Ravenel Henry William

Henry William Ravenel, né le 19 mai 1814 à Berkeley (Caroline du Sud), mort le 17 juillet 1887 à Aiken (Caroline du Sud), fut l'un des premiers botanistes et mycologues américains durant la période de la guerre civile. Avec le Révérend Moses A. Curtis (1808-1872), il fut sans doute le seul Américain à avoir accumulé une telle connaissance des plantes et des champignons des États-Unis à cette époque.

Henry William Ravenel

5483

Henry William Ravenel

Biographie

Naissance

19 mai 1814
Comté de Berkeley

Décès

17 juillet 1887 (à 73 ans)
Aiken

Abréviation en botanique

Ravenel

Nationalité

Américain

Formation

Université de Caroline du Sud

Activité

Botaniste

 

 

 

Biographie

Il descend d'une famille de huguenot français installé en Caroline du Sud au xviie siècle (voir : René Ravenel). Né dans la paroisse de Saint John, à Pineville, aujourd'hui rattachée au comté de Berkeley, il étudie l’histoire naturelle à l'université de Caroline du Sud de 1829 à 1832. Établi à St. John comme planteur, il est passionné par la botanique, particulièrement les cryptogames, et consacrera toute sa vie à la récolte et à l'étude enthousiaste, non seulement des phanérogames, mais des algues, des lichens, des mousses et surtout des champignons supérieurs, dont il découvre et décrit un grand nombre d'espèces nouvelles.

Il rassemble un vaste herbier, réparti dans cinq volumes de spécimens fongiques secs, sous le nom de Fungi Caroliniani Exsiccati (Charleston, 1853-1860) et, en plus de ses travaux botaniques, publie avec Mordecai C. Cooke (1825-1914) les fameux Fungi Americani (Londres, 1878-1882), série de huit volumes qui fut largement distribuée auprès des plus grands botanistes et mycologues du siècle dernier. Plusieurs de ses collections renfermant les spécimens types de nombreuses espèces, constituent les références indispensables à l'étude taxinomique et systématique de nombreux mycota américains et mondiaux.

Rédacteur agricole du Weekly News and Courier, il est nommé botaniste de la commission gouvernementale envoyée au Texas en 1869 pour y étudier les maladies du bétail. Au moment de sa mort il était toujours botaniste attaché au ministère de l'agriculture de Caroline du Sud.

Membre émérite de plusieurs sociétés scientifiques aux États-Unis et en Europe, l'université de Caroline du Nord lui décerne en 1886 le titre honoraire de LL.D (Legum Legum DoctorDocteur en droit). Son nom est immortalisé dans le genre Ravenelia (genre de Pucciniales tellement original par ses caractères qu'il est peu probable qu'il sera un jour réduit en synonymie), ainsi qu'à travers les très nombreuses espèces de cryptogames qui lui ont été dédiées en tant que leur découvreur.

Herbier Ravenel

Ravenel fut également, toute sa vie durant, un collecteur assidu de plantes vasculaires et son herbier personnel, de 6 500 spécimens, reste une des références majeure pour la recherche en systématique et l'inventaire de la flore du sud-est des États-Unis. Longtemps hébergée par le Converse College de Spartanburg, la collection privée de plantes vasculaires de Ravenel est à présent conservée à l'Université de Caroline du Sud, département des sciences biologiques, sous le nom de H. W. Ravenel Collection of Converse College, intégrée au A. C. Moore Herbarium.

Taxons dédiés à Ravenel

Berkeley lui dédia le genre Ravenelia Berk., Gard. Chron., 1853: 132 (1853) [RaveneliaceaeUredinalesIncertae sedisUrediniomycetesBasidiomycotaFungi] et plus d'une centaine d'espèces fongiques lui ont été dédiées, parmi lesquelles :

  • Amphiporthe raveneliana (Thüm. & Rehm) M.E. Barr (1978); Valsaceae (ex Diaporthe leiphaemia var. r., ex Cryptodiaporthe)
  • Cercosporella raveneliana (Thüm.) Sacc.; Anamorphe de Mycosphaerella
  • Ramaria raveneliana (Coker) R.H. Petersen (1982); Gomphaceae (ex Clavaria)
  • Fusidium ravenelianum Thüm.; Anamorphe de Nectria

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire