PLEIOCHASIUM

Le pleiochasium est une inflorescence cymeuse , c'est-à-dire un cas particulier de ramification sympodiale : sous la fleur terminale (fleur terminale) de l'axe principal, plusieurs axes secondaires apparaissent en un point. Celles-ci sont à nouveau délimitées par une fleur terminale, au-dessous de laquelle des axes secondaires apparaissent. Le nombre de ceux-ci est souvent réduit à deux, de sorte que le pleiochasium se transforme en dichasium . Les pléiochasies se retrouvent souvent dans la famille des asclépiades .

Trugdolde est une forme spéciale de Pleiochasium. Le petit lexique de conversation de Brockhaus a défini les ombelles de trug comme une  forme de l'inflorescence sympodiale, dans laquelle sous une fleur terminale qui ferme l'axe principal, les tiges de fleurs émergent à la même hauteur de l'axe principal, qui deviennent alors l'une des ombelles inflorescence similaire. " En raison de l'axe principal court et des axes secondaires non ramifiés et également longs, l'inflorescence agit comme une ombelle . Cependant, non seulement les axes secondaires portent des fleurs, mais aussi le petit axe principal, qui peut être très réduit. Cette fleur terminale fleurit généralement clairement en premier et sert de caractéristique distinctive de l'ombelle. Une véritable ombelle n'a que des axes secondaires après le point de ramification et non plus un axe principal, les fleurs fleurissent généralement de l'extérieur vers l'intérieur.

4596

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire