Philophylla heraclei (Acidia heraclei) (Mouche du céleri)

Description
- Adulte : mouche de 5 à 6 mm de longueur. Les individus de la génération d'été
sont relativement clairs, rouge jaune, avec la tête claire. Ceux de la génération d'hiver sont noirs brillant. Tous ont des ailes sombres et rayée.
-
Larve : asticot très petit.
- Oeufs : ils sont pondus par petits groupes sur les feuilles.

Biologie
- Cette mouche est inféodée au Céleri, ainsi qu'à quelques autres Ombellifères.
- Adulte : la première génération apparaît en mai. La femelle pond au maximum 150 oeufs sur les feuilles, à partir desquelles les asticots se développent. La génération suivante apparaît en juin.
- Larves : leur durée de développement est de 25 à 30 jours. Plusieurs minent la même feuille ; parfois, il y a même plusieurs larves dans la même
mine. Lors d'attaques importantes, elles creusent leurs galeries dans les pétioles.
-
Nymphe : la pupe hiverne la plupart du temps dans le sol à une profondeur de 8 à 10 cm, rarement dans la feuille.

Cycle de vie
- Deux générations par an. Les premières mouches apparaissent en mai, la seconde génération vole en juillet.

Dégâts
- Les feuilles sont parcourues de mines ; les mines collectives se traduisent par une grosse tache blanche. Les excréments brillent par transparence, entre les 2 épidermes de la feuille (*) . Les feuilles prennent une allure brûlée et desséchée (*) . Privé ainsi d'une grande partie de la surface foliaire, le Céleri ne produit qu'un bulbe chétif.

Remarque
Europe et Asie Mineure.

Noms communs

Mouche du céleri.

 

https://www7.inra.fr/hyppz/IMAGES/7032640.jpg

Accouplement

https://www7.inra.fr/hyppz/IMAGES/7032641.jpg

Début d'une attaque sur Céleri

 

 

 

 

 

https://www7.inra.fr/hyppz/IMAGES/7032642.jpg

Dégâts sur Céleri

 

 

 

https://www7.inra.fr/hyppz/IMAGES/7032643.jpg

Pupes en surface du sol

 

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire