Melia azedarach

Le Melia azedarach est une espèce d'arbres à feuillage caduc de la famille des Meliaceae (même famille que l'acajou et le cedrela), originaire d'Inde, du sud de la Chine et d'Australie.

Melia azedarach

 

Description de cette image, également commentée ci-après

Aspect général de Melia azedarach

Classification

Règne

Plantae

Sous-règne

Tracheobionta

Division

Magnoliophyta

Classe

Magnoliopsida

Sous-classe

Rosidae

Ordre

Sapindales

Famille

Meliaceae

Genre

Melia

 

Nom binominal

Melia azedarach
L., 1753

Classification phylogénétique

Classification phylogénétique

Ordre

Sapindales

Famille

Meliaceae

 

Confusion possible

L'arbre porte de nombreux noms vernaculaires pouvant souvent faire confusion avec Azadirachta indica dans beaucoup de langues. Par exemple le nom français "margousier" est utilisé pour les deux espèces souvent sans les différencier. Au niveau des noms botaniques également, une certaine confusion existe dans les dénominations jusqu'à un synonyme d’Azadirachta indica qui est Melia azadirachta ou encore avec Antelaea javanica répertorié comme synonyme pour les deux. Le Melia azedarach est parfois confondu avec le margousier (Azadirachta indica) ressemblant mais nettement moins rustique, et il peut l'être aussi avec un hybride de lilas, Syringa ×persica, également appelé « lilas de Perse ».

Répartition

Il pousse à l'état naturel à une altitude de 500-2 100 m dans les forêts et clairières en Asie et dans le Pacifique depuis le Népal jusqu'aux Iles Salomon et en Australie tropicale. Il est naturalisé en Iran et Turquie et subspontané dans le Sud des États-Unis et le sud-ouest de l'Afrique. Il semble également naturalisé à Madagascar sur les Hauts-Plateaux où il est appelé « vaondelaka ».

Description

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/5f/Melia_azedarach_%C3%A9corce_170208.jpg/220px-Melia_azedarach_%C3%A9corce_170208.jpg

Ecorce.

Cet arbre à tronc droit et à couronne arrondie mesure généralement de 10 à 12 mètres de haut mais certains sujets atteignent 25 mètres en région favorable. Il a un système racinaire étendu mais peu profond. Il a une faible longévité.

Son écorce gris-marron, crevassée verticalement, laisse apparaître l'aubier jaune clair.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/43/Melia_azedarach_flower.JPG/220px-Melia_azedarach_flower.JPG

Feuilles et fleurs.

Les feuilles (caduques en zones tempérées et persistantes en régions chaudes) sont alternes à long pétiole avec une longueur de 20 à plus de 60 cm. Elles sont doublement ou triplement pennées. Les folioles font 2-8 cm de long. Elles sont ovales à ovales-lancéolés, acuminées avec des marges serrulée ou sub-serrulée. Elles sont légèrement pubescente ou glabre, le dessus vert foncé brillant virant au jaune à l'automne, le dessous plus clair souvent pubescent sur les nervures. Froissées, elles exhalent une forte odeur et ont un goût amer. Les jeunes pousses sont tomenteuses.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c1/Melia_azederach0.jpg/220px-Melia_azederach0.jpg

Fleurs

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/76/Melia_azedarach_Drupe.JPG/220px-Melia_azedarach_Drupe.JPG

Drupes de Melia azedarach

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/46/Trou_dans_le_fruit_du_margousier.jpg/220px-Trou_dans_le_fruit_du_margousier.jpg

Le fruit du margousier est percé avec, autour du trou, 6 locules contenant chacune une graine.