Abies alba « Pectinata »

Nom commun : Sapin pectiné, sapin des Vosges, sapin argenté, Sapin blanc, nommé par les anglophones « White Fir » ou « Silver Fir ».

Nom latin : Abies pectinata Lam, synonyme Abies alba Mill.

Famille : Pinaceae.

Catégorie : conifère, arbre.

Port : pyramidale, régulièrement ramifié. Tronc droit, cylindrique, à l’écorce mince, lisse gris argenté, portant à la surface des ampoules de résine à odeur de térébenthine. Sur les sujets âgés, elle est crevassée et noirâtre. Les branches horizontales sont disposées en verticilles étagés et les rameaux sont grisâtres pubescents.

Feuillage : persistant, vert foncé, brillant sur le dessus. Sur le revers, deux bandes de stomates argenté. Aiguilles solitaires (2 – 3 cm), pectinées, spiralées, aplaties, échancrées à l’extrémité, non piquantes. L’aiguille à l’embase en forme de disque, insérée sur le rameau en deux rangs, persistant entre 8 à 10 ans. Les bourgeons ovoïdes et bruns, sont gluants non résineux.

Floraison : au printemps (avril-mai). Fleurs unisexuées, monoïques, sur la face inférieure des rameaux, à l’aisselle des aiguilles de l’année précédente, des chatons mâles ovoïdes. Les inflorescences femelles moins nombreuses sont solitaires, allongées en forme de cône, dressées à l’extrémité des rameaux, à l’aisselle des aiguilles de l’année précédente, des chatons mâles ovoïdes. Les inflorescences femelles moins nombreuses sont solitaires, allongées en forme de cône, dressées à l’extrémité des rameaux courts en cime. Fruits en septembre – octobre : cônes cylindriques (10-20 cm, larges de 3 – 5 cm) brun rougeâtre, dressés, des écailles minces à bractées aiguës, saillantes avec une pointe recourbée vers le bas. Cône se désarticulant à maturité, libérant des graines résineuses, triangulaires (1 cm) pourvues d’une aile assez large.

Couleur : jaunâtre.

Croissance : lente les 10 premières années, moyenne par la suite.

Hauteur : 35 à 60 cm.

Plantation : à l’automne ou au printemps.

Multiplication : par semis. Les jeunes pousses sont sensibles aux gelées printanières.

Sol : tous mais profond, frais et bien drainé, acide ou neutre ou alcalin, pauvre ou fertile.

Emplacement : ombre de préférence ou mi-ombre. Hygrométrie élevée.

Zone : 6 (craint les fortes gelées).

Origine : Indigène en France – Vosges, Jura, Alpes du Nord plus rare dans les Alpes du Sud, Massif Central, Pyrénées, Corse et spontané aussi en Normandie dans la plaine de l’Aigle, en Europe centrale et méridionale jusqu’en Asie Mineure, en altitude entre 900 et 2000 m.

Entretien : Les causes du dépérissement du sapin se trouvent dans le secteur des racines. La formation de balais de sorcières indique une attaque du chancre du sapin (Melampsorella caryophyllacearum) et des tumeurs chancreuses sur le tronc « dorge ou chaudron » sont dues à la pourriture rouge (Heterobasidion annosum) qui est le plus important agent pathogène de pourriture. Pouvant être aussi sujet à l’armillaire (Armillaria sp.) qui donne le coup de grâce aux sapins maladifs. Sensible aussi aux araignées rouges et pucerons.

https://farm4.staticflickr.com/3633/3623872193_56b3f4a560_n.jpg

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire