Colletotrichum dematiumf. spinaciae

Une maladie des betteraves à sucre causée par Colletotrichum dematium a été découverte à Hokkaido en août 1981. Les racines et les cultures de semences ont été blessées. En culture de racines, le symptôme est apparu principalement sous forme de lésions fujiformes sur les pétioles. Les symptômes de la culture de graine étaient des taches nécrotiques sur les tiges, les feuilles et les fleurs, entraînant des dommages plus importants sur la culture de graine que sur la culture de racines. Le champignon était pathogène sur les Chenopodiaceae. Beta vulgaris var. saccharifera, Beta vulgaris var.cicla, Beta vulgaris var. Rapa et Spinacia olelacea. La température optimale pour la croissance mycélienne sur PDA se situait entre 20 et 27 ° C. Sur la base des caractères morphologiques et des gammes d'hôtes, le champignon actuel a été identifié avec C. dematium f.spinaciae. La fréquence de la maladie actuelle dans les champs était différente selon les cultivars de betterave à sucre et cette différence variétale était fortement corrigée par les résultats de l'inoculation artificielle. Au Japon, Nakata et al . Il a été signalé pour la première fois en 1922 sous le nom de «Shinba kurogare». Le champignon actuel est considéré comme identique à celui qui a provoqué la maladie décrite par Nakata et al. Cependant, en raison de la différence marquée de symptômes par rapport au rapport précédent, les auteurs actuels proposent le nom commun de cette maladie «Anthracnose de la betterave à sucre».

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire