Alternaria cichorii

- classification : Fungi, Ascomycota, Dothideomycetes, Pleosporomycetidae, Pleosporales, Pleosporaceae
- dénomination anglaise : Alternaria leaf spot


- Répartition et dégâts

Ce champignon n'est pas actuellement considéré comme un agent pathogène grave sur salade, excepté peut-être sur endive. On le rapporte aux USA, Japon, Argentine, Slovénie, Allemagne, Italie… En France, bien qu'autrefois signalé sur scarole dans les Pyrénées Orientales, il ne semble plus sévir sur les laitues et les chicorées (figure 1).

- Symptômes

Taches d'abord petites et humides, prenant progressivement une forme circulaire à ovale. Des motifs concentriques sont visibles sur les taches prêtant à confusion avec la stemphyliose (figure 2). Les tissus centraux, une fois nécrosés, s'éclaircissent (figure 3). 

-Éléments de biologie

Ce champignon dispose de potentialités saprophytiques importantes. Il est capable de survivre sur les débris végétaux sous sa forme mycélienne ou par l'intermédiaire de ses conidies (figure 4). Il se maintiendrait également sur les semences. Les contaminations ont surtout lieu durant des périodes climatiques humides accompagnées de températures comprises entre 20 et 25°C. Les spores germent à la surface du limbe et pénètrent ce dernier directement au travers de la cuticule, occasionnellement par l'intermédiaire des stomates. Par la suite, le champignon colonise rapidement les tissus. Il sporule sur les tissus lésés, produisant de grosses conidies isolées à l'extrémité des conidiophores en formes de massue. Celles-ci sont dispersées par le vent et les projections consécutives à une pluie ou une irrigation. Les rosées matinales favorisent également son développement, ainsi que des périodes climatiques humides.

- Protection

Le contrôle de ce champignon passe par l'utilisation de semences saines. Il se maintient aisément sur les débris végétaux, il sera donc indispensable de les éliminer après la récolte. Certains auteurs préconisent de les désherber et de les broyer rapidement et de réaliser des rotations avec des engrais verts. On évitera les irrigations par aspersion ou elles seront réalisées en cours de journée afin de permettre à la végétation de sécher rapidement. Aucun fongicide n'est homologué pour cet usage sur salades en France.

489

490

491

492

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 28/12/2018