Aphis schneideri (Groseille à maquereau - puceron du saule)

Aphis schneideri (Groseille à maquereau - puceron du saule)

 

Insecta, Homoptera, Aphididae.

Biologie
Puceron monoécique  qui envahit, dès le printemps, la face inférieure des feuilles terminales du Groseillier à grappes et du Cassissier. En automne les oeufs noirs sont pondus au voisinage des bourgeons.

Dégâts
Les feuilles attaquées réagissent aussitôt, se crispent fortement et se rassemblent en paquets au sommet des pousses dont la croissance est alors brusquement interrompue. L'extrémité de ces pousses s'aoûte mal.

 

 

https://www7.inra.fr/hyppz/IMAGES/7030740.jpg

Oeufs d'hiver Pondus entre la tige et un bourgeon (flèches).

https://www7.inra.fr/hyppz/IMAGES/7030741.jpg

Dégâts sur Cassissier On remarque l'importance de la crispation et l'arrêt de la croissance de la pousse.

https://www7.inra.fr/hyppz/IMAGES/7030742.jpg

Adulte ailé A l’ origine de la fondation d'une nouvelle colonie.

Identification et distribution:

Aphis grossulariae est une espèce verte terne à vert foncé qui est modérément de la poudre de cire. Le dorsum abdominal est entièrement membraneux ou tout au plus a des bandes sombres étroites à travers les tergites 7 et 8. Les siphuncules et les pattes sont pâles à l' exception des apex tibiaux et des tarses qui sont sombres. Les antennes sont plus courtes que le corps. La longueur du corps des apterae est de 1,2-2,1 mm.

 

http://influentialpoints.com/Images/Aphis_grossulariae_on_Ribes_uva-crispa_Abbotts_Anne_c2011-07-17_17-41-04ew.jpg