SEPTENTRIONALE

I. − Adj. [En parlant d'une chose]

A. − Qui est relatif, propre au nord; qui est situé au nord par rapport à un point donné; qui est propre aux pays de l'hémisphère nord, plus particulièrement aux pays du nord de l'Europe, à leurs habitants. Anton. méridional.L'orée septentrionale d'un bois (Chateaubr.,Essai Révol., t. 2, 1797, p. 169).Désigner dans les Jérôme Bosch du Palais des Doges les responsables de cette intrusion des créatures tourmentées qui hantent plus couramment la rêverie septentrionale (Huyghe,Dialog. avec visible, 1955, p. 333).

SYNT. Hémisphère, pôle septentrional; Amérique, Europe septentrionale; frontière, latitude septentrionale; côte, extrémité, limite, partie septentrionale d'un lieu; climats, pays septentrionaux; contrées, mers, provinces, régions septentrionales.

B. − Qui a certaines caractéristiques propres au nord, aux pays du nord, à leurs habitants. Végétation septentrionale. Leur physionomie, quoique douce et bienveillante, a quelque chose de septentrional, d'énergique, de fier (Lamart., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 454).Un voile de vapeurs gris-perle, d'une teinte très douce, d'une teinte septentrionale, couvre le ciel tout d'une pièce (Loti, Mon frère Yves, 1883, p. 51).

II. − Adj. et subst. (Celui, celle) qui est originaire d'une contrée, d'un pays du nord, d'une région située au nord d'un pays, qui y habite. [Ossian] ce Dante septentrional aussi grand, aussi majestueux, aussi surnaturel que le Dante de Florence, plus sensible que lui (Lamart., Confid., 1849, p. 115).[Mistral] fait à lui seul le bruit de dix Septentrionaux (Goncourt, Journal, 1894, p. 704).

− [En parlant d'un ensemble de pers.] Races septentrionales. Cette fatigue du nord qui entraîna les peuples septentrionaux dans les contrées méridionales (Staël, Allemagne, t. 2, 1810, p. 66).

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire