Laetisaria fuciformis

Laetisaria fuciformis, de son nom vernaculaire, le Fil rouge du gazon  est un champignon qui attaque les graminées, essentiellement les fétuques. Il est favorisé par l'air humide, les rosées ainsi que le manque d'azote. On y remédie avec de l'iprodione et un arrosage le matin.

Laetisaria fuciformis

 

Classification

Règne

Fungi

Division

Basidiomycota

Sous-division

Agaricomycotina

Classe

Agaricomycetes

Ordre

Corticiales

Sous-ordre

Corticiaceae

 

Espèce

Laetisaria fuciformis

Le fil rouge est un champignon qui affecte l'herbe causant ces symptômes: taches irrégulières et circulaires de 5 cm à 1 m de diamètre. Au début, au début les lésions sont très petites jusqu'à ce qu'elle envahi toute la feuille. La feuille et la gaine sont recouvertes par une couche gélatineuse rose.

 

  • Des conditions favorables pour le champignon: températures entre 15 et 21 º C et très fréquentes en périodes pluvieuses.

     

  • Les espèces affectées: Agrostis stoloniferaPoa pratensisLolium perenneFestuca sp. et Cynodon dactylon.

 

  • 5539

Symptômes :

Le fil rouge est une maladie fongique qui est reconnaissable par ses taches pâles variant du blanc au brun. Les tâches irrégulières mesurent entre 5 et 35 cm de diamètre et peuvent fusionner entre elles. Il y a formation d’une sécrétion gélatineuse rose rouge lors par temps humide, d’où le nom de fil rouge. On constate d’abord un rosissement des feuilles et des brins d’herbe dû à la pigmentation du champignon qui va ensuite sécher puis se décolorer par la pointe de la tige.

Facteurs de développement :

Le fil rouge se développe principalement par temps frais et humides  à des températures avoisinant les 10-15°C. Le brouillard et la rosée sont des facteurs importants de son développement. Le vent, le matériel et le contact avec les semelles sont propices à l’éparpillement de la maladie, elle se développe également lorsque les plantes manquent d’azote et de vigueur.
 

Le champignon causant cette maladie se conserve dans les débris de gazon liés à la tonte.

Espèces sensibles :

Les espèces les plus touchées par cette maladie sont principalement les fétuques rouges et le ray-grass anglais. Cependant des espèces comme les agrostides ou les pâturins peuvent aussi être touchées.

Préconisations :

Cette maladie peut être évitée en assurant une fertilisation équilibrée en azote et en potasse ainsi qu’en évitant les causes de stress et les blessures au niveau des feuilles et des brins. Il est important de nettoyer son matériel pour éviter la propagation.

Classification :

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 16/05/2020