AÉROBIE

  

 

Un milieu est dit aérobie s'il contient du dioxygène. Le terme aérobie s'applique le plus souvent à un système (par exemple un organisme vivant ou un moteur) qui a besoin de dioxygène pour fonctionner. Le mot est forgé à partir des noms grecs ἀήρ (« air ») et βίος (« vie »).

En biologie

L’aérobie désigne la capacité (ou le besoin) d'un organisme (ou d'un micro-organisme) à se développer dans l'air ambiant. En termes plus techniques, on définit un organisme aérobie comme un être vivant dont la voie métabolique de production d'énergie peut utiliser le dioxygène O2 comme accepteur d'électron.

Dans le monde vivant, il existe deux grandes sources d'énergie :

  • la lumière pour les organismes phototrophes, comme les plantes vertes et certaines bactéries ;
  • les composés organiques pour les organismes chimiotrophes, comme tous les animaux, la plupart des micro-organismes et les plantes non photosynthétiques.

    L'extraction d'énergie des composés chimiques se fait chez les chimiotrophes par une série d'oxydoréductions, partant de composés organiques (comme le glucose) capables de donner des électrons, passant par une chaîne de transporteurs et aboutissant à un accepteur final d'électrons qui peut être l'oxygène, un composé organique ou minéral.

  • Aérobie obligatoire : lorsque le dioxygène O2 est obligatoire pour la vie, on parle d’aérobie strict ou obligatoire. La demi équation d'oxydoréduction du couple O2/H2O est : O2 + 4 e + 4 H+ = 2H2O.
    • C'est le cas de l'homme ou du bacille de Koch (BK), responsable de la tuberculose. C'est pour cette raison que le BK s'installe dans des parties du corps riches en oxygène comme les poumons ou encore certaines parties du cerveau.
  • Anaérobie : si l'organisme peut subsister en l'absence de dioxygène.
  • Aéro-anaérobie facultative : si l'organisme utilise du dioxygène comme accepteur d'électrons mais peut s'adapter à l'absence de dioxygène. C'est le cas d'Escherichia coli et de la majorité des micro-organismes capables de coloniser l'organisme humain.
  • Anaérobie obligatoire : si l'organisme ne peut utiliser l'oxygène et est de plus empoisonné par lui, comme chez la bactérie Clostridium botulinum.

     

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire