CARYOCINÈSE

 

  1. Synonyme de mitose.

     

    Cytocinèse et caryocinèse

    On peut distinguer, dans la mitose, deux phases : la cytocinèse et la caryocinèse. La première correspond à la division de la cellule, alors que la seconde correspond à la division du noyau. Cette dernière n'est évidemment présente que chez les Eucaryotes. Dans certains cas, il peut y avoir caryocinèse sans cytocinèse, par exemple lors des premières divisions du développement embryonnaire de la drosophile, il y a formation de nombreux noyaux sans cellularisation. On obtient alors un syncitium. On observe le même phénomène lors des phases précoces d'infection d'un globule rouge par l'agent du paludisme, Plasmodium.

(Biologie) Séparation du noyau d’une cellule en deux parties, c’est une des étapes de la mitose.

  • Les phénomènes cinétoclasiques seront donc uniquement ceux qui ont trait aux anomalies de la caryocinèse, les phénomènes d’inhibition de la caryocinèse ou mitostatiques étant ceux qui se rapportent à l’inhibition de son déclenchement.

Une caryocinèse est une division du noyau en deux noyaux fils, strictement au cours d'une prophase d'une mitose ou d'une méiose. La caryocinèse sans cytokinèse produit des cellules multinucléées appelées coénocytes.

Synonyme de caryodiérèse ou caryokinèse, elle s'oppose à la caryostase car la caryostase définit la période de repos du noyau cellulaire.

Le terme "mitose", inventé par Walther Flemming en 1882, a quelques noms alternatifs pour le processus, par exemple "caryokinèse" (division nucléaire), un terme introduit par Schleicher en 1878, ou "division équationnelle", proposé par Weismann en 1887. Cependant, le terme "mitose" est aussi utilisé au sens large par certains auteurs pour désigner la caryocinèse et la cytokinèse ensemble. Actuellement, la division équationnelle est plus communément utilisée pour désigner la méiose.
La division cellulaire est le mode de multiplication de toute cellule. Elle lui permet de se diviser en plusieurs cellules-filles. C'est donc un processus fondamental dans le monde vivant, puisqu'il est nécessaire à la régénération de tout organisme. ▪ Chez les eucaryotes — caractérisés principalement par des cellules qui possèdent un noyau — il y a deux types de division cellulaire : ▪ La mitose qui n'autorise qu'une multiplication asexuée; elle permet la régénération d'un organe, et aussi la croissance. ▪ La méiose qui permet la reproduction sexuée. ▪ Chez les procaryotes, la division cellulaire se fait par scissiparité. Ces cellules ont généralement un seul chromosome qui se réplique avant que les deux chromosomes s'écartent et que le reste de la cellule se divise à son tour. Des dérèglements des divisions cellulaires peuvent être à l'origine de tumeurs et de cancers. La prolifération cellulaire anarchique est à distinguer de la régénération normale des cellules.

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire