CORDON OMBILICAL

On appelle ainsi un prolongement du placenta, formé de vaisseaux unissant la graine à l'ovaire et servant à conduire la nourriture à l'embryon. On désigne plus souvent cet organe sous le nom de funicule. L.-C. Richard l'a nommé podosperme.

Le cordon ombilical est ordinairement assez court, comme dans le haricot, le genêt, le ricin. Dans quelques magnoliers, il offre une longueur remarquable. A la maturité des fruits de ces végétaux, les graines d'un rouge corail pendent en dehors, attachées à l'extrémité d'un cordon ombilical qui a plus de 2 cm de longueur. 

Dans le pavot, les primevères, etc., les graines sont sessiles, c'est-à-dire que le funicule ne se distingue pas. Le cordon ombilical est filiforme dans la giroflée, le groseillier à maquereau, urciné ou en crochet dans l'acanthe, la justicie, etc.; enfin, il est dit pappiforme quand il est formé de filets soyeux réunis en aigrette, comme dans les asclépias. 

On nomme cordon pistillaire l'assemblage de plusieurs vaisseaux qui transmettent l'émanation pollinique du style dans les ovules.

4620

4621

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire