Silvanidae

Silvanidae, "coléoptères plats d'écorce de silvan", est une famille de coléoptères dans la superfamille Cucujoidea, se composant de 58 genres décrits et d'environ 500 espèces décrites. La famille est représentée sur tous les continents à l'exception de l'Antarctique, et elle est la plus diversifiée au niveau générique et au niveau des espèces dans les tropiques du Vieux Monde.

Les Silvanidae sont généralement de petits coléoptères brunâtres, aplatis, pubescents et densément perforés d'une longueur de 1,2 à 15 mm, et la plupart du temps avec une formule tarsale de 5-5-5. Ils ont des antennes courtes, fortement matraquées, à très allongées, et fréquemment des sillons ou des carènes sur la tête et / ou le pronotum. De nombreux genres ont les marges latérales du pronotum dentées ou denticulées. La famille est divisée de manière inégale en deux sous-familles: Brontinae et Silvaninae. Les Brontinae, réparties en deux tribus (Brontini et Telephanini) de 10 genres chacune, sont des coléoptères plus gros, avec de longues antennes, un sillage particulièrement allongé, des organes génitaux inversés et des mycangues mandibulaires. Les deux tribus brontines ont été récemment examinées au niveau du genre. Les Silvaninae, qui n'ont pas été divisés en tribus, sont constitués de 48 genres de coléoptères, pour la plupart plus petits, caractérisés par des cavités procoxales fermées, la plupart sans mycangie mandibulaire, et des organes génitaux masculins non inversés.

Les genres les plus importants sont Telephanus (109 espèces), Psammoecus (81 espèces) et Cryptamorpha (27 espèces) (tous Brontinae: Telephanini) et le genre silvainine Airaphilus du Vieux Monde (35 espèces). Il y a eu un certain nombre d'études taxonomiques importantes chez les Silvanidae au cours des dernières décennies.

Ahasverus longulus2 Montage.jpg

Silvanidae
Ahasverus longulus
Classification scientifique
Royaume: Animalia
Embranchement: Arthropoda
Classe: Insecta
Ordre: Coleoptera
Sous-ordre: Polyphaga
Superfamille: Cucujoidea
Famille: Silvanidae

Des recherches sur les relations phylogénétiques au sein de la famille et entre les Silvanidae et d'autres Cucujoidea en sont aux étapes préliminaires. Une analyse phylogénétique des cucujoïdes «primitifs» utilisant les caractères morphologiques des larves et des adultes a trouvé une relation étroite entre les Silvanidae et les Cucujidae. Une étude phylogénétique moléculaire visant principalement à clarifier le statut des cucujoïdes les plus «avancés» incluait néanmoins des exemples de taxons basaux. Il a montré une relation étroite entre Passandridae et Silvanidae, et une plus lointaine avec Cucujidae.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a0/Telephanus_paradoxus_habitus_GrenadaMontage.jpg/220px-Telephanus_paradoxus_habitus_GrenadaMontage.jpg

Habitus dorsal de Telephanus paradoxus.

Biologie et habitats
Bien que tous les Silvanidae semblent être principalement fongivores, l'habitat où se trouvent les différents taxons varie. Les membres de la tribu Brontini se trouvent principalement sous l'écorce morte, bien que Brontoliota se trouvent à l'extérieur du bois mort couché sur le sol dans les forêts humides et Protodendrophagus se produisent sous les roches dans les zones alpines de Nouvelle-Zélande. Brontini n'ont pas de tarsomères à lobes. Les membres de Telephanini se trouvent généralement sur des feuilles pendantes flétries, en particulier de Musaceae et Heliconiaceae. Les Telephanini ont généralement des tarsomères à lobes. Les Silvaninae se trouvent dans les habitats sous-corticaux ainsi que dans les litières et les sols. Deux genres, Nepharis et Nepharinus, sont des inquilines de fourmis en Australie, et deux espèces de Coccidotrophus et une d'Eunausibius se rencontrent dans les pétioles des fourmilières (Tachigalia spp.) Dans les tropiques américains, où elles se nourrissent de miellat produit par une cochenille (Hemiptera: Pseudococcidae).

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e1/Brontoliota_lawrencei._Chile_male_dorsalMontage.jpg/220px-Brontoliota_lawrencei._Chile_male_dorsalMontage.jpg

Habitus dorsal de Brontoliota lawrencei.

 

Dix genres sont représentés par des espèces qui ont été déplacées largement par le commerce et ont maintenant des distributions mondiales ou presque mondiales (par exemple, Ahasverus, Oryzaephilus, Silvanus, Cryptamorpha, Monanus.) Le genre le plus important économiquement est Oryzaephilus, avec deux espèces communes de ravageurs des produits stockés (O. surinamensis (L.), le scolyte des céréales et O. mercator (Fauvel), le dendroctone du grain), et plusieurs autres qui sont des parasites sporadiques [19] comprennent Ahasverus advena (Waltl), Cathartus quadricollis (Guerin-Meneville) et Nausibius clavicornis (Kugelann).

Genres
Acathartus
Acorimus
Afrocorimus
Afronausibius
Ahasverus
Airaphilus
Aplatamus
Astilpnus
Australodendrophagus
Australohyliota
Austronausibius
Austrophanus
Brontoliota
Brontopriscus
Calpus
Cathartosilvanus
Cathartus
Coccidotrophus
Cryptamorpha
Dendrophagella
Dendrophage
Eunausibius
Euplatamus
Indophanus
Macrohyliota
Megahyliota
Megapsammoecus
Metacorimus
Microhyliota
Monanus
Nausibius
Neosilvanus
Nepharinus
Nepharis
Notophanus
Oryzaephilus
Parahyliota
Parasilvanus
Pensus
Protodendrophage
Protosilvanus
Psammaechidius
Psammoecus
Pseudonausibius
Pseudosilvanus
Saunibius
Silvaninus
Silvanoides
Silvanolomus
Silvanoprus
Silvanops
Silvanopsis
Silvanosoma
Silvanus
Synobius
Synoemis
Telephanus
Uleiota

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire