Staphylinidae

Les Staphylinidae forment une famille de coléoptères, principalement distinguable par des élytres très courts laissant plus de la moitié du corps exposé. Avec plus de 58 000 espèces à travers le monde, c'est la deuxième famille la plus abondante des coléoptères, après les Curculionidae (famille des charançons) qui en compte 83 000 d'après Catalogue of Life. C'est un groupe ancien et on retrouve des fossiles de staphylin datant de plus de 200 millions d'années. Ils sont écologiquement et morphologiquement très diversifiés et on les rencontre couramment dans les écosystèmes terrestres.

En Europe, on mentionne plus de 2000 espèces.

Staphylinidae

 

Description de cette image, également commentée ci-après

Paederus littoralis

Classification

Règne

Animalia

Embranchement

Arthropoda

Sous-embr.

Hexapoda

Classe

Insecta

Sous-classe

Pterygota

Infra-classe

Neoptera

Super-ordre

Endopterygota

Ordre

Coleoptera

Sous-ordre

Polyphaga

Infra-ordre

Staphyliniformia

Super-famille

Staphylinoidea

 

Famille

Staphylinidae

 

Caractéristiques

Comme on peut s'y attendre avec une famille si abondante, il y a beaucoup de variations entre les espèces. Les tailles vont de moins de 1 mm à plus de 35 mm. La moyenne est entre 2 et 8 mm. Généralement, il s'agit d'insectes de forme allongée. On trouve aussi quelques genres de forme ovoïde. Les couleurs vont généralement du jaune au brun rougeâtre et de brun à noir. Les antennes sont filiformes et possèdent habituellement 11 segments. Certains genres ont le bout de l'antenne légèrement élargi en forme de massue. L'abdomen peut être très long et flexible.

Fichier:Staphylinidae larva - 2012-06-17.ogv

Larve de staphylin en alimentation

Les larves de Staphylins sont de forme allongée et possèdent des cerques au bout de leur abdomen. Elles sont relativement similaires aux larves des Carabidae. Chez les Staphylinidae, la patte de la larve est constituée de cinq segments et terminée par une seule griffe, alors que chez la larve de carabe, elle est segmentée en 6 parties et se termine par deux griffes.

Certains membres des Paederinae, une sous-tribu des Paederinae, contiennent une substance dans leur hémolymphe, qui en contact avec la peau, peut provoquer une irritation appelée dermatite à PaederusL'agent actif se nomme pédérine et est extrêmement toxique. À quantité égale, il est plus puissant que le venin de cobra.

Écologie

Les staphylins sont connus pour occuper la plupart des habitats terrestres et leurs régimes comprennent à peu près de tout. La plupart d'entre eux sont des prédateurs d'insectes et d'autres invertébrés vivant dans les feuilles mortes et dans la litière forestière. Ils se tiennent souvent sous les pierres et à proximité des milieux à eau douce. Près de 400 espèces sont connues pour vivre sur les côtes de l'océan, immergés à marée haute. D'autres espèces parasitent des colonies de fourmis ou de termites. On trouve également des espèces qui ont créé une relation de mutualisme avec des mammifères en se nourrissant des puces et autres parasites. Certains staphylins sont des parasitoïdes des pupes de mouches, comme le genre Aleochara. A l'avenir, ce genre pourrait être utilisé comme agent dans la lutte biologique contre certains ravageurs des cultures.

Stenus

Staphylin du genre Stenus

Chez les Staphylinidae, le genre Stenus comprend des insectes très intéressants. Ils sont prédateurs de petits invertébrés comme les collemboles. Lorsqu'un Stenus chasse une proie, il fait jaillir son labium vers l'avant par la variation de sa pression sanguine. Celui-ci se termine par plusieurs petits poils hérissés se terminant en crochet. Entre ces poils, on retrouve de petits pores qui sécrètent une substance collante, qui s'accroche à la proie.

Classification

La classification des espèces de Staphylinidae est encore sujette à changements. Elle comprend plus d'une dizaine de familles distinctes mais la plupart des taxonomistes utilisent les tribus, groupements de genres apparentés. On dénombre près de 100 tribus et certaines sont regroupés en super-tribus. À l'intérieur de celles-ci, on compte plus de 3200 genres. Chaque année, on découvre 400 nouvelles espèces de staphylins et selon les estimations, près des trois quarts des espèces tropicales ne sont pas encore décrites.

Omaliinae

Proteininae

Micropeplinae

Pselaphinae

Phloeocharinae

Olisthaerinae

Tachyporinae

  • Tribe Mycetoporini
    • Bolitobius
    • Bryophacis
    • Bryoporus
    • Carphacis
    • Ischnosoma
    • Lordithon
    • Mycetoporus
  • Tribe Tachyporini
    • Cilea
    • Coproporus
    • Lamprinodes
    • Lamprinus
    • Sepedophilus
    • Tachinus
    • Tachyporus

Habrocerinae

Trichophyinae

Aleocharinae

  • Tribe Aleocharini
  • Tribe Oxypodini
    • Subtribe Oxypodina
      • Acrostiba
      • Amarochara
      • Calodera
      • Cephalocousya
      • Chanoma
      • Chilomorpha
      • Crataraea
      • Devia
      • Dexiogya
      • Haploglossa
      • Hygropora
      • Ilyobates
      • Ischnoglossa
      • Mniusa
      • Ocalea
      • Ocyusa
      • Oxypoda
      • Parocyusa
      • Pentanota
      • Phloeopora
      • Poromniusa
      • Pyroglossa
      • Stichoglossa
      • Thiasophila
    • Subtribe Dinardina
      • Dinarda
    • Subtribe Meoticina
      • Meotica
    • Subtribe Tachyusina
      • Brachyusa
      • Dasygnypeta
      • Gnypeta
      • Ischnopoda
  • Tribe Athetini
    • Acrotona
    • Actophylla
    • Alevonota
    • Alianta
    • Aloconota
    • Amischa
    • Anopleta
    • Atheta
    • Brundinia
    • Cadaverota
    • Callicerus
    • Coprothassa
    • Dacrila
    • Dadobia
    • Dilacra
    • Dinaraea
    • Disopora
    • Dochmonota
    • Geostiba
    • Halobrecta
    • Hydrosmecta
    • Liogluta
    • Lundbergia
    • Lyprocorrhe
    • Nehemitropia
    • Ousipalia
    • Pachnida
    • Pachyatheta
    • Paranopleta
    • Philhygra
    • Pycnota
    • Schistoglossa
    • Thamiaraea
    • Tomoglossa
    • Trichiusa
    • Trichomicra
  • Tribe Falagriini
    • Subtribe 
      • Borboropora
      • Falagria
      • Myrmecopora
    • Subtribe Bohemiellina
      • Anaulacaspis
      • Cordalia
      • Falagrioma
      • Flavipennis
      • Myrmecocephalus
  • Tribe Lomechusini
  • Tribe Homalotini
    • Subtribe Gyrophaenina
      • Agaricochara
      • Encephalus
      • Gyrophaena
    • Subtribe Bolitocharina
      • Bolitochara
      • Euryusa
      • Heterota
      • Leptusa
      • Phymatura
      • Tachyusida
    • Subtribe Silusina
      • Silusa
    • Subtribe Homalotina
      • Anomognathus
      • Homalota
      • Pseudomicrodota
      • Thecturota
    • Subtribe Rhopalocerina
      • Clavigera
      • Cyphea
  • Tribe Placusini
    • Placusa
  • Tribe Autaliini
    • Autalia
  • Tribe Phytosini
    • Arena
    • Phytosus
  • Tribe Diglottini
    • Diglotta
  • Tribe Hygronomini
    • Hygronoma
  • Tribe Hypocyphtini
  • Tribe Myllaenini
    • Myllaena
  • Tribe Gymnusini'
    • Gymnusa
  • Tribe Deinopsini
    • Deinopsis

 

Scaphidiinae

  • Tribe Scaphidiini
    • Scaphidium
  • Tribe Scaphisomatini
    • Scaphisoma

Oxytelinae Fleming, 1821

  • Tribe Delasterini
    • Deleaster
    • Syntomium
  • Tribe Cophrophilini
    • Coprophilus
  • Tribe Thinobiini
    • Aploderus
    • Bledius
    • Carpelimus
    • Manda
    • Ochthephilus
    • Planeustomus
    • Thinobius
    • Thinodromus
  • Tribe Oxytelini
    • Anotylus
    • Oxytelus
    • Platystethus

Oxyporinae

Steninae

  • Dianous
  • Stenus

Euaesthetinae

  • Edaphus
  • Euaesthetus

Paederinae

  • Achenium
  • Astenus
  • Chloecharis
  • Lathrobium
  • Lithocharis
  • Luzea
  • Medon
  • Ochthephilum
  • Paederidus
  • Paederus
  • Pseudomedon
  • Rugilus
  • Scopaeus
  • Sunius

Staphylininae Latreille, 1802

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire