INTRODUCTION SUR LES MALADIES CRYPTOGAMIQUE

Une maladie cryptogamique, ou maladie fongique, est une maladie causée à une plante par un champignon ou un autre organisme filamenteux (cas des Oomycetes) parasite. Lorsque c'est un animal qui est atteint, on parle plutôt de mycose. L'étude des champignons est la mycologie, et la mycologie végétale est une branche de la phytopathologie.

Une maladie cryptogamique est l'attaque d'un champignon sur une plante, attaque qui peut se révéler plus ou moins grave, à traiter biologiquement ou chimiquement pour sauver une récolte ou tout simplement profiter d'une végétation saine. 

Qu'est-ce qu'une maladie cryptogamique ?

Une maladie cryptogamique, aussi appelée maladie fongique, est causée par l'attaque sur une plante d'un ou plusieurs champignons microscopiques. Ce type de maladie représente près de 80 % des problèmes rencontrés au jardin ou sur les cultures d'intérieur.

Sous ce nom se cache en réalité toute une kyrielle de champignons aérobies et anaérobies qui peuvent attaquer n'importe quelle plante dès lors qu'elle souffre (mal entretenue, mal exposée ou encore inadaptée au climat). La plupart de ces champignons se présentent sous la forme de très fins filaments : le mycélium.

À noter : tous les mycéliums ne sont pas nocifs pour les plantes, bien au contraire. La plupart d'entre eux sont de véritables trésors de bienfaits pour le sol et les végétaux.

749

 

Définition de maladie cryptogamique

750

Poire atteinte de tavelure, maladie cryptogamique due à Venturia pyrina.

Historiquement, les champignons ainsi que d'autres organismes filamenteux étaient classés parmi les plantes cryptogames. Ce nom est resté chez les plantes pour les maladies causées par ces organismes. Les différentes formes de maladies cryptogamiques représentent environ 90 % des maladies des végétaux.

Évolution générale d'une maladie cryptogamique

Contamination : les spores des champignons se déposent sur les plantes (transportées par le vent par exemple), germent et pénètrent à l'intérieur des tissus. Le champignon passe par les orifices naturels (stomates, lenticelles) ou pénètre par des blessures (notamment celles provoquées par des insectes ou par des tailles de branches), ou encore il est capable de traverser la cuticule.

Période d'incubation : le champignon se ramifie et envahit les cellules des tissus ou les espaces intercellulaires.

Apparition et développement des symptômes, accompagnés de la fructification du champignon.

La plante attaquée peut dépérir (nécrose des tissus, détournement de la sève, obstruction des vaisseaux…).

Les produits utilisés pour lutter contre les maladies cryptogamiques sont appelés fongicides.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 29/12/2018