Cryptomyzus ribis -Myzus ribis - Capitophorus ribis - Rhopalosiphum ribis (Puceron jaune du groseillier)

Insecta, Homoptera, Aphididae

Description
- Adulte aptère : 1,2 à 1,8 mm, allongé, étroit, de couleur jaune pâle à orangé vif. Antennes plus longues que le corps, yeux rouges.

Biologie
- Plantes-hôtes : le Groseillier et le Cassissier.
- Dès le mois d'avril, l'œuf éclot et donne naissance à une fondatrice qui va se fixer à la face inférieure des feuilles. Celle-ci pique le limbe et des boursouflures se forment à la face supérieure de la feuille.

Cycle de vie
- L'espèce se multiplie sur les Ribes. Il y a une migration partielle sur les Lamiers (Lamium maculatum, L. amplexicaule) et les Stachys (S. sylvatica, S. arvensis, S. palustris).

Dégâts
- Les piqûres provoquent des boursouflures et des "fausses galles" sur le limbe des feuilles qui prennent une coloration rouge vineux très caractéristique. Ces dégâts peuvent s'étendre très rapidement à toute une plantation, entravant le développement des arbustes.

https://www7.inra.fr/hyppz/IMAGES/7031460.jpg

Dégâts sur Groseillier Boursoufflures rougeâtres visibles à la face supérieure des feuilles. La croissance n'est pas interrompue.

https://www7.inra.fr/hyppz/IMAGES/7031461.jpg

Adulte A la face inférieure d'une feuille, dans la boursoufflure.

Identification et distribution:

Cryptomyzus ribis apterae sur leur hôte principal sont blanchâtres à vert pâle ou jaunâtres souvent avec une bande médiane verdâtre. Leurs poils dorsaux sont épais et capiteux . Les antennes sont environ 1,2 fois la longueur du corps. Les siphuncules sont plus ou moins cylindriques , environ 3-4 fois la longueur de la queue . Chez leur hôte secondaire, Cryptomyzus ribis siphunculi est généralement plus court par rapport à la longueur de la queue (2,4 - 3,1 fois). La longueur du corps des apterae est de 1,6-2,3 mm.