Amman Johann

Johann Amman

Biographie

Naissance

22 décembre 1707
Schaffhouse
Voir et modifier les données sur Wikidata

Décès

4 décembre 1741 (à 33 ans)
Saint-Pétersbourg
Voir et modifier les données sur Wikidata

Abréviation en botanique

AmmanVoir et modifier les données sur Wikidata

Formation

Université de LeydeVoir et modifier les données sur Wikidata

Activité

BotanisteVoir et modifier les données sur Wikidata

 

 

Autres informations

A travaillé pour

Académie des sciences de Saint-PétersbourgVoir et modifier les données sur Wikidata

Domaine

BotaniqueVoir et modifier les données sur Wikidata

Membre de

Royal Society
Académie des sciences de Russie
Académie des sciences de Saint-Pétersbourg
Voir et modifier les données sur Wikidata

Directeur de thèse

Herman BoerhaaveVoir et modifier les données sur Wikidata

 

Johann Amman est un médecin et botaniste suisse, né en 1707 à Schaffhouse, mort en 1741 à Saint-Pétersbourg.

Biographie

 
   
   

Amman est le fils de Johann Conrad Amman (1669–1724).

Il devient médecin à Leyde, auprès de Herman Boerhaave ; Boerhaave le recommande à Sir Hans Sloane comme conservateur de sa collection d'histoire naturelle. Il devient membre, en 1731, un an après son arrivée en Angleterre, de la Royal Society.

En 1733, Amman est invité à Saint-Pétersbourg par Johann Georg Gmelin. Il enseigne alors à l'Académie des sciences de Saint-Pétersbourg (et continue d'envoyer des plantes à Sloane). Le jardin botanique qu'il crée dans la ville est tout d'abord un jardin de plantes médicinales, comme l'était le jardin botanique de Chelsea de Sloane. Avant ses voyages d'exploration, Georg Wilhelm Steller, médecin et botaniste comme Amman, trouve un moment du travail auprès de celui-ci.

Il meurt à Saint-Pétersbourg, en 1741, à 33 ans.

Johann Amman , Johannes Amman ou Иоганн Амман (22 décembre 1707 Schaffhouse - 14 décembre 1741 Saint-Pétersbourg ) était un botaniste suisse-russe, membre de la Royal Society et professeur de botanique à l' Académie russe des sciences de Saint-Pétersbourg . Il est surtout connu pour son "Stirpium Rariorum in Imperio Rutheno Sponte Provenientium Icones et Descriptiones" publié en 1739 avec des descriptions de quelque 285 plantes d' Europe de l'Est et de Ruthénie (aujourd'hui Ukraine).). Les plaques ne sont pas signées, bien qu'une gravure sur la feuille dédicatoire de l'œuvre soit signée " Philipp Georg Mattarnovy ", un graveur italo-suisse, Filippo Giorgio Mattarnovi (1716-1742), qui travailla à l'Académie de Saint-Pétersbourg.

Amman était un étudiant d' Herman Boerhaave à Leyden d'où il est diplômé en tant que médecin en 1729. Il est venu de Schaffhausen en Suisse en 1729 pour aider Hans Sloane à organiser sa collection d'histoire naturelle. Sloane a été le fondateur du Chelsea Physic Garden et créateur du British Museum . Amman se rendit à Saint-Pétersbourg à l'invitation de Johann Georg Gmelin (1709-1755) et devint membre de l'Académie des sciences de Russie, envoyant régulièrement des plantes intéressantes, telles que Gypsophila paniculata , à Sloane. Linné maintenu une correspondance animée avec Amman entre 1736 et 1740.

Amman a fondé le jardin botanique de l'Académie des sciences sur l’île Vassilievski à Saint-Pétersbourg en 1735. En 1739, il épousa Elisabetha Schumacher, fille de Daniel Schumacher, bibliothécaire à la cour de Saint-Pétersbourg.

Ammania des Lythraceae a été nommé non pas pour Johann Amman, mais pour Paul Amman (1634-1691), botaniste, physiologiste et directeur de l' Hortus Medicus à l' Université de Leipzig et qui a publié des travaux sur Materia medica en 1675.

Johann Amman est désigné par l' abréviation d'auteur Amman en citant un nom botanique .

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ1kDBIkGNWIXlZK4pF3Hv1LxWDLgJr0HLqJX1-k15sV6z2VfQaYY2EQw

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 11/11/2018