Taphrina pruni

 

Taphrina pruni est une espèce de champignons ascomycètes de la famille des Taphrinaceae.

Ce champignon est l'agent pathogène de la maladie des pochettes du prunier.

Taphrina pruni

5444

Classification selon Catalogue of Life

Règne

Fungi

Embranchement

Ascomycota

Classe

Taphrinomycetes

Ordre

Taphrinales

Famille

Taphrinaceae

Genre

Taphrina

Espèce

Taphrina pruni
Tul. 1866

Synonymes

Selon Catalogue of Life (7 août 2014) :

  • Ascomyces pruni (Tul.) W. Phillips 1887,
  • Exoascus insititiae Sadeb. 1884,
  • Exoascus pruni (Tul.) Fuckel 1870,
  • Exoascus pruni var. divaricata Jacz. 1926,
  • Exoascus pruni var. padi Jacz. 1926,
  • Exoascus pruni var. pruni (Tul.) Fuckel 1870,
  • Exoascus pruni var. ussuriensis Jacz. 1926,
  • Taphrina insititiae (Sadeb.) Johanson 1886,
  • Taphrina pruni var. pruni Tul. 1866.

La maladie des pochettes, également appelée cloque du prunier, est provoquée par un champignon : Taphrina pruni, espèce proche de la cloque du pêcher (Taphrina deformans). Dans le cas des pruniers, ce sont principalement les fruits qui sont atteints.

La maladie est favorisée par un printemps froid et humide.

Symptômes
L'ovaire du fruit se déforme, s'allonge pour prendre la forme d'une pochette de 4 à 6 cm de long. Les fruits aplatis restent creux et sans noyau. Leur épiderme prend une couleur blanc laiteux, puis blanc rosé. Les fruits atteints restent fermes au début puis se dessèchent et tombent.

Biologie, épidémiologie

La phase de contamination par cette maladie intervient très tôt au printemps. Taphrina pruni pénètre dans la fleur, puis se développe dans les fruits. Le mycélium du champignon est responsable de la déformation du fruit : aplatissement et allongement en forme de pochette de 4 à 6 cm de long, absence de noyau... La couleur blanc-laiteux, puis blanc rosé de l'épiderme est en fait due au développement des organes de reproduction du champignon (asques et ascospores).
 

Méthodes de protection
Une seule période clé pour protéger le verger contre cette maladie : la fin de chute des pétales (stade G), qui est également la première étape de couverture contre la tavelure.

5445

5446

5447

5448

5449

5450

5451

Division - Classe - Ordre – Famille

Ascomycota / Taphrinomycetes / Taphrinales / Taphrinaceae

Etymologie

Prunus : le nom du genre des pruniers, pêchers, etc.
Des pruniers.

Chapeau

De véritables fructifications ne sont pas produites. L'hyménium recouvre l'épiderme de jeunes fruits qui s'allongent alors anormalement et sont ainsi déformés. Les fruits sont alors ridés, jaune-vert et n'atteignent pas la maturité, car ils meurent avant. Souvent les arbres sont parasités dans leur totalité.

Spores

Irrégulièrement sphériqueslisseshyalines, 6-8 x 4-6µm.
Asques octosporés 30-40 x 14-17 µm. J-

Ecologie

Sur fruits immatures et encore à l'arbre de Prunus domestica (prunier domestique), Prunus cerasifera (prunier myrobolan) et Prunus spinosa (prunellier). Répandu. De la période de formation des fruits à l'été.

 

5452

 

5453

 

 

5454

 

5455

 

5456

 

5457

 

5458

 

Classification :

 

5459

 

5460

 

5461

5462

5463

5464

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire