Taphrina populina

5426

 

5427

 

5428

un fragment de l'épiderme, avec des asques

 

5429

Trois asques, un déjà vidé

 

5430

Ascus

 

5431

Populus nigra 

 

5432

Face inférieure

 

5433

 

5434

Face inférieure

 

5435

Populus nigra cv. «Italica»

 

5436

La description

Le champignon Taphrina populina provoque la formation de galles sur les feuilles de diverses espèces de peupliers. Les galles prennent la forme de renflements en forme de cloques sur la surface supérieure et sont concaves en dessous avec des asques érigés orange / jaune vif.

 

Habitat

Des galles peuvent être rencontrées là où se trouvent les espèces de peupliers hôtes.

 

Asomycota - Taphrinomycotina - Taphrinomycetes - Taphrinales
- Ce champignon provoque des déformations foliaires sur peuplier ; il parasite surtout le peuplier noir où il provoque relativement peu de dégâts ; seules quelques feuilles sont cloquées ; sur la face supérieure des feuilles les concavités des cloques présentent une couleur jaune d’or (d’où le nom de Taphrina aurea attribué autrefois à cette espèce). La photo 3 montre les cloques sur la face inférieure d'une feuille atteinte.

-  Pas d'ascome, le mycélium se développe entre les cellules de l'hôte et il donne à la surface des asques très grands (70-90 x 18-22 µm). ± groupés à dispersés, à la surface, octosporés, 17-53 x 5-17 µm munis d'une cellule basilaire.
- Ascospores
 globuleuses, hyalines, 4-6,5 x 4-5 µm de Ø (bourgeonnant des spores secondaires). Ces spores passent la mauvaise saison sur leur hôte et redonnent les mycéliums au printemps suivant.
- Espèce biotrophe qui parasite les feuilles de peuplier.

- Remarque : Les Taphrina sont les descendants des Ascomycota primitifs ; ils étaient autrefois placés dans les archéoascomycètes.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire