Acetobacter lambici

 

Une bactérie d'acide acétique, la souche LMG 27439 (T), a été isolée à partir de bière de fermentation lambic. Les cellules étaient des bâtonnets mobiles à coloration Gram négatif, à catalase positive et à oxydase négative. L’analyse de la séquence génique de l’ARNr 16S a révélé que la souche était étroitement apparentée à Acetobacter okinawensis (similarité des séquences géniques de l’ARNr 16S avec 99,7% de la souche type de cette espèce), A. ghanensis (99,6%), A. syzygii (99,6%), A fabarum (99,4%) et A. lovaniensis (99,2%). L'hybridation ADN-ADN avec les souches types de ces espèces a révélé des valeurs d'hybridation ADN-ADN modérées (31-45%). La souche LMG 27439 (T) était incapable de se développer sur le glycérol ou le méthanol comme seule source de carbone, sur l'extrait de levure avec 10% d'éthanol ou sur un milieu d'extrait de glucose et de levure à 37 ° C. Il n'a pas produit d'acide à partir de l-arabinose, de d-galactose ni de d-mannose, ni d'acide 2-céto-d-gluconique, d'acide 5-céto-d-gluconique ou d'acide 2,5-dicéto-d-gluconique. de d-glucose. Il ne s'est pas développé sur l'ammonium comme seule source d'azote et l'éthanol comme seule source de carbone. Ces données génotypiques et phénotypiques distinguaient la souche LMG 27439 (T) des espèces établies du genre Acetobacter et nous proposons donc que cette souche représente une nouvelle espèce du genre Acetobacter. Le nom Acetobacter lambici sp. nov. est proposé avec LMG 27439 (T) (= DSM 27328 (T)) comme souche type.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire