacé foncé qui surviennent à la fin du printemps ainsi que des macules orangées qui sont stériles.

Pour ce qui de la culture de ce marronnier, une exposition ensoleillée est préférable ainsi qu'un sol humifère et frais même si celui-ci est ordinaire. En outre, le marronnier aux fleurs rouges supporte bien la pollution.

Aussi, il peut être planté dans un milieu urbain même au bord d'une route, dans un lieu très fréquenté.  Rustic, ce marronnier supporte des températures pouvant aller jusqu'à - 15° Ce marronnier se distingue des autres marronniers car son port est plus retombant et les bourgeons sont plus petits.

Les feuilles caduques, d'un vert foncé peuvent  atteindre une taille de 15 ou 20 cm.. Elles ont environ 5 folioles.

L'AESCULUS x carnea Briotii est surtout remarquable par ses panicules de fleurs rouge sang pouvant atteindre 25 cm. Malheureusement, sa floraison ne dure pas. Une plantation isolée est préférable du fait de sa ramure qui est dense ce qui peut constituer une zone d'ombre.

5156

 

L'Aesculus carnea 'Briotii', marronnier de Briot hybride issu de greffe, est un petit arbre remarquable qui trouve facilement sa place dans de nombreux jardins grâce à son allure compacte (4 à 8 m de hauteur). C'est une hybridation obtenue par croisement entre le Marronnier d'Inde (A. Hippocastanum) et le Marronnier rouge d'Amérique (A. pavia) de taille plus modeste. Sa floraison mellifère rouge-rose maculée de tâches jaune-orangées, en panicule dressée est splendide au printemps et mise en valeur sur son feuillage gaufré d'un vert soutenu. Le Marronnier à fleurs rouges de Briot fleurit rapidement sur des jeunes plants greffés ...

Issu d'un croisement entre l'A. hippocastanum et l'A. pavia. Sa couronne dense ne laisse presque pas filtrer la lumière. À l'âge adulte, cet arbre dépasse rarement 15 m de haut et atteint environ 15 m de large. Le cultivar 'Briotii' se caractérise par une croissance plus lente que celle de l'espèce. Ses feuilles légèrement brillantes et opposées sont plus plissées que celles de l'A. x carnea et peuvent atteindre jusqu'à 15 cm de diamètre. Les feuilles apparaissent très tôt, tombent tardivement et, à la venue de l'automne, elles virent au jaune brun. La nervure médiane est teintée de rouge au point d'attache. Ses fleurs vermeille, qui n'apparaissent que sur les spécimens ayant entre 8 et 10 ans, sont de plus grande dimension que celle de l'A. x carnea. Son système radiculaire est constitué d'une racine principale présentant de nombreuses ramifications et s'ancrant profondément dans le sol. Le sol ne doit cependant pas être trop sec. Cette essence ne supporte pas le revêtement en asphalte, sauf si la zone de terre autour du pied de l'arbre est suffisamment grande.

5157

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire