Leighton William Alport

William Allport Leighton (17 mai 1805 - 28 février 1889) était un pasteur et botaniste de l'Église anglaise d'Angleterre.

Il était le fils unique de William et Lucy Maria Leighton. Sa mère était la fille et la cohéritière de John Allport of Prescot, près de Baschurch , Shropshire. Son père était le gardien de l'hôtel Talbot à Shrewsbury , et le fils y est né le 17 mai 1805. Il est allé à l'école à l'Unitarian Manse sur Claremont Hill , Shrewsbury, avec Charles Darwin , qui l'a d'abord encouragé à s'intéresser aux plantes.  Il a continué à l'École de grammaire de Wolverhampton et en 1822 a été stagiaire à un avocat à Shrewsbury. 

À la mort de son père, il abandonne l'étude de la loi en faveur de l'église. Il s'est inscrit au St John's College de Cambridge et a obtenu son baccalauréat en 1833. [3] Ayant été l'élève de John Stevens Henslow , Leighton à son retour dans sa ville natale a ordonné son ordination différée afin de dresser une flore du Shropshire. En 1843, il a été ordonné diacre et prêtre, et a exercé des fonctions de bureau à Shrewsbury jusqu'en 1848, date à laquelle il a démissionné de sa charge de curé à l'église St Giles  et s'est ensuite entièrement consacré à la botanique. 

Leighton a souffert de la détérioration de la vue, et peu de temps après 1879 a abandonné ses études; il a fait don de sa collection à l'herbier national de Kew Gardens . Il mourut à Lucifelde, Shrewsbury, le 28 février 1889, à l'âge de quatre-vingt-trois ans, et fut enterré au cimetière général de Shrewsbury, à proximité de Longden Road.

 

En 1841, il a sorti sa Flore du Shropshire, les gravures pour illustrer certains des genres étant les siens. Il a ensuite commencé à travailler sur les cryptogames et, en 1851, la Ray Society a publié ses lichens angiocarpeux élucidés par leurs sporidies . À partir de cette date, Leighton publie largement dans la littérature sur les lichens , produisant comme son œuvre principale Lichen Flora de Grande-Bretagne en 1871. Celui-ci atteint une troisième édition en 1879.  Il a été rédacteur en chef des Transactions of Shropshire Archaeological Society pendant de nombreuses années. 

 

Leighton a épousé, en premier lieu, en 1827, Catherine, la plus jeune fille de David Parkes, un antiquaire de Shrewsbury, et ils ont eu un fils et deux filles à sa mort; deuxièmement, Mme Gibson, et ils ont eu un fils. 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 30/04/2020