Myrothecium roridum (Taches sur feuille)

Le champignon Myrothecium roridum, Tode (1790), a été décrit en Espagne il y a plusieurs années, sur laitues (variété Trocadéro) cultivées en plein champ dans la région de Valence.

Il semble capable de provoquer, dans un premier temps, des petites lésions sombres sur le pourtour des feuilles. Elles donnent très rapidement naissance à des taches circulaires et humides. Par la suite, elles s'étendent et deviennent irrégulières. Leur couleur varie du marron au brun, voire au noir. Elles présentent quelques motifs concentriques ; un halo chlorotique peu marqué les ceinture (figure 1). Les fructifications du champignon (des sporodochies) se forment sur les tissus (figures 2 et 3) ; elles sont disposées irrégulièrement ou d'une façon concentrique.

C'est un champignon parasite facultatif de nombreuses plantes cultivées ou non, plutôt connu sur trèfle rouge, caféier, coton... Sur légumes, il est signalé sur fruits de melon et de tomate et sur aubergine. Il n'a été signalé sur laitue qu'en Espagne seulement, se développant à la faveur de périodes climatiques chaudes et humides correspondant à ses exigences climatiques.

723

Fig. 1

 

724

Fig. 2

 

725

Fig. 3

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 29/12/2018