Abies x shastensis

Abies x shastensis

Abies × shastensis, décrit pour la première fois en 1897 par John Gill Lemmon (1832-1908), est communément appelé le sapin rouge de Shasta. C'est un hybride naturel d’A. procera et A. magnifica où les deux espèces s'interpénètrent dans le sud de l'Oregon et le nord de la Californie. Jusqu'à récemment, cet hybride avait été classé comme une variété d’Abies magnifica, A. magnifica var. shastensis. La reconnaissance de l'origine hybride de ce taxon a longtemps été contestée, mais avec les preuves morphologiques compilées par Tang-Shui Liu (Une monographie du genre Abies © 1971) et la preuve monoterpénique de E. Zavarin et al. (Différenciation géographique des monoterpènes d’Abies procera et Abies magnifica © 1978) complétés par l'analyse des haplotypes chloroplastiques par DK Oline (Variation géographique des haplotypes chloroplastiques dans le complexe d'espèces sapin noble-sapin rouge de Californie et statut du sapin rouge de Shasta © 2008), il n'y a plus place pour un doute raisonnable.

Description. Les arbres présentent des caractères intermédiaires entre les deux espèces; le plus remarquable de ces caractères est le passage des bractées exservées (procera) aux bractées incluses (magnifica) dans les cônes femelles matures.

Distribution. Cet hybride spécifique se trouve naturellement aux États-Unis - sud-ouest de l'Oregon et dans le nord de la Californie (comtés de Shasta, Siskiyou et Trinity).

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire