Ziziphus jujuba

Ziziphus jujuba

Le jujubier (Ziziphus jujuba) est un arbre fruitier peu connu, qui a pourtant occupé autrefois une bonne place dans les vergers de Provence. Dommage, car ils sont esthétiques, gourmands et ont la bonne idée d'être très facile à cultiver.

Originaire de Chine, le Jujubier (Ziziphus jujuba, syn. Ziziphus zizyphus) est un arbre fruitier de la famille des Rhamnacées d'à peine 7 mètres de haut. Son port est tortueux et les branches souvent épineuses. En fait, ce sont les feuilles caduques, lancéolées, vernissées, vertes à jaune d'or en automne, qui portent deux épines placées de part et d'autre du pétiole. Regroupées à l'aisselle des feuilles, de petites fleurs discrètes de couleur jaune pâle verdâtre, mais très parfumées et nectarifères, s'épanouissent durant plusieurs semaines à la fin du printemps et jusqu'au début de l'été.

Les jujubes, les fruits du jujubier que l'on appelle parfois les dattes chinoises, sont de petites drupes charnues à noyau, ovales et de couleur brun-rouge quand elles sont mûres en automne. Elles apparaissent au bout de la 4e ou 5e année et se consomment fraîches ou cuisinées (confiture, liqueurs, jujubes confites...).

Plusieurs espèces ont été cultivées en Asie, en Afrique, en Inde ou encore dans les jardins méditerranéens, mais aujourd'hui, ils sont plutôt rares. Le jujubier commun (Ziziphus jujuba) est l'espèce que l'on cultive sous climat méditerranéen.

Plantation et culture de Ziziphus jujuba

Exposition

Soleil. Bien que rustique, le jujubier ne produit de fruits que si la chaleur est au rendez-vous.

Conseil : évitez les courants d'air ; la protection d'un mur est appréciée.

Sol

Pauvre, très bien drainé. Le jujubier est un fruitier qui supporte très bien les situations dures : climat aride, sols pauvres et calcaires. Cependant, il semblerait que la présence d'une belle couche humifère de surface contribue à donner un coup de pouce à son développement et à la production de fruits.

Plantation

La plantation du jujubier peut se faire à l'automne dans le Midi, mais dans les régions plus froides on préférera procéder au printemps. Effectuez un apport de compost mûr enrichi de fumier pour l'aider à démarrer ainsi que des arrosages réguliers la première année.

 

Entretien et taille du jujubier

Durant ses trois premières années, le temps pour lui de faire du bois, il peut être prudent de protéger le jujubier avec un voile d'hivernage en hiver.

Le Jujubier est un arbre fruitier que l'on cultive le plus souvent en forme libre, voire en buisson ; une taille de nettoyage tous les deux ou trois ans lui suffit.

Le jujubier en pratique

  • Exposition : soleil
  • Sol : sol drainé
  • Végétation : vivace
  • Floraison : de juin à juillet
  • Rusticité : jusqu'à -15°C selon les variétés.
  • Multiplication : semis après stratification, bouturage en automne, séparation des drageons en hiver.

Variétés de jujubier

  • Ziziphus jujuba 'Lang' : le cultivar le plus rustique (-15°C), de petit format (4 à 5 mètres de haut), peu épineux et auto fertile.
  • Ziziphus jujuba 'Provence' : petits fruits au goût de pomme verte et de datte, épineux.

Le Jujubier commun (Ziziphus jujuba) est un arbuste épineux originaire de Chine et répandu dans les régions méditerranéennes, dont le fruit comestible, le jujube, est un peu oublié en Occident. Il est encore cultivé, surtout en Extrême-Orient, où il en existe de nombreuses variétés.

Ziziphus jujuba

1286

Planche du Zizyphus zizyphus par Adolphus Ypey

Classification

Règne

Plantae

Sous-règne

Tracheobionta

Division

Magnoliophyta

Classe

Magnoliopsida

Sous-classe

Rosidae

Ordre

Rhamnales

Famille

Rhamnaceae

Sous-famille

Paliureae

Genre

Ziziphus

 

Nom binominal

Ziziphus jujuba
Mill.

Synonymes

  • Ziziphus zizyphus H. Karst.
  • Description
  • 1287
  •  
  • Feuilles et fruits
  • C'est un arbre ou arbuste de 6 à 10 m de haut à rameaux épineux (mais il existe des variétés inermes).
  • Les feuilles caduques sont oblongues, finement dentées, à stipules épineuses.
  • Les fleurs petites, jaunâtres, apparaissent à l'aisselle des feuilles. Elles permettent la fabrication d'un miel réputé au Yémen.
  • Le fruit, ovoïde, est une drupe, d'abord jaune puis rouge à maturité, contenant un noyau dur, elliptique. La pulpe est sucrée, gélatineuse, à saveur fade.
  • Les jujubes, riches en vitamines A et C, entrent dans diverses préparations médicinales.

     

    Nom vernaculaire

  • Les francophones de l'océan Indien nomment ce jujubier pomme malcadi, pomme surette, petit pomme gingeolier, ou dindoulier.
  • Au Maroc, les Berbères du Moyen-Atlas le nomment azoggar et les arabes le nomment zefzouf.

     

    < >Les Chinois l'utilisent pour soulager le stress et revitaliser le corps.

Le Jujubier de climat tempéré (Ziziphus jujuba Mill., principaux synonymes : Ziziphus sativa Gaertn. et Ziziphus vulgaris Lam.), assez rare même dans les jardins méditerranéens, devient véritablement un fruitier rare si l'on peut présenter en culture ses cultivars aux caractères remarquables.

J'ai donc établi une collection de cultivars de Jujubier au sein de mon jardin botanique privé, consacré aux fruitiers rares.

Je la présente ci-après, bien que les observations soient réduites pour un certain nombre de sujets, encore jeunes.

Le Jujubier étant représenté en France quasi uniquement par la variété traditionnelle de Provence, j'espère ainsi entrouvrir le large champ de plantations nouvelles et de grand intérêt que représentent les cultivars rares de Jujubier...

Selon le plan suivant : cultivar 'So', cultivars pour petits espaces, à récolte tardive, à fruits très sucrés, à fruits originaux, à très gros fruits, les deux variétés traditionnelles de Provence, cultivars rares repérés, espèces du genre Ziziphus autres que Ziziphus jujuba Mill., informations pour aller plus loin.

1280

1281

1282

1283

1284

1285

Ziziphus jujuba ‘Lang’ est une variété très intéressante de jujubier commun, le dattier de Chine. Ziziphus jujuba est cultivé en Chine pour ses fruits, nourrissants et riches en vitamines, depuis des millénaires. Deux variétés furent introduites en Provence, où le climat leur est favorable: les jujubiers de Provence, aux petits fruits, qui n’existent plus que dans des cultures relictuelles. Les dattes de Chines sont des fruits oubliés, et les jujubiers sont devenus des fruitiers rares.

Ziziphus jujuba ‘lang ‘ est une variété plus productive qui nous vient de Chine parmi les centaines de variétés de Jujubier qui ont été sélectionnées depuis 9000 ans.

Description du jujubier Lang

Ziziphus jujuba ‘Lang’ montre un tronc droit et court d’où se développe un houppier arrondi et aéré. Les branches sont ramifiées de façon régulière et porte des feuilles, alternes, ovales oblongues de 3 à 6 cm de longueur; elles montrent un limbe glabre, épais et luisant, vert vif, plus pâle au revers. Chez le jujubier commun, le pétiole des feuilles est épineux et les branches le sont également, mais la variété ‘Lang’ a l’agréable particularité de n’être que très peu épineuse. Autres particularités de cette variété, elle montre une croissance plus rapide, et est capable de produire des fruits au bout de 2 ans de culture.

Les fleurs, très petites et parfumées s’épanouissent en juin-juillet. Leurs corolles à 5 pétales jaunâtres de quelques millimètres sont enchâssées dans un calice plus grand. Ziziphus jujuba ‘Lang’ est auto fertile.

Le dattier de Chine peut avoir tendance à rejeter.

Le jujube ou datte de Chine de Ziziphus jujuba ‘Lang’

Les fruits du jujubier sont de forme arrondie, de couleur verte, puis jaune, puis brun –rouge à maturité. Acidulés, parfois au gout de pomme verte lorsqu’ils sont jeunes, ils deviennent très sucrés à maturité en perdant leur acidité, et ont encore un gout diffèrent consommé flétri. Séchés, ils ressemblent aux dattes. Les jujubes arrivent à maturité en fin d’été début d’automne.

Le jujubier ‘Lang’ est très productif. Ses fruits en forme de poire, sont bien plus gros que les jujubes de Provence. Il contient un noyau fusiforme. Son goût est très acidulé lorsqu’il est immature, puis très sucré ensuite. Il semble bien se sécher. Sa récolte est un peu plus tardive, en octobre-novembre.

Cultiver Ziziphu jujuba ‘Land’

Les jujubiers se contentent d’un sol caillouteux ou sablonneux. Ils supportent les situations difficiles et arides sur une terre calcaire, ou à tendance basique et apprécient le plein soleil. Leur zone climatique de prédilection correspond à celle des oliviers. Bien que rustique, il supporte les -15°C facilement et même en-dessous, leur fructification demande de la chaleur et du soleil, et dans le cas d’une fructification plus tardive comme chez la variété ‘Lang’, un début d’automne avec encore un peu de chaleur.

Le dattier de Chine est planté plutôt en automne dans le midi ou au printemps dans les zones plus fraiches. Bien que résistant à la sécheresse, il lui faut des arrosages réguliers le temps pour lui de développer de profondes racines. Pour une bonne implantation et dans le but d’une production rapide et importante, le sol drainant et caillouteux sera enrichi de compost riche en azote.

Entretien du jujubier Lang

Ziziphus jujuba ‘Lang’ démarre sa croissance plus rapidement, et de fait, sa production de fruit s’il profite d’apports d’azote et d’arrosages durant ses 2 premières années de culture.

De même, lors des fructifications, des arrosages réguliers en été permettent d’obtenir des fruits plus gros.

Le jujubier est laissé pousser librement, seuls les rameaux gênants ou morts sont taillés. Par contre il faut enlever les éventuels rejets de souche.

Espèces et variétés de Ziziphus

Ziziphus spina christi, le jujubier de Palestine
Ziziphus lotus, le jujubier des lotophages
Autres variétés :
Ziziphus jujuba rouge de Provence et Ziziphus jujuba jaune de Provence sont les 2 variétés auparavant cultivées en Provence
Ziziphus jujuba ‘Li’,  variété à gros fruits, plus précoce
Ziziphus jujuba ‘So’, petit et tortueux, très décoratif

Le genre Ziziphus comprend 80 espèces d’arbustes ou de petits arbres, persistants ou caducs peuplant les zones tropicales ou subtropicales d’Asie ou d’Amérique ainsi que les régions tempérées des deux hémisphères. Il appartient à la famille des Rhamnacées. Les trois nervures du limbe sont bien marquées et le pétiole épineux présente une épine droite longue et l’autre courte et crochue. La ramure retombante ou sarmenteuse peut également porter des épines.

Le jujubier commun, Ziziphus jujuba, surnommé le « dattier chinois », « chichourlier » ou encore « guindanlier » en provençal est une espèce rustique qui tolère -15 °C, jusqu’à -30 °C selon d’autres sources. Il pousse sur les collines sèches, pierreuses et de préférence sur calcaire. Sa croissance est assez lente et son espérance de vie atteint 30 à 40 ans. Sa silhouette tortueuse, ses rameaux retombants au feuillage lustré en font un très bel arbre d’ornement qui peut atteindre 12 m de haut mais plus généralement de 6 à 8 m. L’écorce du tronc âgé, profondément crevassée est beige rosé. L’arbre a tendance à drageonner.

Les feuilles disposées sur deux rangs sont ovales ou en forme de lance, mesurant de 2,5 à 5 cm de long, avec des marges légèrement dentées crénelées. Leur coloris vert lustré très attractif est un peu plus clair au revers et vire au jaune à l’automne avant la chute des feuilles. Les petites fleurs parfumées de 3-4 mm, blanches à jaunâtres apparaissent à l’aisselle des feuilles, groupées par 2 à 5, en juin-juillet. Elles sont constituées de 5 sépales et de 5 pétales un peu plus courts.

Les fruits, munis d’un noyau, sont appelés « jujubes » ou « dattes chinoises ». Ils rappellent le goût de la pomme verte à l’état frais, et celui de la datte une fois séchés d’où leur surnom. Ils évoluent du vert au jaune puis au brun ou rouge foncé brillant. La forme et la taille des jujubes varient selon les cultivars : ronds, oblongues parfois en forme de poires ou de courges pèlerines. Riches en vitamines A et C, en fer et calcium et bien sûr en sucres (autant que la figue), ils peuvent se sécher, se confire, se préparer sous forme de confiture ou de pâte.

Ziziphus est dérivé de l’arabe « zizouf ». Jujuba fait référence au nom populaire employé en Inde pour désigner cet arbre. Il fut attribué par Johannes Burman (1707-1779), botaniste allemand contemporain de Linné.

 Le jujubier est un arbre fruitier produisant des jujubes, cultivé, à l'origine, en Chine, mais dont certaines espèces se sont développées en Afrique. Il a un port tortueux avec des branches épineuses. Son bois est utilisé en ébénisterie où on l'appelle "Acajou d'Afrique". Sa croissance est lente et il résiste à des températures descendant jusqu'à -15°C.

Ses feuilles caduques sont alternes dentées, coriaces, d'un vert brillant. Des petites fleurs blanchâtres en bouquets apparaissent à l'aisselle des feuilles, durant l'été. Elles sont suivies de fruits charnus ovales à noyau, ressemblant un peu à des olives qui seraient rougeâtres : ce sont des jujubes ou "dattes chinoises". Malheureusement, ce n'est que dans le sud de la France qu'il sera possible d'en récolter car le froid ne permet pas qu'ils se développent. En outre, aucun fruit n'est à espérer avant la quatrième année mais plus il vieillit, plus il produit !

Si le fruit est comestible et riche en vitamines, A, C, en fer et calcium, son noyau sert également à fabriquer une huile utilisée en cosmétique pour ses vertus hydratantes.

En phytothérapie, le jujubier est utilisé pour ses propriétés anti-inflammatoires et anti-microbiennes mais aussi pour soigner les diarrhées.

  • Famille : Rhamnacées
  • Type : arbuste vivace
  • Origine : Chine
  • Couleur : fleurs blanchâtres
  • Semis : oui
  • Bouture : oui
  • Plantation : printemps
  • Floraison : mai à juin
  • Récolte : septembre à octobre
  • Hauteur : 9 m

Sol et exposition idéals pour planter un jujubierau jardin

Le jujubier se cultive en plein soleil, à la chaleur, dans un sol sec, surtout pas humide ni lourd, mais bien drainé.

Date de semis, de bouturage et de plantation du jujubier

C'est au printemps que vous sèmerez un noyau scarifié de jujubier, mais il peut mettre un an à lever. Des boutures de tiges ligneuses se feront à l'automne. Une séparation des drageons peut se faire durant l'hiver.

La plantation intervient au printemps.

Conseil d’entretien et de culture du jujubier

L'année de la plantation, le jujubier doit être arrosé, particulièrement durant l'été. En hiver, vous devez supprimer les rameaux du centre de la ramure qui sont morts ou mal orientés, afin de conserver un joli port à l'arbre.

Récolte, conservation et utilisation de la jujube

Les jujubes se récoltent en septembre ou octobre quand elles se colorent bien et qu'elles sont bien rouges. Vous pouvez les consommer fraiches ou en faire des confitures, des conserves ou de la liqueur. Il est aussi possible de les faire sécher sur des claies au soleil un peu comme des pruneaux.

Maladies, nuisibles et parasites du jujubier

La mouche méditerranéenne des fruits qui s'attaque aux cultures fruitières du bassin méditerranéen peut se jeter aussi sur le jujubier.

Emplacement et association favorable du jujubier

Vous pouvez le planter au jardin en respectant ses besoins en terme d'exposition et de sol.

Variétés conseillées de jujubier pour planter au jardin

On en compte quelques dizaines d'espèces et près de 400 cultivars parmi lesquels citons Zizifus jujuba 'Provence' particulièrement adapté au sud de la France, Zizifus jujuba 'Soukkot de Carpentras' au fruit acidulé en forme de cerise qui se conserve bien, Zizifus jujuba 'Li' au fruit en forme de petite pomme qui est le meilleur d'un point de vue gustatif, Zizifus jujuba 'Lang' plus tardif, au fruit en forme de poire...

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire