Aesculus hippocastanum « Pyramidalis »

  • Hauteur:10 - 20 (25) m
  • Couronne: conique à pyramidale élancée, ensuite plus étalée à ovoïde, Couronne fermée et dense
  • Écorce et branches: écorce fine, brune et lisse, bourgeons visqueux
  • Feuilles: palmées, 5/7 folioles, vert foncé, environ 20 cm
  • Fleurs: blanc, fleurs en mai
  • Fruits: épineux, avec 1 à 3 marrons bruns, moins nombreux que ceux de l’espèce
  • Épines: sans
  • Toxicité: non toxique (habituellement)
  • Type de sol: peu d’exigences, supporte le revêtement et le pavage, mais pas l’asphalte
  • Pavage: supporte le revêtement/pavage
  • Rusticité:4 (-34,4 à -28,9 °C)
  • Résistance au vent: moyenne à bonne
  • Autre résistances: supporte le gel (Rusticité 1 à 6)
  • Arbre pour la faune: arbre mellifère
  • Application: avenues et rues larges, parcs, parcs à thème, cimetières, grands jardins
  • Type/forme: arbre en haute tige, arbre solitaire
  • Provenance: Allemagne, 1891

 

5312

Description Aesculus hippocastanum 'Pyramidalis'

Ce cultivar grandit légèrement plus lentement que l'espèce. La position de ses branches, contrairement à celle de l'espèce, est légèrement érigée (inférieure à un angle de 45°), ce qui confère à la couronne une allure beaucoup plus élancée. Par la suite, la couronne devient plus large et ovoïde. Toutefois, cet arbre atteint rarement plus de 6 m de large. Il se distingue par ses gros rameaux de ± 2 cm de diamètre. Les feuilles opposées peuvent atteindre 20 cm de diamètre. À la venue de l'automne, elles virent au jaune brun. La floraison est abondante et les inflorescences en grandes panicules atteignent environ 20 cm de long. On remarquera la coloration de la macule (tâche présente sur les pétales de la fleur) qui vire du jaune au rouge. Cette essence possède une racine principale qui s'ancre profondément dans le sol et qui possède des ramifications importantes. Malgré sa taille importante, ce cultivar est mieux adapté en alignement dans les rues et avenues larges que les autres cultivars de l'espèce. Est sensible au sel de salage.

 Espèces (Europe du sud à Asie, Amérique du nord). Feuilles caduques opposées, longuement pétiolées sans stipule, 3-9 folioles presque toujours digitées. Fleurs hermaphrodites ou unisexuées, irrégulières, en grandes panicules terminales, 4-5 pétales inégaux, 5-9 étamines libres. Fruits en grosses capsules, épineuses ou non, qui s'ouvrent par 3 fentes. Grosse graine à embryon riche en réserves amylacées, impropre à la consommation.

Bel arbre à floraison printanière, fréquemment utilisé en alignement et en isolé dans les parcs et jardins de nos villes. Il est préférable d'utiliser une variété stérile pour l'aménagement des parkings et des rues.

 

5313

 

5314

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire